Livrets bancaires et super livrets

la finance pour tous
Il existe les livrets bancaires classiques et "super livrets". Tous les établissements financiers en proposent. Ils fonctionnent comme le livret A, à ceci près que leur taux n’est pas fixé par l’Etat et qu’ils sont fiscalisés. Le taux de rendement de ces livrets est variable selon les réseaux bancaires. Il est conseillé de bien comparer les offres proposées afin de trouver le support qui vous convienne le mieux.

Les caractéristiques des livrets bancaires

Les livrets bancaires (livrets « B ») fonctionnent comme les livrets réglementés, notamment sur le calcul des intérêts. Ces derniers sont calculés « par quinzaine » : si vous avez fait un versement le 16 du mois, il ne sera pris en compte qu’à compter de la quinzaine du mois suivant. Veillez à verser vos fonds au moment le plus opportun. En revanche, aucun plafond de versement n’est fixé.

Par ailleurs, il faut savoir que e taux annoncé est un taux brut car les intérêts sont fiscalisés. Et s’agissant des « super Livrets », bien souvent, les taux les plus attractifs sont souvent proposés pour une période limitée à trois mois et sur les nouveaux dépôts ; les anciens détenteurs et les dépôts au-delà de la période initiale ne bénéficiant généralement pas des mêmes conditions.

Savoir décrypter les offres

Livrets bancaires et super livrets savoir decrypter les offres

  • Cette offre ne vaut qu’à l’ouverture du compte.

  • Les 2,5 % ne sont garantis que 3 mois.  Au-delà, on vous donne « seulement » 0,75 %.

  • Pour 10 000 € de dépôts, les intérêts versés sur un an s’élèvent à 118 €.  Le taux d’intérêt annuel moyen est de 1,18 %.

  • Pour obtenir un taux net, il convient ensuite de déduire les prélèvements sociaux (15,5 %) ainsi que l’impôt. Le taux net est alors inférieur à 1 %.

La pratique d’offres promotionnelles, intégrant des taux « bonifiés » sur courte durée, rend parfois difficile la comparaison des livrets d’épargne entre eux. Pour mieux s’y retrouver dans la jungle des propositions commerciales, suivez le guide

La fiscalité des livrets bancaires et super livrets

En termes de fiscalité, les intérêts perçus sont soumis au barème de l’impôt sur le revenu. Un acompte obligatoire est prélevé à la source au taux de 24 %. Cet acompte est ensuite déduit du montant de l’impôt à payer l’année suivante au titre du versement des intérêts.De plus, les intérêts sont soumis aux prélèvements sociaux de 15,5 % depuis le 1er juillet 2012.

    6 commentaires sur “Livrets bancaires et super livrets”

    1. on s’imagine que les supers livrets rapportent au taux annoncé (parfois alléchant) mais en réalité la lourde fiscalité ramène à un taux tellement bas qu’il faut mieux garder son argent sur son compte bancaire ou le placer sur une assurance vie. Il faut mieux réflechir avant d’agir

      1. Bonjour

        Tout dépend de votre taux d’imposition. Effectivement, au taux brut il convient d’enlever les prélèvements sociaux (15,5 % en 2017), puis le taux marginal auquel vous êtes imposé, comme décrit dans l’exemple de l’article.
        Meilleures salutations,
        L’équipe de lafinancepourtous.com

    2. Bonjour,

      Il,convient pour cela de vous adresser directement à la Société générale depuis son site ou via une agence bancaire. Un conseiller vous répondra.
      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    3. Je souhaite connaître le taux du livret bancaire de la SOCIETE GENERALE en vigueur le 15 juin 2016 il me semble être de 4,5 pendant 3 mois
      merci pour votre réponse
      salutations

    4. Bonjour,

      Nous n’effectuons pas de conseil financier en tant que tel. Nous pouvons vous conseiller uniquement de comparer les offres existantes en mesurant bien la durée des offres promotionnelles présentées, le taux net perçu et l’impact fiscal à venir.

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

6 commentaires

Commenter