Les différents marchés financiers

la finance pour tous

Il n’y a pas un mais des marchés financiers, qui se différencient selon les instruments qui y sont négociés. En outre, sur chaque marché financier, deux types d’organisation des transactions coexistent. 

Moyenne quotidienne des échanges sur Euronext

A chaque instrument financier son marché

Il existe ainsi :

  • le marché actions qui permet la négociation de titres de propriété des entreprises qui y sont cotées. Ce marché permet à ces entreprises de financer leur développement par augmentation de capital via un appel public à l’épargne.

  • Le marché obligataire qui permet aux entreprises, aux institutions financières ou aux Etats d’emprunter des capitaux sur le moyen ou long terme.

Ces deux premiers marchés sont plus communément appelés « marché boursier ».

  • Le marché monétaire permet aux institutions financières, mais également depuis le milieu des années 80 aux grandes entreprises ou aux Etats de placer ou d’emprunter de l’argent sur de courtes ou de très courtes périodes. Par « très court terme », on entend généralement moins de trois mois et par « court terme » moins de deux ans. Au sens restrictif du terme, les marchés financiers ne recouvrent que les marchés des capitaux à moyen et long terme, et n’inclut donc pas le marché monétaire.

  • Le marché des dérivés sert à couvrir les risques de variation future des prix des actifs, de taux ou de change, et permet également de prendre des positions importantes à l’achat ou à la vente avec une mise de fonds limitée.

  • Le marché des devises permet de vendre ou d’acheter une devise en échange d’une autre devise. On parle de FOREX (FOReign – EXchange).

Au sein des marchés financiers, on distingue le marché primaire du marché secondaire

Pour répondre à leurs besoins de financement, les entreprises, les institutions financières ou les Etats procèdent à des émissions de titres sur un marché dit primaire. L’émission de tout nouveau titre financier relève du marché primaire.

Sur le marché boursier, les actions nouvellement émises (par une entreprise qui s’inapparaissent dans les comptestroduit en bourse ou par une entreprise déjà cotée procédant à une augmentation de son capital peuvent généralement être acquises par le public. En revanche, les émissions obligataires d’entreprises (on dit aussi « corporate ») sont souvent réservées aux investisseurs institutionnels. Les obligations d’État nouvellement émises sont quant à elles exclusivement réservées à des investisseurs institutionnels, sélectionnés préalablement par l’organisme public en charge de la gestion de la dette de l’Etat (en France, il s’agit de l’Agence France Trésor). Ces institutionnels sont dénommés des « primary dealers » ou « spécialistes en valeurs du Trésor » (SVT).

Une fois l’émission terminée, les titres sont négociables sur le marché secondaire, ouvert aux particuliers. Il peut être considéré comme le marché de « l’occasion » contrairement au marché primaire qui serait le marché du « neuf ».

 

Où sont stockés les titres ?

Les instruments financiers sont dématérialisés depuis 1984 en France. S’ils apparaissent dans les comptes-titres, ils sont effectivement conservés chez undépositaire centraldont le rôle est d’assurer l’enregistrement, la conservation ainsi que l’échange des titres financiers. En France, c’est la société Euroclear qui exerce cette fonction sous la supervision de l’AMF.

    20 commentaires sur “Les différents marchés financiers”
    1. Le financement par le marché financier. Que dois-je comprendre par la ?
      Dois je uniquement parler de la bourse ou je peux mz permettre de parler des marchés monnetaire et autre. Merci

      1. Bonjour,
        Lorsque l’on parle de financement par le marché financier, on évoque généralement un financement des entreprises à long terme passant par l’émission d’actions et d’obligations.
        Meilleures salutations,
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

20 commentaires

Commenter