Vente de put

la finance pour tous

La vente de put correspond à une vision de stabilité ou de hausse du cours de l’action d’ici l’échéance de l’option. Nous présentons graphiquement cette stratégie.

Strategie 4

Stratégie : la vente d’option de vente (put) correspond à une vision de stabilité ou de hausse du cours de l’action d’ici l’échéance de l’option.

Gain potentiel : limité à la prime versée au départ.

Point mort : mon bilan financier reste positif si le cours de l’action à l’échéance reste au-dessus de « prix d’exercice – prime » soit un point mort égal ici à 23.

Risque : en cas de forte baisse du cours, la perte peut être considérable.

    14 commentaires sur “Vente de put”
    1. petite question : si on parle « risque », si l’action chute à 30 ou à 20 ou plus bas encore, ne serait-il pas bon d’attirer l’attention que : « il faut avoir un paquet de liquidité a l’écheance pour pouvoir acheter tous les titres » ??
      (parfois 1 put represente 10 ou 100 titres !)

      si vous avez vendu 10 put (x100) à 2.- vous avez encaissé 2’000.-
      mais si l’action ne vaut plus que 30.- à l’echeance vous êtes obligé d’acheter 10x100x42.- = 42’000.- (investissement alors de 42´000-2’000 = 40´000)
      si le marché : 1000 titres cotent par exemple 25.- : 25´000 = Risque de perte potentielle : 15´000.- !!!
      et plus le titre est bas à l’écheance, plus la perte potentielle est grande.
      j’ai faux de dire que vendre un put devrait etre reservé à ceux qui ont beaucoup de liquidités car très spéculatifs et risqué ?

      1. Bonjour,
        Nous vous rejoignons, tout à fait, sur la conclusion : vendre un put est risqué, car la perte associée peut être considérable. En revanche, plutôt qu’une interdiction (car sur quels critères pourrait-on « autoriser » certains à effectuer telle ou telle opération ?), nous sommes davantage partisans d’une meilleure information du public quant aux caractéristiques et risques de chaque instrument financier.
        Meilleures salutations,
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    2. Vendre des Puts est une bonne stratégie pour acheter une action moins cher.

      un exemple : je désire acheter 1000 actions pour le long terme. Elles sont à 42€. Mais j’aimerais les acheter moins cher.
      Je vends 10 put 42 pour le mois prochain. le prime est de 1.50
      donc j’achète l’action pour 40.5€.
      Si l’action monte, je rate l’achat, mais je touche quand même 1500€.

      1. Bonjour,

        Votre raisonnement est erroné. Un put est, en effet, une option de vente. Vendre un put donne à son acquéreur le droit (et non l’obligation) de vendre les actions à une date donnée, appelée échéance, à un prix fixé, ou strike price. Ainsi, vous ne pourrez pas acheter 1000 actions, comme vous souhaitez le faire, en vendant un put. Du reste, dans le cas précis que vous évoquez, vous pouvez perdre jusqu’à 40,5 euros par put vendu en cas d’effondrement des cours boursiers. Les opérations sur options sont réservées à des investisseurs avertis : c’est pourquoi, nous vous conseillons de les manier avec une grande précaution.

        Meilleures salutations,

        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

        1. Contrairement à la réponse que vous avez reçue de L’Equipe de Lafinancepourtous.com, selon moi votre stratégie est bonne, si vous vendez un put , vous vous engagez à recevoir les actions lorsque le strike est atteint, donc c’est vrai que vous allez les payer moins cher si la contrepartie décide de vous les vendre. Donc en choisissant le strike, c’est que vous considérez que ce prix est intéressant. Donc on est bien d’accord que lorsque vous vendez un put, c’est que vous n’avez pas encore les actions. Et on est d’accord aussi que si vous êtes livré, il se peut que le cours continue de baisser et donc que vous serez en perte potentielle.

          1. Bonjour,
            Effectivement, notre réponse était erronée, toutes nos excuses pour cela ! Si l’on récapitule, on obtient les deux scénarios suivants :
            – (1) à l’échéance, le cours de l’action est supérieur au strike (ici, 42). Dans ce cas, l’acheteur du put décide de ne pas exercer l’option, puisque qu’il peut vendre l’action à un cours supérieur au strike sur le marché. Le vendeur du put empoche la prime et ne reçoit pas d’action ;
            – (2) à l’échéance, le cours de l’action est inférieur au strike. Ici, l’acheteur du put a intérêt à exercer l’option et à vendre l’action à 42 au vendeur de put. Celui-ci débourse 42 moins la valeur de la prime. Le vendeur de put reçoit donc bien des actions dans ce cas-là.
            Meilleures salutations,
            L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    3. Bonjour,

      Pouvez-vous me dire svp. sur quelle marche on peut vendre des put ou des call comme dans vos exemples et si c’ést possible de faire ca avec des warrants emises par un etablissment financier?
      Je vous remercie d’avance.

      1. Bonjour,
        Les produits dont vous parlez sont généralement réservés à des professionnels. D’une manière générale, ce type de produits étant risqués, nous vous recommandons la plus grande prudence dans vos choix d’investissement
        Meilleures salutations
        L’équipe de lafinancepourtous.com

    4. En réalité c’est un bon moyen de ne pas profiter de la hausse et de prendre dans les dents les baisses .
      a n’utiliser que pendant les phases de range.
      JPF

      1. Bonjour,
        Vous avez raison, cette stratégie est hautement spéculative puisque les pertes sont potentiellement illimitées. Elle est à réserver à des professionnels. Attention, une phase de « range » (évolution des cours dans un intervalle stable) se termine tôt ou tard à la baisse ou à la hausse. Elle ne vous protège donc pas de ces pertes illimitées en cas de sortie de « range ».
        Les ventes de put sont généralement des positions combinées avec d’autres options aux profils différents (tant sur la position vendeuse ou acheteuse que sur l’échéance) pour mettre en place une stratégie d’investissement où les pertes seront alors limitées. L’encaissement de la prime obtenue par une vente d’option permet alors de financer ce type montage au titre souvent imagé (Straddle, Strangle, Butterfly, Condor…).
        Meilleures salutations
        L’équipe de lafinancepourtous.com

        1. Bonjour,
          Pourquoi dire dans votre réponse que la perte est potentiellement illimitée ? En effet, dans votre exemple ci-dessus, elle serait limitée =23xnbre de titres concernés, et de façon générale au « point mort » multiplié par la quantité concernée ? Aurais-je raté quelque chose ? Merci par avance pour votre réponse.

          1. Bonjour,
            Les pertes sont potentiellement illimitées en général avec ce type de stratégie. Dans l’exemple particulier, les pertes sont effectivement limitées à 23 fois le nombre d’options vendues par l’investisseur.
            Meilleures salutations,
            L’Equipe de Lafinancepourtous.com

          2. on dt qe les pertes sont illimitees par abus de langage je pense.
            je decouvre les options mais …
            Le seul cas ou les pertes sont vraiement illimitées sont la « vente de CALL ».
            dans la vente de put, le vendeur est assigné, la perte est « limitée » = strike -0
            dans la vente de call, la perte est « illimitée » = hausse infinie – strike = infinier.

            1. Bonjour,
              Oui, tout à fait.
              Meilleures salutations,
              L’Equipe de Lafinancepourtous.com

14 commentaires

Commenter