PRATIQUE

Parler d'argent avec ses enfants

Ouvrir un compte bancaire à son enfant ?

Si l’idée d’ouvrir un compte bancaire à son enfant peut paraître intéressante, il est important d’accompagner cet événement de quelques précisions pratiques.

L’ouverture d’un compte bancaire est l’un des moyens de responsabiliser vos enfants. Cela permet également aux membres de la famille d’y déposer des chèques lors des anniversaires, des fêtes, par exemple.

En fonction de l’âge de votre enfant, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Il faut savoir que seuls les parents sont autorisés à ouvrir un compte en banque pour un mineur. Ce n’est qu’à 18 ans que votre enfant pourra de manière totalement autonome disposer d’un compte à part entière. Jusque-là, il faudra lui expliquer le fonctionnement de son compte en lui précisant ce qu’il a le droit de faire ou de ne pas faire. Pourquoi ne pas faire le déplacement à la banque avec lui….. ?

Avant 12 ans

Il existe le compte d’épargne bancaire. Il est rémunéré par votre banque selon un taux qu’elle fixe elle-même. Mais les intérêts sont fiscalisés. Cet argent est disponible à tout moment.
Vous pouvez également placer votre argent au nom de votre enfant en épargne logement (PEL, CEL), en assurance vie…. ce qui lui permettra de disposer d’un capital à sa majorité.

Mais aussi, vous pouvez souscrire un Livret A (dans toutes les banques) ou un Livret Bleu (Crédit Mutuel) rémunéré actuellement à 0,75 % net d'impôt (1er août 2016) dont le plafond est fixé à 22 € depuis le 1er janvier 2013. La rémunération est garantie par l’État.

A 12 ans

Il existe le livret jeune. Il s’agit d’un livret d’épargne dont les banques fixent librement le taux d’intérêt (au moins égal au livret A). Ce livret est plafonné à 1 600 €, intérêts capitalisés non compris.
Le livret jeune est associé le plus souvent à une carte de retrait. Seul un compte créditeur permet d’effectuer des retraits. Certaines banques permettent aux parents de fixer le montant maximal des retraits par période de temps (toutes les semaines ou tous les mois). Ce livret est disponible jusqu’aux 25 ans de l’enfant.

A partir de 16 ans

Il est possible d’ouvrir un compte courant avec un chéquier et une carte de paiement. Les parents doivent néanmoins donner leur accord et se porter caution. En cas d’incidents bancaires (débit substantiel, chèque sans provision…), l’établissement financier se tourne vers les parents. Afin de limiter ce type de désagrément, certaines banques proposent des cartes de paiement avec autorisation préalable. Les retraits et les paiements ne sont alors possibles que dans la limite de la somme disponible sur le compte.

Dès 16 ans, un jeune peut ouvrir un livret A seul (sans ses parents) et c'est l'unique exception.

Votre enfant est majeur

Il lui est possible d’ouvrir un compte bancaire, de disposer de moyens de paiement, et de contracter un crédit sans votre autorisation. D’une manière générale, les banques adaptent leurs produits financiers à cette tranche d’âge. En cas de demande particulière (prêt important…), les banques demandent le plus souvent que les parents se portent garants.

Créé le 20 octobre 2008 - Dernière mise à jour le 23 septembre 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
70 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
L’équipe de l’IEFP, publié le 12/09/2016 16:03

Bonjour,

Il conviendrait d'interroger la Banque de France pour vous en assurer.

Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

AlexandraL , publié le 10/09/2016 21:11

Bonjour,
Je suis en surendettement, sans souci dans mes échéances depuis 5 ans et il me reste 3 ans de remboursement.
J'attends un enfant et j'aimerais lui ouvrir un livret. Sachant que l'épargne est interdite quand on est en surendettement, pourriez vous s'il vous plait, m'indiquer si je serai autorisée à ouvrir ce livret?
Alexandra :)

L’équipe de l’IEFP, publié le 01/08/2016 15:19

Bonjour,

A priori, cela est interdit. Il s'agit à vous lire d'un cas de falsification de signature sauf si votre mari a donné procuration à sa mère ou à confirmé auprès de la banque son accord, par exemple.

Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

Aurore , publié le 31/07/2016 10:59

Bonjour,
J'aimerai savoir si la banque a le droit d'accepter une signature d'une tierce personne sans procuration ?
Ma belle mère a ouvert, sans l'accord de son fil et de moi même, un compte courant pour notre fille. Elle n'a pas de procuration et a signé a la place de son fils ! Qu'elle recours avons nous ? Nous, nous y opposant ! Nous avons rdv dans 5 jours à la banque mais j'aimerais avoir un article de loi qui stipule formellement qu'elle est en tord et surtout pour la banque ! La grand mère de ma fille a ouvert ce compte courant car elle a souhaité faire une assurance décès pour notre fille âgé de 7 mois, afin de verser de l'argent jusqu'à ses 18 ans, même si sa grand mère viens à mourir avant. Je suis dans une impasse car le problème est tel que si la banque accepte une signature d'une personne autre que le responsable légale alors ou allons nous ? Dans ce cas, ma belle mère peut faire un prêt bancaire au nom de ma fille ?!? Quelle recours avons nous ? Et qui va avoir les frais de gestions du compte courant ?
Bien cordialement, une maman complètement démunie

L’équipe de l’IEFP, publié le 08/07/2016 11:00

Bonjour,

Il convient de vous adresser à votre conseiller bancaire si vous êtes majeur pour que cela soit effectif.

Meilleures salutations.
L'Equipe de Lafinancepourtous.com

Li , publié le 07/07/2016 12:18

Bonjour, je voudrais savoir comment faire pour que mon compte ccp, que ma mère a ouvert lorsque j'étais mineur ne soit plus associé au siens s'il vous plaît.

L’équipe de l’IEFP, publié le 04/07/2016 11:37

Bonjour,

Non, cela n'est pas possible.


Meilleures salutations
L’Equipe de Lafinancepourtous.com

zazou , publié le 01/07/2016 19:50

bonjour je voudrais savoir si c'est possible d'ouvrir un compte pour une personne majeur sans sont autorisation et encaisser un chéque merci car j'ai un soucie avec une de mes amies .

L’équipe de l’IEFP, publié le 10/06/2016 10:44

Bonjour,

Oui, cela est tout à fait possible. En cas de décès de votre mère, vous restez le titulaire du compte ouvert.

Meilleures salutations
L’Equipe de Lafinancepourtous.com

birgit79 , publié le 09/06/2016 10:34

Pour des raisons familiales, ma mère peut elle m'ouvrir un compte bancaire à mon nom et en avoir la procuration.
En cas de décès de celle ci que se passe t-il ? Puis je avoir accès à ce compte ?
Merci

 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !