PRATIQUE

Options

Comment les acquérir ?

Les options sur actions sont généralement disponibles sur des plates-formes de négociation électroniques gérées par des entreprises de marché et accessibles pour le particulier via un intermédiaire financier classique (courtier, banque …). Les investisseurs français peuvent trouver sur le marché des produits dérivés de NYSE Euronext (dénommé LIFFE) des options sur une soixantaine d'actions différentes.

Marchés réglementés

Historiquement, ces marchés réglementés sont les principales bourses mondiales telles que NYSE Euronext : ils proposent à la cotation toute une série d’options sur actions (call et put) à différents prix d’exercice et sur diverses échéances. Sur de tels marchés, l’investisseur peut suivre par écran interposé l’évolution de la valorisation des options au cours de la journée et connaître la valeur de compensation établie en fin de journée. Il peut à tout moment clore une position d’option en revendant (rachetant) son option sur le marché avant l’échéance. Outre cette "négociabilité" permanente des contrats, l'intervention sur un marché réglementé présente deux avantages importants :

  • la bourse s'assure que l'ordre est bien exécuté et vérifie que la procédure est effectuée dans les règles
  • les investisseurs sont garantis du bon dénouement des transactions grâce à l’existence d’une chambre de compensation et le marché bénéficie d'un mécanisme qui assure la sécurité financière des opérations : les couvertures.
En savoir plus

La chambre de compensation est un établissement financier qui assure l'enregistrement des transactions et garantit à ses adhérents la bonne fin des transactions. Elle s'interpose systématiquement entre acheteur et vendeur, dont elle devient la contrepartie unique. C'est elle aussi, lorsqu'une option est exercée, qui procède au tirage au sort pour désigner celui parmi les vendeurs d'options de même type, celui qui sera désigné pour exécuter le contrat.
Pour garantir sa sécurité financière et celle des intervenants, la chambre de compensation (qui s'appelle LCH.Clearnet pour les marchés dérivés LIFFE de NYSE Euronext) exige de la part des intermédiaires financiers qui sont ses membres un dépôt de couverture (ou dépôt de garantie) lorsqu'ils sont vendeurs d'options, c'est-à-dire en position de risque. Cette couverture est versée par l'intermédiaire membre de la chambre de compensation à cette dernière. Une somme au moins égale à celle demandée par la chambre de compensation est bloquée sur le compte du client par l'intermédiaire. La couverture constitue une sorte de matelas financier constitué auprès de la chambre de compensation pour parer à un scénario défavorable des cours qui entraînerait l’exercice des options. Cette somme est ajustée quotidiennement en fonction de l’évolution de la position et des conditions de marché.

Le service assuré par la chambre de compensation est rémunéré par une commission dite commission de compensation, répercutée par l'intermédiaire à ses clients.

Marchés de gré à gré

Des établissements financiers peuvent également proposer, seuls ou en se regroupant à travers une filiale spécialisée, des services de cotation d’options de gré à gré, d'options dont l’accès est le plus souvent réservé à leur seule clientèle. Cela permet aussi de faire davantage du sur-mesure et de proposer des produits parfois plus sophistiqués tels que les options à barrière ou les options sur la moyenne. Mais aucun dépôt de couverture n'étant exigé des vendeurs, les marchés de gré ne bénéficient pas de la même sécurité financière que les marchés réglementés.

A qui s'adresser ?

Adressez-vous en priorité à un intermédiaire spécialisé auprès duquel vous trouverez les conseils et la compétence utiles pour intervenir sur le marché des options dans les meilleures conditions. Ce peut être une banque (toutes ne proposent pas les options), une entreprise d'investissement (ex-société de bourse) ou un courtier en ligne, accessible principalement via Internet.

Pour faciliter la recherche d'un intermédiaire spécialisé aux investisseurs particuliers souhaitant intervenir sur ces marchés dérivés du LIFFE, la bourse NYSE Euronext a établi un partenariat avec des intermédiaires financiers ayant cette expertise et s'engageant à fournir une prestation de qualité à leurs clients. Vous en trouverez la liste sur le site de NYSE Euronext
Dans tous les cas, recherchez un intermédiaire pratiquant des tarifs avantageux pour un profil d’investisseur tel que le vôtre. C’est particulièrement vrai si vous avez des sommes modestes à consacrer aux options, puisque vous vous verrez parfois demander des frais fixes qui pénalisent les ordres portant sur de petites sommes. Comparez !

Les frais : Il faut prévoir le versement de commissions de négociation et de compensation auxquelles s’ajoutent les frais de transaction demandés par votre intermédiaire financier.

Passer le bon ordre

Pour acheter ou vendre des options, vous transmettez un ordre de bourse à votre intermédiaire financier. S'il est membre négociateur de marché (c'est-à-dire habilité par la bourse à négocier directement sur le marché), il se chargera lui-même de l'exécution de votre ordre ; s'il est simple "collecteur d'ordres", il confiera l'exécution à un négociateur.

Au moment de passer un ordre de bourse, vous devez fournir un certain nombre de précisions, qui sont la première garantie d'une bonne exécution.

Une fois transmis à votre intermédiaire, votre ordre est immédiatement envoyé vers l'établissement négociateur qui le présente sur un marché réglementé (ou autorisé) où se négocient les titres. Lorsque votre ordre est exécuté, vous recevez de votre intermédiaire un "avis d'opéré" qui rassemble toutes les informations relatives à l'exécution de votre ordre : lisez-le soigneusement et conservez-le.

L’établissement teneur de votre compte se charge de débiter la somme due et de faire figurer les nouvelles options dans votre portefeuille si vous êtes acheteur, ou de créditer votre compte si vous êtes vendeur. Sachez que les options donnent lieu à un compte distinct du compte-titres que vous détenez éventuellement pour des actions.

Créé le 18 avril 2008 - Dernière mise à jour le 14 février 2012
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !