Assurance vie : quelle fiscalité ?

la finance pour tous

Les revenus tirés d’un contrat d’assurance vie ne sont pas imposables, dans certaines limites, lorsqu’il atteint son huitième anniversaire. Les règles ont changé en 2018, avec l’instauration du Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU).

Les capitaux transmis en cas de décès de l’assuré profitent également d’une exonération de droits de succession pouvant atteindre 152 500 euros par bénéficiaire.

    36 commentaires sur “Assurance vie : quelle fiscalité ?”
    1. dans le cas d’une avance , et du décès de l’assuré, l’organisme récupère-t-il immédiatement son avance afin que le solde puisse être versé au bénéficiaire
      hors succession , comme lorsqu’il n’y a pas d’avance?

    2. Bonjour,

      En France, un contrat d’assurance-vie n’est pas transférable. C’est l’un des rares produits d’épargne ne permettant pas cette option.

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    3. Bonjour,
      Résidant et travaillant aujourd’hui aux Pays Bas j’étudie l’option assurance vie dans ce pays.
      Le jour où j’envisage de revenir m’installer en France est ce possible de transférer l’assurance vie d’un pays/établissement à un autre ?
      Merci

    4. Bonjour,

      Afin que nous puissions clairement vous répondre, pourriez-vous préciser votre question ? Merci par avance.

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    5. Puis je obtenir une avance et la rembourser avec les fonds de mon capital en place. Celà ne risque t il pas d’être re qualifier en rachat partiel avec des pénalités pour rachat masqué ??? Merci pour votre réponse .

    6. Si vous avez reçu cette somme, à priori elle est nette de droits de succession. Donc vous n’avez rien à payer en plus.

      Cordialement, l’équipe de lafinancepourtous.com

    7. Bonjour,

      Si vous souhaitez dynamiser votre assurance-vie, vous pouvez éventuellement opter pour un nouveau contrat qu’il faudra choisir en fonction de votre profil d’épargnant. Plusieurs possibilités existent : des contrats en fonds euros (plus ou moins dynamiques) et en unités de comptes (plus risqués mais potentiellement plus rémunérateurs). C’est en comparant que vous vous rendrez compte de la qualité de votre contrat et de ce que propose la concurrence.
      Dans tous les cas, prenez votre temps et identifiez bien votre appétence au risque, votre projet d’épargne et votre horizon de placement.

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com
      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    8. Bonjour, j’ai versé durant 10 ans à la CNP et j’ai un petit capital de 10 000 euros, mais à chaque versement ils prennent 2.5 et en fin de compte j’ai eu 2% cette année. Pensez vous qu’il est bien de rester chez eux où devrais je aller placer mon argent ailleurs ? sachant que je cherche quelque chose de non imposable, vu mon petit capital … merci à vous

36 commentaires

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.