Quelle est l’interaction entre la bourse et la croissance économique ?

la finance pour tous

On constate empiriquement que la bourse et la croissance évoluent de façon parallèle. Mais est-ce la bourse qui impacte la croissance, ou la croissance qui influence les cours boursiers ?

interaction entre bourse et croissance

La croissance influence la bourse

La valeur d’une entreprise est la somme de ses bénéfices futurs. Ainsi, quand l’économie est en crise et que la croissance ralentit, les bénéfices des entreprises sont réduits, ce qui fait mécaniquement baisser la valeur des entreprises cotées en bourse.

Ce mécanisme s’est nettement observé en 2008, lorsque a éclaté la bulle immobilière aux États-Unis. Le retournement du marché immobilier a entraîné une crise économique et bancaire, qui a mécaniquement fait baisser la valeur des entreprises en bourse.

Une situation similaire s’est reproduite au printemps 2020 avec la crise du Covid-19. En effet, la paralysie de l’économie mondiale a entraîné un plongeon boursier du fait de la baisse attendue des profits des entreprises (le CAC 40 a connu sa plus forte baisse journalière le 12 mars 2020, avec une chute de 12,28 %).

Mais la bourse peut impacter la croissance

La relation peut cependant fonctionner en sens inverse : une crise boursière peut freiner la croissance.

Cela passe par deux mécanismes. Le premier est lié à une baisse de la consommation des ménages en réaction à une baisse de leur patrimoine. En effet, si les cours boursiers baissent, la valeur du patrimoine détenu par les ménages qui possèdent des actions diminue. En réaction, les ménages diminuent leur consommation. C’est ce que les économistes appellent l’effet richesse.

Le second mécanisme passe par le canal du financement des entreprises. Si les cours sont plus faibles, les entreprises ont plus de difficulté à se financer par des augmentations de capital (c’est-à-dire la vente d’actions). Ainsi, un plongeon de la bourse pénalise l’investissement des entreprises, et donc la croissance.

Au tournant des années 2000, la croissance a ralenti suite à l’explosion de la « bulle internet ». La fin des années 1990 avait été marquée par une envolée excessive des cours boursiers, portée par l’optimisme entourant les entreprises du secteur informatique. Lorsque la bulle spéculative a éclaté, la croissance a été freinée par les deux mécanismes décrits précédemment.

0 commentaire

Commenter