Quelques conseils sur les trackers

la finance pour tous

Malgré les avantages liés aux trackers (simples, peu chers, diversification, etc.), ils n’en restent pas moins des produits financiers risqués. C’est pourquoi nous vous soumettons quelques conseils avant d’investir dans les trackers !

Trackers et indice de référence

N’investissez dans un tracker que si vous avez bien identifié son indice de référence, que vous connaissez son comportement et sa composition, notamment lorsque le tracker ne repose pas sur un indice boursier traditionnel.

Trackers et spéculation

Comme pour les produits de gestion collective, les trackers intervenant sur des secteurs étroits sont plus spéculatifs – et donc plus risqués – que ceux retenant des grands indices, largement diversifiés.

Trackers et risques

Les trackers suivent fidèlement l’évolution de leur indice boursier de référence, sans limite à la baisse. Et lorsqu’il y a de la volatilité sur les marchés financiers, les trackers peuvent amplifier leurs effets, à la hausse comme à la baisse. Il faut donc accepter ces risques avant d’investir. A long terme, ils sont cependant réduits.

Prix des trackers

Les trackers sont accessibles avec quelques dizaines d’euros, mais les commissions pratiquées par les intermédiaires nécessitent généralement de passer des ordres de plusieurs centaines d’euros pour que les frais soient raisonnables.

    2 commentaires sur “Quelques conseils sur les trackers”
    1. Bonjour,
      Je voudrais savoir si je peux perdre plus que mon investissement de depart avec le tracker/ETF BNPP SP500 EUR C (FR0011550185)?
      Par exemple, si je fait un investissement de 10.000 euros, le maximum que je peut perdre c’est 10.000 euros et jamais plus?
      Merci

      1. Bonjour,
        Si vous achetez sans effet de levier, le risque est effectivement de perdre « seulement » votre mise. Toutefois, ce trackers est adossé à un grand indice boursier qui peut varier à la hausse comme à la baisse.
        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

2 commentaires

Commenter