Ouvrir un compte bancaire à son enfant ?

la finance pour tous

Si l’idée d’ouvrir un compte bancaire à son enfant peut paraître intéressante, il est important d’accompagner cet événement de quelques précisions pratiques.

L’ouverture d’un compte bancaire est l’un des moyens de responsabiliser vos enfants. Cela permet également aux membres de la famille d’y déposer des chèques lors des anniversaires, des fêtes, par exemple.

En fonction de l’âge de votre enfant, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Il faut savoir que seuls les parents sont autorisés à ouvrir un compte en banque pour un mineur. Ce n’est qu’à 18 ans que votre enfant pourra de manière totalement autonome disposer d’un compte à part entière. Jusque-là, il faudra lui expliquer le fonctionnement de son compte en lui précisant ce qu’il a le droit de faire ou de ne pas faire. Pourquoi ne pas faire le déplacement à la banque avec lui….. ?

Avant 12 ans, des produits d’épargne

Il existe le compte d’épargne bancaire. Il est rémunéré par votre banque selon un taux qu’elle fixe elle-même. Mais les intérêts sont fiscalisés. Cet argent est disponible à tout moment.Vous pouvez également placer votre argent au nom de votre enfant en épargne logement (PEL, CEL), en assurance vie…. ce qui lui permettra de disposer d’un capital à sa majorité.

Mais aussi, vous pouvez souscrire un Livret A (dans toutes les banques) ou un Livret Bleu (Crédit Mutuel) rémunéré actuellement à 0,75 % net d’impôt (et, ce jusqu’en 2020) dont le plafond est fixé à 22 950 €. La rémunération et les sommes versées sont garanties par l’État.

A 12 ans, le livret Jeune

A partir de 12 ans, il existe le livret Jeune. Il s’agit d’un livret d’épargne dont les banques fixent librement le taux d’intérêt (au moins égal au livret A). Ce livret est plafonné à 1 600 €, intérêts capitalisés non compris. Le livret jeune est disponible jusqu’aux 25 ans de l’enfant. 

Le livret jeune est associé le plus souvent à une carte de retrait. Seul un compte créditeur permet d’effectuer des retraits. Certaines banques permettent aux parents de fixer le montant maximal des retraits par période de temps (toutes les semaines ou tous les mois).

A partir de 16 ans, la liberté à petits pas

A partir de 16 ans, il est possible d’ouvrir un compte courant avec un chéquier et une carte de paiement. Les parents doivent néanmoins donner leur accord et se porter caution. En cas d’incidents bancaires (débit substantiel, chèque sans provision…), l’établissement financier se tourne vers les parents. Afin de limiter ce type de désagrément, certaines banques proposent des cartes de paiement avec autorisation préalable. Les retraits et les paiements ne sont alors possibles que dans la limite de la somme disponible sur le compte.

Dès 16 ans, un jeune peut ouvrir un livret A seul (sans ses parents) et c’est l’unique exception.

Votre enfant est majeur, il vole de ses propres ailes

Il lui est possible d’ouvrir un compte bancaire, de disposer de moyens de paiement, et de contracter un crédit sans votre autorisation. D’une manière générale, les banques adaptent leurs produits financiers à cette tranche d’âge. En cas de demande particulière (prêt important…), les banques demandent le plus souvent que les parents se portent garants.

    109 commentaires sur “Ouvrir un compte bancaire à son enfant ?”
      1. Bonjour,

        A priori, il convient de détenir un titre en règle pour cela. Il convient de le vérifier auprès de la banque concernée.

        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

      1. Bonjour,

        Cela n’est possible qu’à partir de 16 ans comme indiqué dans notre article ci-dessus.

        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

109 commentaires

Commenter