L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)

la finance pour tous

L’Aspa remplace le minimum vieillesse depuis le 1er janvier 2006. Cette allocation sociale assure un niveau minimum de ressources aux personnes âgées disposant de faibles revenus.

Les conditions pour bénéficier de l’allocation

Trois conditions sont à remplir :

  • être âgé d’au moins 65 ans.
    Cette condition d’âge peut être abaissée à l’âge minimum légal de départ à la retraite pour les personnes atteintes d’une incapacité de travail d’au moins 50 % et reconnue définitivement inaptes au travail, les bénéficiaires d’une retraite anticipée pour handicap, les mères de trois enfants et plus, sous conditions,  notamment ;
  • résider en France de manière stable et régulière ;
  • disposer de ressources qui ne dépassent 833,20 €/mois pour une personne seule (9 998,40 €/an) ou 1 293,54 €/mois (15 522,54 €/an) pour un couple (montants en vigueur depuis le 1er avril 2018).

La demande est à formuler auprès de la caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) pour le régime général de la Sécurité sociale ou auprès de la caisse de retraite pour les personnes percevant une pension de retraite.

Les montants de l’Aspa

Le montant de l’Aspa dépend du montant des ressources annuelles et de la situation familiale du bénéficiaire.

Son montant maximum est de 833,20 €/mois (ou 9 998,40 €/an) au 1er avril 2018 pour une personne seule. Son montant s’élève à 1 293,54 €/mois (ou 15 522,54 €/an) pour un couple.

Une revalorisation exceptionnelle de l’Aspa au titre des années 2018 à 2020

Jusqu’à présent, le montant de l’Aspa était revalorisé au 1er avril de chaque année. A compter du 1er janvier 2019, la revalorisation du montant de l’Aspa et des plafonds de ressources aura lieu le 1er janvier de chaque année. L’Aspa est donc revalorisée le 1er avril 2018 puis le 1er janvier 2019 et chaque 1er janvier des années  suivantes (loi du 30 décembre 2017 de financement de la Sécurité sociale pour 2018 et décret du 30 mars 2018).

Le décret du 30 mars 2018 portant revalorisation de l’allocation de solidarité aux personnes âgées prévoit une augmentation progressive du montant de l’Aspa pour les deux années prochaines. L’Aspa sera de :

  • Pour une personne seule :
    • 10 418,40 €/an (ou 868,20 €/mois) à compter du 1er janvier 2019 
    • 10 838,40 €/an (ou 903,20 €/mois) à compter du 1er janvier 2020 
  • En couple :
    • 16 174,59 €/an (ou 1 347,88 €/mois) à compter du 1er janvier 2019 
    • 16 826,64 €/an (ou 1 402,22 €/mois) à compter du 1er janvier 2020 

Récupération sur succession

Au décès du bénéficiaire de cette allocation, une partie des sommes versées au titre de l’Aspa sont récupérées sur sa succession, si l’actif net de la succession (après déduction des dettes du défunt) dépasse 39 000 euros (en métropole).

Les sommes récupérables sont plafonnées, en fonction de la composition du foyer. Le plafond est de 6 571,00 € pour une personne seule et de 12 095,14 € pour un couple. Ce plafond est révisé chaque année.

    14 commentaires sur “L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)”
    1. au sujet du plafonnement des sommes recuperables par l etat au moment de la succession. je lis que le plafond estvest 6571?euros pour une personne seule. est ce a dire que l heritier ne remboursera que 6771 euros au maximum quelle que soit la valeur de l heritage et la duree de benéfice de l aspa par l ascendant?
      pour une personne qui a le droit de beneficier du complement de l Aspa pour arriver au minimum vieillesse , qui a 71 ans et qui n a pas demande ce complement y a t il une retroactivite depuis ses 65 ans ?

      1. Bonjour,

        Nous vous conseillons de prendre contacte avec votre notaire pour en savoir plus sur ce point.

        Meilleures salutations
        L’équipe de lafinancepourtous.com

      1. Bonjour,

        Il convient de lire notre article ci-dessus concernant les conditions d’éligibilité à cette allocation. Puis, vous pourrez contacter votre caisse de retraite pour en savoir plus.

        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

      1. Bonjour,

        L’âge d’ouverture des droits pour cette prestation est effectivement de 65 ans. Entre temps, vous pouvez solliciter une assistante sociale pour obtenir une aide financière ponctuelle ou durable.

        Meilleures salutations.

        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

      1. Bonjour,
        Ce délai semble effectivement bien long. Vous devez vous adresser à l’organisme chargé de l’instruction de votre dossier pour connaître les raisons de ce retard. Ou pour effectuer une nouvelle demande si cela est nécessaire.

        Meilleures salutations.
        L’équipe de lafinancepourtous.com

      1. Bonjour,

        Nous vous conseillons de revenir vers l’organisme payeur pour obtenir des informations sur votre situation personnelle.

        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

      1. Bonjour,

        Nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec les services sociaux de votre mairie.
        Bien cordialement

        La finance pour tous

          1. Bonjour,
            Nous vous conseillons de contacter les services de votre mairie ou du comité d’action sociale (CCAS) de votre commune. Un travailleur social pourra faire le point avec vous sur les aides auxquelles vous pouvez avoir droit et vous accompagnera dans vos démarches.
            Meilleures salutations
            L’équipe de lafinancepourtous.com

14 commentaires

Commenter

Répondre à berton

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.