L’allocation veuvage

la finance pour tous

Cette allocation sert à indemniser temporairement (pour une durée limitée à 2 ans) le jeune conjoint survivant (moins de 55 ans) d’un assuré décédé.

Les personnes ayant moins de 55 ans peuvent demander l’allocation de veuvage. Son montant est de 625,31 € par mois en 2021. Il peut être réduit en fonction des ressources du bénéficiaire.

La demande doit être faite dans un délai de deux ans suivant le décès. Passé ce délai elle ne peut plus être versée.

Les conditions d’attribution

En premier lieu, le conjoint décédé doit avoir cotisé à l’assurance vieillesse pendant au moins trois mois, continus ou non, durant l’année précédant le décès.

Plusieurs autres conditions sont à respecter par le conjoint du défunt pour avoir droit à cette allocation :

  • sa résidence

  • sa situation de famille

  • ses ressources

  • son âge

La résidence

Le conjoint doit résider en France métropolitaine, dans un département d’Outre-mer ou dans un pays lié par une convention avec la France.

La situation de famille

Le conjoint survivant ne doit pas être en couple : ni remarié, ni avoir conclu un PACS (Pacte Civil de Solidarité) ni vivre en concubinage.

Les ressources

Les ressources du conjoint survivant ne doivent pas excéder un certain montant, sur une période de trois mois civils avant la demande d’allocation. Ce montant s’élève à 2 344,92 € soit 781,64 € par mois. Un ensemble de revenus sont pris en compte pour constituer les ressources. Il s’agit des revenus professionnels et de ceux issus de biens propres (mobiliers ou immobiliers), des avantages en nature (tel qu’un logement à titre gracieux) et des avantages viagers (comme une pension de retraite ou une rente d’accident du travail).

Le conjoint qui reprend une activité professionnelle, alors qu’il touche l’allocation, peut cumuler les deux revenus pendant trois mois. Les neufs mois suivants, un abattement de 50 % des revenus est appliqué pour leur prise en compte dans la comparaison avec le plafond de ressources. Passé ce délai ils sont pris en compte en totalité, l’allocation pouvant être réduite et même suspendue si le plafond est dépassé.

L’âge

Le conjoint survivant doit avoir moins de 55 ans. S’il a 55 ans ou plus, il peut demander une pension de réversion.

Le versement de l’allocation

Pour solliciter cette allocation, le conjoint survivant doit adresser sa demande à la caisse de retraite (CNAV, MSA, Caisses spécifiques selon les régimes) du dernier lieu de travail du conjoint décédé, en priorité. A défaut, la demande est à adresser à la caisse de retraite du conjoint décédé ou à celle du domicile du demandeur.

Cette allocation est versée tous les mois à terme échu pendant deux ans au maximum, tant que les conditions d’attribution sont remplies. Mais pendant cette période tout changement concernant les ressources ou la situation du bénéficiaire devra être signalé.

En cas de suspension de l’allocation (en cas de PACS par exemple), le droit à l’allocation peut être rétabli quand les conditions sont à nouveau réunies.

    71 commentaires sur “L’allocation veuvage”
    1. Bonjour,

      Il conviendrait d’interroger ces organismes pour en savoir plus sur la situation personnelle de votre fils et ses droits. Le cumul des prestations sociales est encadré et des cas particuliers existent.

      Meilleures salutations.
      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    2. Mon fils qui habite à Perigueux, a perdu sa femme en juin 2013, il touche une AAH, il a touché une allocation veuvage pour deux ans, ils lui ont versée les deux jusqu en janvier 2016, là ils ne lui ont versé que 557 euros en AAH, il paraît qu’il ne pouvait pas cumuler les deux, en juin son allocation veuvage c’est stoppé, il continue à toucher 557 euros, mais ce mois ci il n’a touché que 350 euros, pourquoi ? Il a un loyer de 200 euros, il paye une mutuelle, comment va-t-il faire, surtout qu’il n’a rien reçu de sa CAF pour lui expliquer pourquoi ils retiennent, pouvez-vous me renseigner svp ?

    3. Bonjour,

      La demande de l’allocation veuvage doit être dans les deux ans du premier jour du mois du décès. Elle doit être adressée, de préférence, à la caisse du dernier lieu de travail du conjoint décédé. La personne qui fait la demande ne doit pas vivre en couple (remariage, vie maritale, Pacs) et ses ressources ne doivent pas dépasser un certain plafond (voir l’article ci-dessus).

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    4. Bonjour,
      Suite au décès de mon père à l’age de 47 ans, ma mère est restée sans aucuns revenus pendant plus d’un an. Elle a signé un CDI début juillet de cette année et depuis juin 2014 ne recevait qu’une seule aide: l’ APL. Elle a du puiser dans ses ressources voir se mettre à découvert pour pouvoir s’en sortir financièrement étant donné qu’elle ne vivait qu’avec 357 euros par mois EN TOUT.
      Est-elle en droit de demander cette aide et d’être indemnisée du retard depuis le décès de mon père, malgré le fait qu’elle vienne de signer un CDI ?
      En vous remerciant,
      Cordialement;

    5. Bonjour,

      Si votre mère respecte les conditions évoquées dans notre article, cela est probable. Pour le savoir, il convient d’en faire la demande auprès de la caisse de retraite de votre défunt père.

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    6. Bonjour
      mon père est décédé est ce qu ma mère à le droit à une allocation de veuvage ils touchaient tous les deux le RSA et maman à moins de 55 ans
      ou s’adresser?
      merci de votre réponse
      cordialement

    7. Bonjour,

      L’allocation veuvage n’est versée que si les conjoints vivaient ensemble et que le conjoint survivant n’est pas refait sa vie (pacs, concubinage, mariage). Pour en savoir, il convient de prendre l’attache de la caisse de retraite du défunt.

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    8. est ce que la pension de veuve est attribuée à la conjointe de la personne décédée alors que le couple était séparé depuis plus de 4 ans

    9. Bonjour,

      Si votre mère répond aux conditions évoquées dans notre article ci-dessus, oui. Il convient de saisir la caisse de retraite de votre père pour en savoir plus.

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    10. Bonjour, mon père est décédé en Mai 2014, et ma mère réside à Tunisie. Est ce qu’elle a le droit de bénéficier de l’allocation de veuvage ?
      Merci d’avance

71 commentaires

Commenter