PRATIQUE

Comment récupérer mon argent ?

L’assurance vie est un placement de long terme, mais l’épargne y est généralement toujours disponible.
Il existe trois manières d’y récupérer les capitaux placés : en une seule fois, en plusieurs, ou les transformant en rente viagère, c’est-à-dire un revenu versé jusqu’au décès.

L'assuré reçoit automatiquement les capitaux accumulés s’il est en vie au terme prévu du contrat, l’assureur lui versant un chèque représentant la totalité de son épargne. S’il n’a pas besoin de cet argent à ce moment-là, la société d’assurance lui propose généralement de reporter la sortie en renouvelant le contrat par tacite reconduction.
Cette durée du contrat est indicative : si vous avez besoin de votre argent plus tôt que prévu, il n’est pas bloqué. Chaque contrat comporte en effet une « valeur de rachat » permanente, correspondant aux sommes nettes versées et aux revalorisations financières. De rares assurances vie prélèvent des pénalités de sortie si celle-ci est anticipée, mais elles ne peuvent dépasser 5 % des sommes versées.
Lorsque l’assuré décède avant le terme de son contrat, les capitaux sont versés aux « bénéficiaires en cas de décès » qu’il a désignés.

Trois portes de sortie

Trois portes de sortie existent dans la plupart des contrats d’assurance vie :

  • le « rachat » total correspond à une fermeture définitive du contrat. Vous retirez en une seule fois tous vos capitaux. C’est une décision sans retour et si vous souhaitez à nouveau épargner dans le cadre de l’assurance vie, il vous faudra ouvrir un nouveau contrat, puis attendre huit ans pour optimiser la fiscalité. La fermeture d’un contrat par rachat total peut aussi faire perdre des avantages successoraux, acquis grâce à l’ancienneté de vos versements.
  • le rachat partiel permet de retirer une partie du capital constitué, tout en laissant le solde fructifier. C’est une solution très pratique pour compléter des revenus lors de la retraite, ou pour faire face à une dépense imprévue. L’argent qui demeure investi sur le contrat conserve tous les avantages fiscaux acquis depuis l’origine.
  • la transformation en rente viagère consiste à échanger son épargne – ou une partie - contre une pension régulière, versée par l’assureur jusqu’au décès de l’assuré. Il s’agit d’une solution radicale, car l’épargne ne vous appartient plus. En contrepartie, vous avez la certitude de recevoir ce revenu tant que vous êtes en vie, même si vous battez des records de longévité.
Créé le 21 janvier 2009 - Dernière mise à jour le 01 janvier 2012
© IEFP – la finance pour tous
 
75 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
L’équipe de l’IEFP, publié le 30/07/2015 11:28

Bonjour,

Oui, la banque est autorisée à faire cela. Votre père devra dès lors retrouver une banque afin d'ouvrir un compte. Ce qu'il peut faire dès à présent.

L'assurance-vie est indépendante de l'ouverture d'un compte bancaire. Pour en savoir plus sur ce produit financier : http://www.lafinancepourtous.com/Assurance-et-prevoyance/Assurance-vie
Meilleures salutations.
L'Equipe de Lafinancepourtous.com

Baxinha , publié le 29/07/2015 22:41

Bonjour,

J'ai mon père qui s'est retrouvé au chômage du jour au lendemain et étant âgée na pas pu trouver de travail,après les assedic il perçoit le RSA, pas grand chose et avec un credit de voiture il ce retrouver souvent a découvert, nous lavons aider financièrement mais depuis 6 mois nous ne pouvons plus l'aider financièrement . la il reçoit un courrier de la banque par lettre recommander lui disant qu'il vont clôturer son compte pour non approvisionnement et pas dactivitee. ont il le droit sachant que son credit fini bientôt et que dans 3 mois il percevra sa retraite. sil clôture le compte a til la possibilité de récupérer toutes ses cotisations. en vue de son âger aucune banque ne souhaitera lui faire souscrire une assurance vie. comment faire

L’équipe de l’IEFP, publié le 15/07/2015 16:25

Bonjour,

Nous ne délivrons pas de conseils spécifiques sur les produits financiers de telles ou telles enseignes. Il convient pour vérifier la qualité de ce produit de bien lire les conditions de souscription, de voir si celle-ci correspondent à vos attentes, à vos possibilités financières, à votre appétence au risque et à votre horizon de placement. N’hésitez donc pas à poser des questions à votre interlocuteur et à comparer les produits entre eux.

Meilleures salutations.
L'Equipe de Lafinancepourtous.com

Mabel 84 , publié le 14/07/2015 18:40

bonjour j'aimerais que vous m'aidiez s'il vous plaît j'ai souscrit une assurance qui est avisys à la banque postal es.ce une bonne chose où pas mon ami me

L’équipe de l’IEFP, publié le 09/07/2015 14:39

Bonjour,
Cette question est assez complexe. Si la fin de votre contrat était en 2014, c'est logique que l'assureur vous règle les sommes dues la même année. Si votre conseiller ne vous a pas donné de réponse satisfaisante, il faut tout d'abord écrire au service clientèle. Si cela ne vous convient toujours pas, il faudra écrire au médiateur de votre compagnie d'assurance.
Cordialement.
L'Equipe de Lafinancepourtous.com

papyeslive , publié le 08/07/2015 12:47

j'ai reçu 45 jours avant la fin de mon contrat retraite 1 courrier de mon assureur ,en l'occurrence axa,que celui-ci etant terminé,je devais leur retourner le formulaire accompagnant cet envoi ainsi que le contrat original et 1 preuve d'identite
bien que surprise par la teneur de ce courrier;j'ai fait ce que l'on me demandait.et j'ai eu la desagreable surprise d'avoir sur mon compte 3 jours avant la fin de mon contrat le versement de mon contrat valeur2014 soit quand meme environ 1000 euros de moins.ai je 1 recours? j'ai effectivement fait 1 reclamation mais actuellement je n'ai aucunes nouvelles
cordialement

Milezalo , publié le 25/06/2015 18:50

fermeture du compte lcl suite a dégrèvement total BDF, j attend le rachet d assurance vie...ou décès ! de plus je dois retrouver un compte en banque mais il faut une attestation de refus et la y as un hic en matière de frein et de mauvaise volonté les organisme bancaire sont tous solidaire...le code monétaire et financier est clair et précis le 312.1 entre autre, mais les employées bancaires pratiquent, l Arbitraire, le mensonge l argument d une erreur humaine et le manque d info pour la compréhension! par contre pour envoyer des mails types sondage enquetes satisfaction là, ça y vas...Force et Courage, à celles et ceux qui rament...je connais les tenants les aboutissants...par la patience, ou par la lois via une assos, ne lacher rien allez au bout.

L’équipe de l’IEFP, publié le 23/06/2015 15:26

Bonjour,

S'il s'agit d'une assurance décès et que vous avez cessé vos versements, à priori les bénéficiaires ne peuvent rien toucher à votre décès. Il s'agit d'une assurance "à fonds perdus", généralement limitée dans le temps, et qui implique le versement d'une cotisation annuelle.

Meilleures salutations.
L'Equipe de Lafinancepourtous.com

missratatine , publié le 21/06/2015 11:05

Bonjour
En 1989 j'ai cotisé pour une assurance décès prévilion du Crédit Lyonnais. En 2007 j'ai changé de banque depuis je demande une copie du contrat que j'ai perdu ainsi que les modalités pour récupérer les sommes que j'ai versées. Le CL me répond depuis 10 ans qu'ils ne peuvent m'envoyer de copie de contrat sans explication et rien concernant si je peux ou pas récupérer des sommes ou si en cas de décès mes enfants pourront toucher un pécule, en plus je demande à changer de bénéficiaire et aucune réponse du CL.
Si vous pouviez m'aider à y voir plus claire ça m'"aiderai. peut etre que mes enfants n'auront droit à rien mais je'(aimerai bien le savoir.

j'ai cotisé de 1989 à 2007 pour une assurance PREVILION PARTICULIER DECES

merci et bonne journée

Cordialement

L’équipe de l’IEFP, publié le 19/06/2015 10:46

Bonjour,

S'il s'agit d'un contrat à "fonds perdus", vous ne pouvez récupérer votre capital. Il conviendrait de prendre connaissance de votre contrat afin d'en savoir plus.

Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

 
institut pour l'éducation financière du public