Qu’est-ce que le « taux technique » d’une rente ?

la finance pour tous

Lorsque vous souhaitez souscrire une rente viagère auprès d’un assureur, celui-ci peut vous proposer un « taux technique ». Toutefois, celui-ci, indexé sur les taux obligataires, devient actuellement très faible

De quoi s’agit-il exactement ? C’est un taux de revalorisation minimum garanti. La revalorisation de la rente est donnée par anticipation, ce qui augmente dès le début le montant de la rente versée. Plus le taux technique sera élevé, plus la rente sera élevée, surtout pendant les premières années. Mais ensuite, elle sera moins revalorisée qu’une rente sans taux technique, puisqu’une partie du rendement garanti a été déjà versé à l’assuré.

Si la revalorisation annuelle du contrat est de 3 % et que vous aviez souscrit une rente à taux technique de 2 %, votre rente sera majorée de « seulement » 1 % pour l’année considérée. Il y a de fortes chances que vos revenus complémentaires perdent un peu de pouvoir d’achat.

Les assureurs ne peuvent pas garantir un taux technique supérieur à 60 % du taux moyen des emprunts d’état (TME) moyen des six derniers mois. Mais actuellement ce taux calculé sur 6 mois est de – 0, 02% (octobre 2019).

Quel type de rente choisir ?

Bien souvent, les particuliers préfèrent la rente à taux technique, puisqu’elle est, dès le début, plus élevée que l’autre ! Mais sur le long terme, la rente « classique » verra son montant annuel augmenter davantage. Les plus prudents (ce qui est pris est pris !) opteront pour le taux technique ; ceux qui souhaitent voir leurs revenus davantage valorisés sur le long terme opteront pour une rente sans taux.

Rente viagere

Ce graphique illustre l’impact du taux d’intérêt technique dans la valorisation future de la rente.

Reprenons l’exemple d’une personne âgée de 65 ans disposant d’un capital de 100 000 €. Si la revalorisation annuelle de la rente est de 2,5 %, la rente à taux « zéro » sera revalorisée chaque année de 2,5 % alors que la rente à taux technique de 2 % sera seulement valorisée de 0,5 %. Au départ, à 65 ans, la rente la plus favorable est bien évidemment celle avec le taux technique à 2 %. Le rapport s’inverse, vers 78 ans.Difficile de dire quelle est la meilleure des solutions. Il ressort de ce graphique que si l’assuré dépasse de loin son espérance de vie (dans cette hypothèse, environ 88 ans pour les femmes et 84 ans pour les hommes), il sera  gagnant avec une rente sans taux technique…

    38 commentaires sur “Qu’est-ce que le « taux technique » d’une rente ?”
    1. Bonjour,

      Merci pour votre lecture attentive. C’est corrigé.

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    2. lorsque le code des assurances modifie le taux technique, cette modification s’applique t’elle aux contrats en cours ou aux seuls nouveaux contrats?

    3. Bonjour,

      Il n’y a pas de règle précise à ce sujet. Chaque assureur est libre. Toutefois, il faut savoir que les taux technique sont aujourd’hui assez faibles. Cela permet en outre de bénéficier dès le début, à capital constitutif égal, d’une rente plus élevée (mais qui sera moins revalorisée par la suite).

      Meilleures salutations,

      L’Equipe de lafinancepourtous.com

    4. qui décide rente avec ou sans taux, j’ai l’impression que mon assureur le conservateur oblige avec un taux technique je voudrais avoir votre avis merci

    5. Bonjour,

      le montant d’une rente est issu d’un calcul financier complexe tenant compte du capital, de l’âge (lors de l’entrée en jouissance de la rente) , de l’espérance de vie (telle que déterminée par les table de mortalité de l’INSEE).
      Pour simplifier, on divise le capital par le nombre d’échéance annuelle que l’établissement aura à payer.
      Il faut également prendre en compte les frais prélevés par l’établissement financier qui détient le contrat. Vous pouvez trouver les tables de mortalité sur le site http://www.insee.fr
      Meilleures salutations,

      L’Equipe de lafinancepourtous.com

    6. Bonjour,

      La revalorisation de la rente est donnée par la formule : (1 + taux rémunération) / (1 + taux technique) – 1

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    7. Bonjour,
      Pourriez m’indiquer les formules de mathématiques financières à utiliser pour démontrer le calcul de votre explication sur le choix d’une rente avec ou sans taux technique ? Merci par avance.
      Bien cordialement.
      Pierre.

38 commentaires

Commenter

Répondre à bibi

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.