Le Plan d’épargne retraite (PER) : un placement souple pour préparer votre retraite

la finance pour tous

Le Plan d’Epargne Retraite (PER) remplace depuis 2019 les autres placements retraite. Son objectif est de vous permettre d’épargner pour votre retraite sur le long terme, de bénéficier d’une fiscalité avantageuse, et de pouvoir sortir en rente ou en capital.

Plan épargne retraite

Le PER peut être souscrit à titre individuel, mais également dans le cadre de l’entreprise.

Plan d’épargne retraite : trois compartiments en fonction du type de versements

Le PER Individuel : ouvert à tous les épargnants, qui réalisent des versements volontaires.

Le PER collectif : souscrit par les salariés, dans le cadre de l’épargne salariale. Il peut accueillir les sommes issues de la participation et de l’intéressement, mais également les versements volontaires des salariés et l’éventuel abondement de l’entreprise. Il a vocation à remplacer le PERCO.

Le PER Obligatoire : adhésion obligatoire pour tous les salariés ou certaines catégories de salariés objectivement identifiables (cadres supérieurs généralement).

Versements volontaires déductibles du revenu

Les primes versées à titre individuel permettent, si vous choisissez cette option, de bénéficier d’une déduction d’impôt. La déduction d’impôt intervient avant le calcul du montant de l’impôt et correspond à un droit de diminuer le revenu global que vous déclarez. L’avantage fiscal est donc fonction de votre taux marginal d’imposition.

Vous faites un versement volontaire de 1 000 €.
Si vous êtes imposé à 11 %, cette dépense ne vous coûte que 890 €.
Si vous êtes imposé à 30 %, cela vous coûte 700 €, etc.

Mais une sortie plus lourdement taxée

Si vous optez pour la déduction des primes, lors de la sortie le capital et les plus-values sont soumis à l’impôt sur le revenu. Si vous sortez en rente, celle-ci est également imposée plus lourdement que si vous n’aviez pas opté pour la déduction. Posez-vous les bonnes questions en fonction de votre taux d’imposition !

Une gestion profilée pour dynamiser vos placements

Sauf si vous souhaitez gérer librement vos placements, votre épargne est gérée de façon pilotée : plus vous êtes jeune, plus la répartition des fonds est dynamique. Puis le risque se réduit automatiquement au fur et à mesure que votre départ en retraite se rapproche. Objectif : bénéficier sur le long terme de la performance des marchés financiers.

PER : sortie en rente ou en capital

Sauf cas de déblocage anticipé (achat de la résidence principale, surendettement, décès, invalidité…) votre épargne est bloquée jusqu’à la retraite. Mais avec le PER (et contrairement aux anciens produits retraite), vous avez alors le choix (pas avant d’avoir liquidé votre retraite) entre :

  • récupérer votre placement en capital,
  • opter pour une rente viagère,
  • panacher les deux solutions.
    9 commentaires sur “Le Plan d’épargne retraite (PER) : un placement souple pour préparer votre retraite”
    1. Bonjour, je suis actuellement bénéficiaire d’un PER Col. Sur ce dernier, je verse 3000€ par an déductible avec un taux marginal d’imposition de 30% soit une économie de 900€ par an sur mes impôts. Mais au bout de 10 ans, je décide d’acheter une résidence principale avec déblocage. Si j’ai bien compris toujours avec un TMI de 30%, je payerai donc 9000€ d’impôts sur le revenu pour 30000€ d’épargne ? Si oui je ne vois pas en quoi faire des versements sur un PER Col est intéressant fiscalement.

      1. Bonjour,

        Effectivement, l’achat de la résidence principale, si elle est un cas de déblocage anticipé du PER Collectif, n’induit pas de bénéfice fiscal et les versements volontaires sont imposés au moment du déblocage.
        Le PER (dont le PER Collectif) a pour premier objectif une préparation de la retraite. Le report d’imposition est donc souvent intéressant si le déblocage intervient au moment de la retraite car le taux marginal d’imposition est généralement plus faible lors de retraite que pendant la phase d’activité salariale, les revenus étant moindres.

        Meilleures salutations
        L’équipe de lafinancepourtous.com

    2. Bonjour. Je cherche désespérément le mode de répartition d’une sortie en capital fractionné d’un PER individuel (loi PACTE) entre capital (imposé sur le revenu) et la plue-value (PV – imposée au PLU à 30%). Plus précisément : existe-t-il un taux pour cette répartition ? Exemple : pour un capital de 30000€ + une plue-value de 5000€, je souhaite fractionner la sortie en capital sur 10 ans ; comment s’opèrera la répartition capital et plue-value ? 3000€/an pour le capital et 500€/an pour la PV ? Puis-je étaler la sortie sur plus de 10 ans ?

      1. Bonjour
        A priori lorsque vous faites un retrait, la somme est répartie au prorata du capital et des intérêts capitalisés, comme c’est le cas pour l’assurance vie. Mais sur ce sujet précis, nous ne disposons pas d’informations spécifiques. Ensuite, pour vos retraits, vous pouvez décider de leur fréquence et de leur durée librement.
        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    3. Bonjour j’ai une petite question je suis à la retraite depuis le 1er mai 2019 j’ai cotisé pour une retraite supplémentaire CCPMA prévoyance et mon épargne se lève à peu près à 19000 € je voulais toucher le capital mais on m’a dit que je dépasser le plafond et que je devais toucher une rente qui s’élève à 42 € par mois il me faudra 30 ans pour récupérer mon capital😏 je voudrais savoir si je peux réclamer mon capital ? avec la loi pacte qui dit que si la rente ne dépasse pas 100 € par mois vous pouvez le demander…
      merci de votre réponse
      cordialement

      1. Bonjour
        Il s’agit d’une retraite complémentaire dans l’entreprise. Mais ce qui est étonnant, c’est que sur leur site il est écrit que le seuil permettant une sortie en captial est de 80 € par mois : https://www.groupagrica.com/actualites/retraite-supplementaire-ccpma-prevoyance-une-attractivite-confirmee-en-2021. Donc vous pourriez en bénéficier. Contactez-les à ce sujet.
        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    4. Bonjour,
      J’aime beaucoup votre site et je le recommande régulièrement à des clients (je suis Consultant du programme Filianse).
      Dans votre article sur la ficalité du PER il y a une coquille: vous parlez à plusieurs reprises des versements déductibles de l’impôt alors qu’ils sont déductibles du revenu imposable.

      1. Bonjour
        Il ne nous semble pas. Il est bien écrit que les versements sont déduits du revenu. « La déduction d’impôt intervient avant le calcul du montant de l’impôt et correspond à un droit de diminuer le revenu global que vous déclarez. L’avantage fiscal est donc fonction de votre taux marginal d’imposition ». Toutefois, merci de nous indiquer où vous voyez cette erreur, si d’aventure nous ne l’avions pas vue.
        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

9 commentaires

Commenter