Obtenir un chéquier

la finance pour tous

La convention de compte que vous signez avec votre banque doit mentionner les moyens de paiement que vous détenez. L’obtention de formules de chèques n’est pas un droit.

La banque peut accepter d’ouvrir un compte bancaire mais refuser de délivrer un chéquier, lors de cette ouverture ou par la suite, et proposer d’autres moyens de paiement comme la carte, le prélèvement…

En cas de refus de délivrance de chéquier, la banque doit motiver sa décision. Toutefois, elle ne peut refuser de délivrer ni un chèque de retrait de fonds auprès de ses guichets, ni un chèque certifié. Lorsque la banque délivre des formules de chèques au titulaire du compte, elle doit le faire gratuitement.

Pour une première demande comme pour un renouvellement, il est possible de commander un chéquier depuis un Guichet Automatique de Banque (GAB).

Le renouvellement du chéquier peut avoir lieu automatiquement lorsque le chéquier est vide de chèque : le nouveau chéquier est alors envoyé au titulaire ou être mis à disposition à l’agence. Il peut aussi être renouvelé à la demande du titulaire, soit par internet en utilisant son Espace personnel, soit à un GAB, soit en remplissant le bordereau de commande de son précédent chéquier. Le retrait du chéquier peut, à la demande de son titulaire, être fait dans une autre agence que l’agence gestionnaire du compte.

Dans les banques qui disposent d’un réseau d’agences, vous pouvez demander à votre banque, soit de conserver et de mettre à votre disposition votre chéquier au guichet de l’agence, soit de vous l’envoyer à domicile par courrier simple ou de préférence par recommandé. Pour les banques en ligne, l’envoi se fait automatiquement par courrier.

Les banques mettent à la charge du client le paiement des frais d’envoi, par courrier simple ou recommandé, par La Poste.

Pour répondre à des situations rares et d’urgence, la banque peut – alors que le titulaire n’a pas ou plus de chéquier – lui délivrer un chéquier de dépannage.

0 commentaire

Commenter