Retraite anticipée pour les assurés handicapés

la finance pour tous

Un travailleur handicapé peut bénéficier d’une retraite anticipée au taux plein, avec un départ avant 62 ans, lorsqu’il a exercé en tant que handicapé une activité professionnelle d’une durée suffisante, ayant donné lieu à des versements de cotisations.

La loi du 21 août 2003 portant réforme des retraites a institué un dispositif de retraite anticipée au profit des assurés lourdement handicapés ayant exercé une activité salariée ou une activité non salariée artisanale, industrielle et commerciale ou agricole. Ce dispositif a été élargi le dispositif aux assurés qui ont travaillé en bénéficiant de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) par la loi du 9 novembre 2010.

Les conditions pour bénéficier de la retraite anticipée des assurés handicapés

Pour bénéficier de ce dispositif, l’assuré handicapé doit :

  • avoir au moins 55 ans ;
  • avoir une incapacité permanente au moins égale à 50 % reconnue par la maison départementale des personnes handicapées (MDPH), durant la totalité de la période d’assurance, ou justifier de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) pour les périodes se situant jusqu’au 31/12/2015 ;
  • avoir cotisé un minimum de trimestres (durée d’assurance cotisée) depuis la reconnaissance du handicap ;
  • et avoir un nombre de trimestres (durée totale d’assurance), tous régimes de base confondus, suffisants.

A titre d’exemple, pour un départ à 55 ans, les durées nécessaires, validées et cotisées en tant que handicapé sont respectivement égales à la durée taux plein correspondant à la génération de l’assuré, moins 40 trimestres pour la durée d’assurance et moins 60 trimestres pour la durée cotisée.

Durées de cotisations exigées

Année de naissance

Départ anticipé à partir de

Durée totale d’assurance (en trimestres)

Durée d’assurance cotisée (en trimestres)

1958-1959-1960

55 ans

127

107

 

56 ans

117

97

 

57 ans

107

87

 

58 ans

97

77

 

59 ans

87

67

1961-1962-1963

55 ans

128

108

 

56 ans

118

98

 

57 ans

108

88

 

58 ans

98

78

 

59 ans

88

68

1964-1965-1966

55 ans

129

109

 

56 ans

119

99

 

57 ans

109

89

 

58 ans

99

79

 

59 ans

89

69

1967-1968-1969

55 ans

130

110

 

56 ans

120

100

 

57 ans

110

90

 

58 ans

100

80

 

59 ans

90

70

1970-1971-1972

55 ans

131

111

 

56 ans

121

101

 

57 ans

111

91

 

58 ans

101

81

 

59 ans

91

71

A compter de 1973

55 ans

132

112

 

56 ans

122

102

 

57 ans

112

92

 

58 ans

102

82

 

59 ans

92

72

Source : L’Assurance Maladie

Demande de retraite anticipée de l’assuré handicapé : les démarches à effectuer

Dans un premier temps, demandez votre relevé de situation individuelle, si vous ne l’avez pas encore reçu, vous permettant de faire le point sur vos droits à la retraite. Vous pouvez aussi le consulter sur le site de l’Assurance retraite, à partir de votre espace personnel.

Avant de déposer une demande de retraite anticipée, vous devez obligatoirement prendre contact avec votre caisse régionale de retraite pour lui demander une attestation de départ en retraite des assurés handicapés.

Cette attestation est délivrée, au plus tôt, six mois avant la date de départ anticipé à la retraite.

Vous pouvez ensuite déposer votre demande de retraite anticipée à votre caisse régionale, obligatoirement accompagnée de cette attestation.

    2 commentaires sur “Retraite anticipée pour les assurés handicapés”
    1. bonjour
      je suis née en 1962 et mon départ à la retraite est normalement à 62 ans.
      j’ai 56 ans, je suis actuellement salariée j’ai une reconnaissance de travailleur handicapé depuis 10 ans
      depuis 1 an j’ai également le statut d’invalide et j’ai du réduire mon activité à 80%
      Je perçois d’ailleurs une pension d’invalidité en complément de mon salaire
      question : ai-je droit à la retraite anticipée ?

      je vous remercie pour votre réponse
      bien cordialement

      1. Bonjour,
        Pour obtenir une retraite anticipée à taux plein dès 55 ans, vous devez remplir 3 conditions : avoir exercé une activité en étant atteint d’une incapacité permanente au moins égale à 50% (ou, pour les périodes situées avant le 31 décembre 2015, vous avez été reconnu travailleur handicapé) ; justifier d’une certaine durée d’assurance avec handicap, tous régimes de retraite confondus et justifier d’une certaine durée d’assurance cotisée avec handicap, tous régimes de retraite confondus. Pour savoir si vous remplissez toutes ces conditions, vous devez contacter votre ou vos régimes de retraite pour qu’il(s) calcule(nt) vos droits.
        Meilleures salutations.
        L’équipe de lafinancepourtous.com

2 commentaires

Commenter