Le rachat de trimestres

la finance pour tous

Si vous avez des années incomplètes, des périodes pour lesquelles vous n’avez pas suffisamment cotisé, vous pouvez, dans certains cas, racheter des trimestres pour compléter votre retraite de base du régime général.

Quel est le principe du rachat de trimestres ?

Le rachat de trimestres (dont la dénomination officielle est « versement pour la retraite ») vous concerne si vous n’avez pas cotisé un nombre suffisant d’années pour prétendre à une retraite à taux plein, notamment dans deux situations :

  • du fait de la poursuite d’études supérieures ;
  • ou d’années incomplètes (périodes d’activité dont les revenus étaient insuffisants pour valider 4 trimestres) : chômage non indemnisé, maladie…

Le rachat de trimestres vous permet de réduire (ou supprimer) la décote sur votre pension de retraite. Vous anticipez l’âge auquel vous pourrez bénéficier d’une pension à taux plein, ce qui vous permettra de partir plus tôt en retraite.

D’autres situations ou périodes pendant lesquelles vous n’avez pas pu cotiser à l’assurance retraite peuvent faire l’objet de rachat de trimestres : périodes de stages d’études, période d’activité en tant qu’assistant(e) maternel(le)  ou de bénévolat auprès d’un proche invalide (activité de tierce personne)…

Si vous êtes dans l’une de ces situations, vous devez contacter votre caisse de retraite pour connaitre les conditions et les modalités de rachat de cotisations ou de trimestres.

Le rachat d’années d’études supérieures ou d’années incomplètes

Vous pouvez racheter des années d’études supérieures ou des années incomplètes, dans la limite de 12 trimestres. Ces trimestres rachetés vous permettent d’augmenter le taux de calcul de votre retraite et/ou d’allonger la durée d’assurance retenue pour le calcul de la retraite (voir ci-dessous « Deux options de rachat »).

Si vous effectuez des versements pour des années d’études, vous devez avoir obtenu un diplôme ou une admission à une grande école ou à une classe préparatoire. Vous pouvez avoir obtenu un diplôme équivalent dans un État de l’Espace Économique Européen (27 États de l’Union Européenne, Islande, Liechtenstein, Norvège), en Suisse, ou dans un pays lié à la France par une convention internationale de sécurité sociale.

Pendant ces années d’études, vous ne devez pas avoir cotisé à un régime de retraite obligatoire français ou étranger.

Vous devez avoir été salarié et avoir cotisé au régime général après l’obtention du diplôme et le régime général doit être celui auquel vous avez été affilié.

Deux options de rachat

Il existe deux options de rachat de trimestres, qui conduisent à deux niveaux différents de réévaluation de la pension : le rachat « au titre du taux seul » et le rachat « au titre du taux et de la durée ».

Le rachat de trimestres « au titre du taux seul » améliore le taux de calcul de la retraite, en réduisant ou annulant la décote, mais ne modifie pas le nombre de trimestres retenus comme « durée de cotisation » dans le calcul.

Dans le rachat « au titre du taux et de la durée », le rachat des trimestres permet non seulement d’améliorer le taux mais augmente aussi d’autant la durée de cotisation prise en compte dans le calcul. Le coût du rachat de la seconde option est plus élevé.

Attention : le rachat de trimestres ne donne pas lieu au versement d’un salaire. Les trimestres rachetés n’ont pas d’incidence pour le calcul du salaire annuel moyen.

Le coût du rachat

Le coût du rachat dépend de trois éléments :

  • votre niveau des revenus professionnels soumis à cotisation des 12 derniers mois d’activité
  • le type de rachat demandé (taux seul ou taux et durée d’assurance)
  • votre âge à la date du rachat : le coût augmente selon l’âge auquel vous effectuez le rachat, atteint son maximum à l’âge de 62 ans (âge légal de départ à la retraite).

Pour connaître le coût de votre rachat de trimestre(s), vous devez effectuer une simulation sur votre espace personnel de votre Compte Retraite. La demande de rachat devra être téléchargée à la fin de la simulation et adressée à votre caisse de retraite de votre lieu de résidence.

Le barème est révisé chaque année.

Le paiement des rachats de trimestres peut être étalé sur 1, 3 ou 5 ans en fonction du nombre de trimestres rachetés. Ainsi si vous rachetez :

  • 1 trimestre : vous paierez comptant ;

  • Entre 2 et 8 trimestres : un échelonnement sera possible sur 1 ou 3 ans, avec des échéances mensuelles ;

  • Enfin entre 9 et 12 trimestres : un échelonnement sera possible sur 1, 3 ou 5 ans, avec des échéances mensuelles également.

Lorsque le versement est échelonné sur plus d’un an, le montant restant dû donne lieu à une majoration annuelle. La majoration est de 0,6 % en 2021.

S’en occuper autour de la cinquantaine

Le rachat de trimestres représente une dépense importante qui ne se justifie que si elle procure un gain de retraite vraiment significatif. Il est donc préférable de vous en occuper à la cinquantaine.

Le coût étant assez élevé, il vous faut évaluer si le jeu en vaut la chandelle. Pour cela, il faut comparer ce que vous coûtera le rachat et ce qu’il vous rapportera en termes de surplus de pension et combien d’années il faudra pour que l’opération vous soit profitable.

Deux éléments doivent retenir votre attention, qui peuvent renforcer l’intérêt du rachat surtout pour les rémunérations et les tranches d’imposition élevées : d’abord, le rachat est fiscalement déductible du revenu imposable, ce qui abaisse son coût effectif. En outre, les régimes de retraite complémentaire prennent en compte le nouveau taux de liquidation obtenu par le rachat auprès du régime de base sans que vous leur versiez de cotisations supplémentaires, ce qui est d’autant plus intéressant que le nombre de points acquis auprès de ces régimes est élevé. L’exercice n’est pas facile et vous pouvez vous adresser à un professionnel pour une évaluation précise.

Des rachats de points sont également possibles dans les régimes de retraite complémentaire (par exemple à l’Agirc-Arrco) dès lors que les années ont été rachetées auprès du régime de base.

    13 commentaires sur “Le rachat de trimestres”
    1. Bonjour
      je suis au chomage depuis 3 ans et souhaite racheter des trimestres. Pour calculer le montant du rachat dois je le calculer en indiquant mes indemnités de chomage ou non svp? merci pour votre retour
      maxime

    2. Bonjour,j’ai 58 ans et je compte racheter 4 trimestres. Je connais le montant, est-il préférable sur le plan fiscal de racheter en une fois ou echelonner sur trois ans?
      merci

      1. Bonjour,
        L’exonération fiscale du rachat de trimestre n’est pas plafonnée. L’optimisation fiscale dépend de plusieurs paramètres dont votre taux marginal d’imposition, la date prévisionnelle de votre départ en retraite (si elle ne se télescope pas avec le plan d’échelonnement) ou le rapport entre le montant racheté et votre revenu déclaré. Même si l’étalement est souvent préféré pour lisser l’exonération, seule la simulation des différentes options pour votre cas spécifique vous permettra de retenir la plus adaptée.

        Meilleures salutations
        L’équipe de lafinancepourtous.com

    3. Bonjour

      Il me reste 2 ans avant l’âge légal de la retraite et je souhaiterais racheter une dizaine de trimestre.
      Sera-t-il possible d’échelonner le paiment sur 3 ou 5 ans ?

      Merci de votre aide

      Cdt

      Zoé

      1. Bonjour,
        Comme nous l’indiquons dans notre article ci-dessus, le paiement peut être étalé sur 1, 3 ou 5 ans si vous rachetez entre 9 et 12 trimestres. Dans ce cas, le coût du rachat est majoré de 0,6 %. Pour connaitre vos possibilités de rachat, d’étalement du paiement et le coût total, vous devez effectuer une simulation sur votre espace personnel de votre Compte retraite : https://www.monespacepersonnel.lassuranceretraite.fr/
        Meilleures salutations
        L’équipe de lafinancepourtous.com

    4. Bonjour,
      Le rachat de trimestres rendrait mon revenu imposable négatif (et je ne suis pas intéressée pour étaler le paiement). Y a-t’il une possibilité de report de ce revenu salarial négatif ou est-il perdu ?
      Cordialement,
      Christelle

      1. Bonjour
        Non. Si vous n’échelonnez pas le paiement, le « surplus » n’est pas reportable sur les années suivantes.
        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    5. Bonjour,
      Le coût du rachat de trimestres dépend des revenus du demandeur. De quel revenu s’agit-il? Est-ce le revenu brut annuel à déclarer aux impôts? D’avance merci pour la précision

      1. Bonjour,

        Pour les rachats de trimestres dans le cadre du régime général de la Sécurité sociale , c’est la moyenne annuelle des salaires qui est retenue. Pour connaître le coût du rachat de trimestres, vous pouvez réaliser une simulation dans votre espace personnel de votre Compte Retraite https://www.monespacepersonnel.lassuranceretraite.fr/

        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    6. Bonjour, J’ai 59 ans et il me manque 12 trimestres. Question : le coût est fiscalement déductible du revenu imposable –> peut-on approfondir ? si j’emprunte pour acheter des trimestres, je peux déduire la somme de mes échéances de remboursement de l’année du revenu –> le mien ? ou le revenu du foyer fiscal (mon épouse + moi) ? Imaginons une fiction : j’ai remboursé durant l’année 100€ surl’emprunt pour ce rachat, et les impôts sur le revenu du foyer fiscal sont d’habitude 100€ –> effacement ? Merci d’avance. Sincères salutations – Michel

      1. Bonjour,

        Seul le montant du rachat de trimestres est déductible du revenu brut imposable. Si vous empruntez pour financer le rachat de trimestres, le coût du crédit n’est pas déductible des revenus imposables. En revanche, si vous optez pour un échelonnement sur plusieurs années du paiement du rachat de trimestres, vous bénéficiez de la déduction fiscale sur toutes les années correspondantes à la durée de l’échelonnement.

        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

      1. Bonjour,
        Le coût de rachat d’un trimestre dépend de l’âge du demandeur à la date de sa demande, du montant du revenu annuel d’activité et du type de rachat demandé (au titre du taux seul ou du taux et de la durée d’assurance). Nous ne pouvons donc pas vous donner d’éléments chiffrés. Mais vous pouvez simuler le coût d’un rachat de trimestre sur votre espace personnel de votre Compte Retraite (https://www.monespacepersonnel.lassuranceretraite.fr/).
        Cordialement, l’équipe de lafinancepourtous.com

13 commentaires

Commenter