Se faire aider dans ses démarches

la finance pour tous

Vous êtes en désaccord avec un professionnel, à l’occasion de la vente d’un bien ou de la réalisation d’une prestation de service. N’hésitez pas à faire valoir vos droits et à tenter de négocier un arrangement à l’amiable avec ce professionnel.

S’informer de ses droits

Vous pouvez vous informer sur vos droits en consultant les fiches pratiques de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes).

Vous pouvez aussi contacter le 3939 Allo Service Public, service de renseignement administratif qui peut vous informer sur vos droits, obligations et démarches dans le domaine de la consommation, de la concurrence et de la sécurité des produits (coût du service : 0,15 €/minute + prix de l’appel, accessible du lundi au vendredi de 8h30 à 18h15).

Surfez sur internet pour dénicher le modèle de réclamation qui vous semble le plus adapté. Si vous faites une réclamation écrite en utilisant une de ces lettres types, n’oubliez pas d’en faire une photocopie et d’adresser le tout en courrier recommandé avec avis de réception. Ces pièces conservées vous seront utiles pour toutes vos prochaines démarches, pour un recours à la médiation ou pour un éventuel procès.

Si vous souhaitez un service plus personnalisé (une première information par téléphone ou lors d’un passage à une permanence), sachez que les associations de consommateurs peuvent vous l’apporter, sans être nécessairement adhérent dans un premier temps.

Les associations nationales de consommateurs

Si vous choisissez de vous faire aider, le moyen le plus simple est de s’adresser à une association de consommateurs. Pour prendre en charge et traiter votre dossier, l’association sera tenue de vous demander d’y adhérer, contre cotisation.

Les associations de consommateurs sont performantes pour vous assister dans les démarches de montage d’un dossier, exposition de vos droits, intervention auprès d’un professionnel (avocat, huissier) ou même pour vous aider à saisir un tribunal…

Vous avez le choix entre quinze associations de consommateurs nationales agréées, qui, à ce titre, peuvent agir en justice pour défendre l’intérêt collectif des consommateurs.

 

Les Maisons de Justice et du Droit

Peu connues, les Maisons de Justice et du Droit sont pourtant des lieux à recommander pour bénéficier d’une assistance dans vos démarches juridiques. Des permanences sont organisées sur les questions du droit de la consommation, de la famille, du logement, du travail… Et sur rendez-vous, des avocats, notaires, huissiers assurent des consultations juridiques.

Pour les litiges liés au logement, au surendettement, à la consommation, les Maisons vous proposeront des solutions de règlement amiable du conflit du type médiation ou conciliation. Vous trouverez l’adresse de la Maison de Justice et du Droit la plus proche en vous adressant à votre mairie ou en consultant le site www.annuaires.justice.gouv.fr.

Les points d’accès au droit (PAD) assurent également des permanences gratuites pour s’informer sur des questions d’ordre juridique et/ou administratif. Pour connaître le point d’accès au droit le plus proche, vous pouvez consulter le site www.annuaires.justice.gouv.fr

0 commentaire

Commenter