Microcrédit personnel ou professionnel

la finance pour tous

Le microcrédit est accordé à des personnes exclues du crédit bancaire (personnes à faibles revenus, allocataires de minima sociaux, chômeurs) dont les capacités de remboursement sont jugées malgré tout suffisantes. Ces personnes doivent bénéficier d’un accompagnement social auprès d’un réseau qualifié. Le microcrédit peut être personnel ou professionnel.

Vous êtes exclu du crédit bancaire « classique », avez de faibles revenus, êtes un allocataire de minima sociaux (comme le RSA ou la prime d’activité), vous êtes chômeur mais vous désirez emprunter de l’argent pour créer votre entreprise ou faciliter votre accès à l’emploi ? Alors le microcrédit est une solution qui vous intéressera.

Son intérêt est double : dès lors que vous disposez d’une capacité de remboursement jugée suffisante, vous avez la possibilité d’emprunter, tout en bénéficiant d’un accompagnement social par une association ou un professionnel pour mener à bien votre projet.

Le microcrédit personnel

L’objet de ce crédit a beau être « personnel », il doit souvent avoir un lien avec un projet de réinsertion professionnelle et se distingue du crédit à la consommation. Vous ne pouvez pas demander de microcrédit pour vous acheter une nouvelle télévision par exemple ! Ni pour régler des charges courantes (énergie, téléphone…) ou rembourser des dettes (retard de loyer…).

Le microcrédit personnel doit être en lien avec l’emploi et la mobilité (par exemple acheter ou faire réparer une voiture pour pouvoir se rendre à son travail). Mais vous pouvez aussi emprunter pour obtenir une formation professionnelle, le permis de conduire…

Le microcrédit personnel ne permet pas de financer la création d’une micro-entreprise.

Le microcrédit professionnel

Le microcrédit professionnel permet de financer la création, le rachat ou la consolidation d’une entreprise artisanale ou commerciale. Seules les entreprises de 3 salariés au plus peuvent en bénéficier.

Le montant du microcrédit professionnel est plafonné à 12 000 € depuis février 2022 (10 000 € avant cette date).

Sa durée de remboursement est de 5 ans maximum depuis février 2022. Le microcrédit peut être remboursé par anticipation. Pendant sa durée de remboursement, le prêt fait l’objet d’un suivi financier par l’association ou la fondation chargée de l’accompagnement social.

Le taux d’intérêt du prêt est fixé par le prêteur. Il dépend de la viabilité du projet. Il n’y a pas de frais de dossier.

Les garanties du microcrédit

Selon la réglementation, les microcrédits « doivent bénéficier d’une garantie apportée par un fonds de garantie ou de cautionnement agréé, par un établissement de crédit ou par une société de financement » (article R518-61 du Code monétaire et financier).

Ces crédits bénéficient de la garantie apportée par l’État dans le cadre du Fonds de Cohésion Sociale. Le Fonds de Cohésion Sociale (FCS) est public et sa gestion a été confiée à Bpifrance, pour le compte de l’État, depuis 2020. Précédemment la gestion était exercée par la Caisse des Dépôts. La Banque de France a aussi procédé à deux versements au Fonds de Cohésion Sociale, en 2018 et 2020, dans le cadre de son engagement dans la promotion des microcrédits personnels et professionnels.

Le FCS garantit jusqu’à 50 % des encours de microcrédit professionnel et de microcrédit personnel. Cette garantie peut être portée à un maximum de 80 % pour certains publics.

A qui s’adresser pour demander un microcrédit ?

Le microcrédit ne peut pas être demandé directement à une banque. Il est nécessaire de s’adresser à un réseau d’accompagnement social (réseau associatif ou social, autre organisme habilité).

L’accompagnant social analyse votre projet et vos capacités de remboursement. Si votre situation financière le permet, vous constituez ensemble le dossier de microcrédit personnel. Celui-ci est ensuite transmis à la banque partenaire.

L’accompagnant social assure le suivi de l’emprunteur jusqu’à la fin du remboursement du prêt.

Les réseaux d’accompagnement des porteurs de projets

Il existe plusieurs réseaux d’accompagnement à qui l’on peut s’adresser pour demander un microcrédit personnel ou un microcrédit professionnel.

Pour un microcrédit personnel, l’emprunteur peut contacter : un centre communal d’action social (CCAS), une association à vocation sociale (Familles Rurales, UDAF…), d’insertion ou de lutte contre l’exclusion (Croix-Rouge, Les Restos du Cœur, Emmaüs France, Secours Catholique…).

Le site www.france-microcredit.org, édité par la Caisse des Dépôts, propose une carte interactive pour trouver une association dans son département.

Pour le microcrédit professionnel, ce sont des réseaux associatifs spécialisés qui accompagnent l’emprunteur de la demande jusqu’à la fin du remboursement du prêt. Pour les projets de création d’entreprise, il est possible de s’adresser à : France Active, Initiative France et Réseau Entreprendre.

Et parmi les réseaux de financement de création d’entreprise, il existe : l’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Economique) et Creasol, banque de l’économie sociale et solidaire.

Les banques agréées

Ces établissements, agréés par le Fonds de Cohésion Sociale, étudient le dossier transmis par le réseau accompagnant. Ils viennent donc après que les associations ont examiné la demande de prêt. Ces banques prennent ensuite la décision d’octroi ou de refus du crédit demandé selon la situation personnelle du demandeur. En cas d’octroi, ils font signer le contrat de prêt au bénéficiaire. Ces banques alertent l’accompagnant social en cas de difficultés de remboursement du microcrédit.

    14 commentaires sur “Microcrédit personnel ou professionnel”
      1. Bonjour,

        Nous vous invitions à prendre connaissance de notre article ci-dessus et à contacter les opérateurs mentionnés afin de savoir si ce type de crédit est envisageable pour vous.

        Meilleures salutations.
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    1. Bonjour je suis en arrêt suite à un accident de travail depuis le 6 octobre financièrement avec 382,34 tous les 15 jours c’est très dure je voulais savoir si il y aurait une solution pour m’aider. Bien cordialement

      1. Bonjour,
        Vous pouvez contacter différents organismes pour déposer des demandes d’aides financières. L’action sanitaire et sociale de l’Assurance Maladie peut vous permettre de bénéficier d’une aide financière ponctuelle, en complément des indemnités journalières (en cas de perte de salaire notamment). Vous devez vous adresser à votre caisse d’Assurance Maladie (depuis votre compte Ameli ou par téléphone au 36 46 (service gratuit + coût de l’appel). Vous pouvez aussi solliciter votre organisme de complémentaire santé. Et vous pouvez vous adresser au centre d’action sociale de votre commune (CCAS) pour faire le point sur toutes les aides auxquelles vous pouvez avoir droit.
        Meilleures salutations.
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

      1. Bonjour,

        Pour obtenir un microcrédit, il convient de vous adresser à un opérateur spécialisé. A la fin de notre article ci-dessus, vous trouverez les informations utiles à cet effet.

        Meilleures salutations
        L’Equipe de lafinancepourtous.com

      1. Bonjour,

        Il convient de contacter la CCi de votre département ainsi que le Conseil régionial afin de connaître les dispositifs en vigueur dans votre cas.

        Meilleures salutations
        L’Equipe de lafinancepourtous.com

    2. Bonjour je me présente je suis Laura maman d’une ado de 13ans. Suite à une tumeur cancéreuse je me suis retrouvé en Ald et j’ai commencé à rencontrer problème pour payer mon loyer j’ai accumulé des loyers impayés. Je suis actuellement à la recherche de logement social ou non avec un loyer moins cher. Mais je voudrait honoré ma dette envers ma propriétaire même si elle est n’est pas très cool logement insalubre avec 80% d’humidité…. Mais voilà je ne trouve aucun organisme qui pourrait me prêter une somme pour rembourser cash cette proprio. Car je suis toujours en arrêt maladie donc ressource mois conséquentes que si je travaillais. Je suis en Cdi à temps partiel. Peut on m’aider à trouver une solution à mon dossier sur endettement.

      1. Bonjour,
        Pour vous aider à trouver une solution, il serait certainement préférable de déposer un dossier devant une commission de surendettement. Vous pouvez contacter au préalable le centre d’action sociale de votre commune, ou un Point Conseil Budget qui pourra vous accompagner dans vos démarches (https://www.mesquestionsdargent.fr/intervenants-sociaux-et-pcb/point-conseil-budget).
        Meilleures salutations
        L’Equipe de lafinancepourtous.com

      1. Bonjour,

        Un micro-crédit personnel est sûrement envisageable.

        Meilleures salutations
        L’Equipe de lafinancepourtous.com

    3. J’ai rencontré vos articles sur le portail de la micro-finance et j’en suis chaque fois édifié et voudrais manifester ma fidélité et mes encouragements en m’abonnant à la revue Finance pour tous.

14 commentaires

Commenter