Le prix de l'énergie

Le prix de l'essence

Le prix de l’essence se fixe en principe librement, selon les règles de la concurrence. Les différences d’une pompe à l’autre ne sont pas toujours négligeables, pouvant parfois dépasser les 30 centimes d’euros le litre ce qui fait tout de même autour de 15 euros par plein de 50 litres. Pour faire jouer la concurrence il existe différents sites comparatifs comme le site du Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie.

Dans ce contexte concurrentiel, les prix des stations évoluent globalement à peu près tous de la même façon en fonction de l’évolution des prix du pétrole.

De quoi sont composés les prix des carburants ?

En suivant le circuit du pétrole… sur le site du Ministère de l’environnement et du développement durable :

Sur un litre de SP 95 valant 1,50 €:

  • Le coût du pétrole brut est de 0,5025 €/L (ce coût ne comprend pas le transport, l’assurance, les frais de déchargement, etc., le prix est dit FOB, pour « free on board » ou chargé à bord);
  • Les coûts de transport et de distribution s'élèvent à 0,105 €/L;
  • La marge de raffinage est évaluée à 2,4 % du prix final, soit 0,036 €/L.
  • Enfin, la fiscalité pèse pour 57,1 % dans le prix d'un litre de SP 95 à la pompe : 16, 4 % de TVA, soit  0,246 €/L et 40, 7 % de TICPE, (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques), ancienne TIPP, soit 0,611 €/L.

La TICPE s'élève à 0,6069 €/L de super sans plomb. Elle est de 0,4284 €/L pour le gazole. 

Prix de l'essence

Coût du pétrole brut + coût du transport et de la distribution + marge de raffinage = prix de l’essence hors taxe = 0,64 €/L (soit un peu moins de 43 % du prix).

A quoi s’ajoutent les taxes (TICPE + TVA) = 0,64 + 0,86 = 1,50 €/L (prix de l'essence TTC)

Pour un litre de gazole à 1,335 €, la décomposition du prix est la suivante :

  • pétrole brut : 37,6 %,
  • raffinage : 6,1 %,
  • transport et distribution : 7,2 %,
  • fiscalité : 49,1 % (32,7 % de TICPE et 16,4 % de TVA).

La France est dépendante à 99 % des importations pour sa consommation de produits pétroliers.

Dans ce contexte, l’industrie pétrolière française s’est engagée en avril 2010 sur un programme d’adaptation de l’industrie du raffinage face à l’évolution de la demande (disparition de l’essence normale, hausse du diesel) et au développement de capacités de production dans les pays producteurs et émergents. 

Le prix du pétrole brut

L’évolution du prix du pétrole brut constitue la principale cause de variation du prix à la pompe.

L’évolution du prix du pétrole

La courbe ci-dessus, établie chaque mois par l’INSEE, montre la volatilité   Définition La volatilité représente l’amplitude de variation d’un titre, à la hausse comme à la baisse.
du prix du pétrole.

Il a atteint un pic en juillet 2008 à plus de 133 dollars le baril   Définition Unité de mesure de capacité dans l'industrie du pétrole. Le baril équivaut à environ cent cinquante-neuf litres (A l’origine le mot désigne un petit tonneau puis par extension le contenu de celui-ci).
de pétrole Brent   Définition Nom d'un gisement pétrolier découvert en 1971 en mer du Nord. Le terme caractérise aujourd'hui un mélange de la production de 19 champs de pétrole de la mer du Nord. Son prix détermine celui de 60 % des pétroles extraits dans le monde
.
Un pic vers le bas fin 2008 (40 dollars le baril de Brent).

La hausse est rapide en 2009 avant d’atteindre un palier relatif durant le 1er semestre 2010 autour de 75 dollars et de s’accélérer à nouveau.

En mars 2011, le baril de Brent atteint 114,5 dollars (+25 % en trois mois). A l'époque, cette tendance à la hausse s'explique par une augmentation des coûts de production qui touche l’ensemble du secteur de l’énergie. Plusieurs phénomènes se conjuguent : la consommation mondiale de pétrole a de nouveau fortement augmenté à partir de 2010, tirée par la demande des pays émergents. Mais l'offre ne suit pas, du fait des quotas de production. Les troubles politiques en Afrique du Nord et au Moyen-Orient pèsent aussi et la spéculation amplifie le mouvement.

En 2012, les prix des carburants ont décéléré avec une évolution annuelle de + 5,8 %, après + 15,8 % en 2011. Les prix se sont même légèrement repliés en fin d’année.

Entre 2012 et 2013, le prix du baril de pétrole a reculé de 3 %. Il est passé de 111,8 dollars en moyenne en 2012 à 108,7 dollars en 2013. 

Les prix du pétrole étant fixés en dollars, leur évolution en France dépend également de celle du taux de change entre le dollar et l'euro.

On a souvent l’impression que la variation du prix pétrole n’est répercutée à la pompe qu’à la hausse, jamais à la baisse ; qu’en est-il réellement ?

Le graphique ci-dessous retrace l'évolution des prix moyens de l’essence et du prix du Brent de février 2002 à mars 2014.

L’évolution des prix du pétrole

Les deux courbes sont sensiblement parallèles : l’évolution du prix de l’essence suit l’évolution du prix du pétrole sur les marchés internationaux. On remarque tout de même quelques décalages entre les courbes, notamment lorsqu’on les rapproche 

Evolution des prix du pétrole

En 2007, la hausse de la TIPP (Taxe intérieure sur les produits pétroliers, devenue TICPE   Définition Taxe perçue sur les produits énergétiques, essentiellement ceux d'origine pétrolière. Son montant est fixé par la loi de finance initiale et est appliquée sur les volumes vendus et non sur le prix de vente des produits. 
 fin 2007) a engendré un sur-ajustement du prix de l’essence (courbe verte).
 En 2008, lorsque les prix des matières premières atteignent des sommets historiques, le prix de l’essence n’augmente pas aussi vite ; son prix a été lissé.

Entre 2009 et 2010, on remarque que le prix de l’essence est presque toujours supérieur au prix du pétrole brut (courbe bleue). Cette situation est due à une absence de hausse des taxes.
  
 Il existe une corrélation significative et positive entre le prix de l’essence et le prix du pétrole. Lorsque le prix du premier augmente, le prix du second augmente et inversement. Ainsi, si l'idée selon laquelle la hausse du prix du pétrole est toujours répercutée à la hausse sur le prix de l'essence se vérifie, l'idée inverse aussi.

En savoir plus

Lire le dossier Conso.net Énergie : la facture sous toutes ses coutures

Créé le 05 mai 2011 - Dernière mise à jour le 06 mai 2014
© IEFP – la finance pour tous
 
1 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
POUR251 , publié le 20/01/2015 20:14

Facile d'accès et didactique.

 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !