PRATIQUE

DÉCRYPTAGES

Le viager

Avantages et inconvénients du viager

L’avantage essentiel du viager occupé est qu’il permet d’obtenir une décote d’environ 30 % sur le prix réel du logement, qui correspond aux loyers non encaissés. C’est donc un bon moyen de devenir propriétaire d’un bien convoité alors qu’on ne dispose pas initialement des fonds nécessaires.

L’autre point important, dans le cas d’un viager occupé, est que l’acquéreur n’a pas à gérer le bien puisque c’est l’occupant qui doit l’entretenir. En effet, c’est le crédirentier qui supporte les charges courantes, les dépenses d’entretien et la taxe d’habitation.
Par contre, l’acquéreur, en tant que propriétaire du bien, supportera généralement les frais liés aux grosses réparations, ainsi que la taxe foncière.

Si le bien est vendu libre, ce qui est très rare, l’acquéreur supporte alors toutes les charges (notamment les impôts fonciers) et les dépenses de travaux car il peut jouir immédiatement du bien.

Le risque principal du viager est que le vendeur vive de longues années ce qui obligera l’acquéreur à verser une rente très élevée. Le cas de Jeanne Calmant, est dans toutes les mémoires. Elle avait cédé son logement en viager à son notaire, qui est décédé avant la doyenne des Français. L’opération ne présente alors aucun avantage financier. Elle est même désavantageuse pour l’acquéreur. Vous devez donc bien être conscient de ces risques avant de mener toute opération. Il est conseillé d’acquérir un bien auprès d’une personne plus âgée que vous (au moins une génération d’écart). L’objectif est d’éviter de continuer à payer une rente alors que vous avez atteint l’âge de la retraite.

En cas de décès de l’acquéreur, l’obligation de paiement de la rente est transmise à ses héritiers qui sont tenus de s’en acquitter jusqu’au décès du crédirentier.

Créé le 11 avril 2012 - Dernière mise à jour le 11 avril 2012
© IEFP – la finance pour tous
 
10 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
L’équipe de l’IEFP, publié le 11/10/2016 13:35

Bonjour,

Nous ne sommes pas habilités à faire des simulations à ce sujet. Le montant d’une rente est fonction de nombreux paramètres, et notamment la valeur locative du bien. Nous vous conseillons de consulter un notaire.

Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

Claude , publié le 10/10/2016 13:31

Je désire acheter une maison en viagé à un membre de la famille évaluée 100000€ a un homme de 66 ans combien par mois sera le la rente?

L’équipe de l’IEFP, publié le 17/03/2015 15:33

Bonjour,

Sur ces questions, il conviendrait de vous renseigner auprès de votre notaire ou si vous n'en connaissez pas vous pouvez rapprocher de la chambre départementale des notaires.

Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

Tiophile , publié le 16/03/2015 23:27

Bonsoir
On me propose le viager d'1 petite maison dans 1 ville de 5000 habitants .
prix 100 000e maxi .La crédirentiére a 77 ans .pouvez-vous me calculez le bouquet et la rente ?Merci

L’équipe de l’IEFP, publié le 20/02/2015 16:23

Bonjour,

En principe, le décès du crédirentier entraîne l'arrêt du paiement de la rente et l'extinction des éventuels droits d'usage et d'usufruit.

Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

Sear , publié le 19/02/2015 14:24

Bonjour,

Lorsque le crédirentier décède, à qui le débirentier doit-il verser la rente, si le logement n'est pas entièrement payé ?

Merci à vous,
S.

L’équipe de l’IEFP, publié le 08/01/2014 10:13

Bonjour,

A priori dans ce cas, c'est le décès du crédirentier qui met fin au viager. Pour vous en assurer, il conviendrait de prendre l'attache d'un notaire.

Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

Nico40 , publié le 07/01/2014 20:18

Bonjour, pouvez vous me dire comment cela se passe si le crédirentier part en maison de retraite? Est ce que l'acquéreur peut utiliser son bien immobilier ou faut il attendre le décès?

L’équipe de l’IEFP, publié le 28/10/2013 12:03

Bonjour,
En cas de décès du débirentier, la charge de la rente est transférée aux héritiers. Ceux-ci reçoivent le bien dans la succession et sont tenus solidairement et indéfiniment au paiement de la rente.

Si le débirentier a souscrit à une assurance décès, le versement de la rente sera alors pris en charge par l'assurance.


Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

ViagerRentable , publié le 26/10/2013 09:48

Bonjour,

Il me semble que les héritiers ont l'obligation de payer la rente que s'ils veulent conserver leurs droits d'héritage de la succession. Au mieux, ils peuvent revendre le viager mais il est conseillé à l'acheteur de prévoir une assurance décès pour couvrir le versement de la rente en cas de décès.

Cordialement,

Noter cet article
  • Actuellement 4.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Moy : 4.3

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

       
ARTICLES LIÉS
QUESTIONS/RÉPONSES Posez votre question
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !