Se procurer des espèces

la finance pour tous

Trois modes de retrait d’argent liquide :

  • Cashback

Le commerçant fournit des espèces au consommateur qui effectue un paiement par carte bancaire pour l’achat d’un bien ou d’un service.

  • Retrait aux distributeurs automatiques de billets

par carte bancaire, carte de retrait…

  • Retrait aux guichets bancaires

par carte bancaire (« Cash Advance »)
ou
contre remise d’un chèque

 

En dehors du fait d’en recevoir soi-même en paiement ou en cadeau, il y a trois moyens (légaux) de se procurer des espèces : aux distributeurs automatiques de billets, à un guichet de banque et auprès d’un commerçant qui pratique le cashback.

Retrait d’espèces chez un commerçant : le cashback

L’article L112-14 du code monétaire et financier autorise les commerçants à remettre de l’argent liquide aux personnes qui règlent par carte bancaire l’achat d’un bien ou d’un service (cashback).

Vous faites un achat d’un montant de 30 €. Vous payez par carte bancaire un montant de 50 € et le commerçant vous remet les 20 € de différence en espèces.

Le commerçant a une obligation d’information du consommateur, par affichage visible et lisible, à proximité des terminaux de paiement ou du lieu d’encaissement. Il doit indiquer :

  • la liste des instruments de paiement acceptés ou refusés ;
  • le montant minimal de l’opération de paiement pouvant donner lieu à la fourniture d’espèces : 1 euro ;
  • le montant maximal du « retrait » : 60 euros ;
  • l’indication du caractère gratuit ou payant du service de cashback. Si celui-ci est payant, le commerçant doit préciser les frais et commissions perçues toutes taxes comprises (TTC).

Les paiements par chèque n’autorisent pas la fourniture d’espèces par le commerçant.

Le non-respect de ces dispositions est puni d’une amende de 1 500 € (3 000 € en cas de récidive).

Les distributeurs automatiques

Si vous détenez une carte de retrait, vous pouvez retirer de l’argent aux distributeurs automatiques de billets ou aux guichets automatiques de banque de votre établissement. Ces retraits sont gratuits. Selon le type de carte que vous détenez, le plafond de retrait est variable. Certaines cartes de retrait autorisent aussi les retraits aux automates des autres banques.

Si vous détenez une carte de paiement, vous avez accès aux distributeurs automatiques de billets (DAB) ou aux guichets automatiques des autres banques. Mais, dans ce cas, votre banque peut vous facturer des frais car elle-même doit verser une commission à la banque à qui appartient le distributeur. Ces frais vous sont donc répercutés, généralement au-delà d’un certain nombre d’opérations. Seuls certains réseaux ne facturent pas les retraits déplacés. Par ailleurs, les possesseurs de carte haut de gamme (Visa Premier, Gold MasterCard) sont le plus souvent exonérés de tels frais.

Le guichet

On a en général recours aux guichets en deux circonstances : lorsque l’on n’a pas de carte de retrait ou de paiementsi l’on a besoin de prélever un montant plus élevé que le plafond autorisé dans les distributeurs de billets.

Si vous possédez un chéquier, votre banque vous demandera généralement d’établir un chèque à votre ordre. Elle vous remettra alors la somme en liquide et débitera votre compte du même montant. Si vous ne possédez pas de chéquier, elle vous remettra un chèque de caisse ou un bordereau de retrait, à remplir de la même manière. Enfin elle peut vous fournir une carte de retrait à usage unique, en particulier si elle n’a pas de guichet (elle doit alors avoir un distributeur). Tous ces retraits sont gratuits si vous les effectuez dans votre agence.

Il est possible de retirer de l’argent auprès d’autres guichets de votre réseau bancaire. Pour ce faire, soit vous émettez un chèque au profit du guichet de la banque auquel vous vous êtes adressé et présentez une pièce d’identité, soit vous présentez votre carte bancaire : c’est ce que l’on appelle la procédure de cash advance. Dans ces deux cas, des frais vous seront facturés. Pour certains livrets (le Livret A notamment) le retrait est possible gratuitement dans une autre agence grâce à votre pièce d’identité.

    4 commentaires sur “Se procurer des espèces”
    1. l argent est comme le sang qui circule librement dans tout l organisme.Quand on veut dresser des barrieres pour empecher sa mobilite,on fait du tort a l economie : hausse du chomage,difficulte de vivre,cout de la vie qui augmente…Ce sont les intermediaires financiers qui recolte la ceuillette.On edite des lois,des lois qui regissent les precedentes,des lois quireparent les injustices de ces dernieres.L economie en souffre de toutes ces entraves a la liberte

    2. les banques rechignent a delivrer les especes pour de multiples raisons plus ou moins valables.Neanmoins,c est un droit de l utilisateur qui choisit les especes : facilite,pas de frais,pas de carte,pas de code a retenir,pas de depassement financier surprise…Je rappelle qu une banque est l intermediaire de la banque centrale europeenne qui emet les billets et les citoyens qui les utilisent.Il n y a pas lieu de les soupconner de malversations pour favoriser l emploi des cartes

      1. Bonjour,
        Seuls les commerçants sont autorisés à remettre de l’argent liquide aux personnes qui règlent par carte bancaire l’achat d’un bien ou d’un service (cashback), en application du code monétaire et financier. Par ailleurs, les associations loi 1901 sont autorisées à mener une activité commerciale, de manière régulière ou occasionnelle. Une association devrait donc avoir le droit de pratiquer le cashback. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site http://www.associations.gouv.fr
        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

4 commentaires

Commenter