L’offre spécifique destinée aux personnes fragiles financièrement

la finance pour tous

L’offre spécifique (OCF) est destinée aux personnes en situation de fragilité financière ou faisant l’objet d’une mesure de surendettement ou d’interdiction d’émettre des chèques.

Elle est facturée 3 € par mois au maximum. Elle comprend dix services bancaires de base et un plafonnement des commissions d’intervention à 4 €/opération et 20 €/mois.

Depuis le 1er juillet 2019, les frais pour incidents bancaires sont globalement plafonnés pour les clients qui souscrivent à cette offre spécifique (20 €/mois et 200 €/an).

Les banques doivent proposer une offre de services bancaires adaptée aux personnes en situation de fragilité financière : l’Offre spécifique Clients Fragiles (OCF), pour trois euros par mois au maximum.

Les banques ont l’obligation de proposer une offre de services bancaires adaptée aux personnes en situation de fragilité financière, pour leur permettre de limiter les incidents et réduire les frais. Cette obligation figure à l’article L312-1, II du Code monétaire et financier : « Lorsque ces personnes sont en situation de fragilité financière (…), elles se voient proposer l’offre spécifique (…) ».

Qui sont les bénéficiaires de l’offre spécifique ?

Les banques doivent proposer cette offre spécifique :

  • aux personnes faisant l’objet d’une procédure de traitement de surendettement, pendant la durée de leur inscription au FICP,

  • aux personnes inscrites pendant trois mois consécutifs au Fichier central des chèques (FCC) en raison d’un chèque impayé ou d’un retrait de carte bancaire par la banque (restitution de la carte à la demande de la banque),

  • aux personnes en situation de fragilité financière.

Les banques sont tenues d’apprécier la situation de fragilité financière de leurs clients en fonction de critères précisés à l’article R312-4-3, I du Code monétaire et financier :

  • l’existence d’irrégularités de fonctionnement du compte ou d’incidents de paiement répétés sur une période de trois mois consécutifs.
    A compter du 01/11/2020, le cumul de cinq (ou plus) incidents de paiement au cours du même mois suffira pour être considéré comme « client fragile » et bénéficier du plafonnement des frais d’incidents bancaires.

  • le montant des ressources portées au crédit du compte. Le banquier peut tenir compte également des opérations qui pourraient occasionner des incidents de paiement.

Une offre bancaire à trois euros par mois maximum

Le contenu minimal de « l’offre spécifique » est précisé par décret, intégré dans le Code monétaire et financier (article R312-4-3, III).

Ces services comprennent :

1- l’ouverture, la tenue et la clôture du compte de dépôt,

2- une carte de paiement à autorisation systématique, c’est-à-dire dont chaque paiement ou retrait est autorisée par la banque émettrice,

3- le dépôt et le retrait d’espèces dans l’agence de la banque qui tient le compte,

4- quatre virements mensuels SEPA, dont au moins un virement permanent, ainsi que des prélèvements SEPA en nombre illimité,

5- deux chèques de banque par mois,

6- un moyen de consultation du compte à distance,

7- un système d’alertes sur le niveau du solde du compte,

8- la fourniture de relevés d’identité bancaire (RIB),

9- le plafonnement spécifique des commissions d’intervention, institué par la loi bancaire de 2013 (soit 4 €/opération et 20 €/mois pour les clients en situation de fragilité financière),

10- un changement d’adresse par an.

Nouveau : plafonnement des frais d’incidents bancaires

Dans le cadre de bons usages professionnels, suite à la demande du ministère de l’Économie fin 2018, les banques se sont engagées à plafonner les frais d’incidents bancaires pour les titulaires de l’offre spécifique.

Depuis le 1er juillet 2019, ces frais sont plafonnés à un montant de 20 €/mois et 200 €/an maximum.

Les frais d’incidents bancaires plafonnés sont les suivants :

  • commissions d’intervention,
  • frais de lettre d’information pour compte débiteur non autorisé,
  • frais de lettre d’information préalable pour chèque sans provision,
  • forfait de frais par chèque rejeté pour défaut de provision,
  • frais de rejet de prélèvement pour défaut de provision,
  • frais de non-exécution de virement pour défaut de provision,
  • frais suite à la notification signalée par la Banque de France d’une interdiction d’émettre des chèques,
  • frais pour déclaration à la Banque de France d’une décision de retrait de carte bancaire,
  • frais d’opposition (blocage) de la carte par la banque.

Certains frais pour incident bancaire ne sont pas compris dans cette liste. Ils sont facturés en plus : les frais d’ATD par exemple.
Les intérêts prélevés par la banque en cas de découvert (les agios) sont également facturés en plus du plafonnement forfaitaire.

 

 

    114 commentaires sur “L’offre spécifique destinée aux personnes fragiles financièrement”
    1. Bonjour
      Je rencontre des difficultés fiancières depuis 2 ans. Découvert que je dépasse tous les mois, rejets de prélèvements,frais de commission, agios…. La banque ne m a jamais proposé cette offre ? Et je la découvre ce jour. Je viens de faire un courrier au service reclamation car pour moi c est un défaut de conseil. Si je n ai pas de réponse favorable je saisirai le médiateur. On t il le droit de laisser les clients s enterrer sans proposer cette offre ? Pour Octobre je suis à 350e de frais pour une personne seule avec un salaire et 2 enfants à carge c est énorme.
      Je pense virer mon salaire sur un compte interne de la banque a ce rythme là….

      1. Bonjour,
        Les banques sont tenues d’identifier, parmi les personnes disposant d’un compte bancaire dans leur établissement, celles qui se trouvent en situation de fragilité financière. Les banques doivent veiller à leur proposer de souscrire à l’offre spécifique (OCF). Cette ne vous ayant pas été proposée par votre conseiller bancaire, vous devez contacter celui-ci pour demander l’application de l’OCF, si vous correspondez aux critères de fragilité bancaire appliquées par votre banque. La proposition doit être rédigée par écrit.
        Meilleures salutations.
        L’équipe de lafinancepourtous.com

    2. bonsoir , ma soeur et mon beau frere sont a la caisse d’epargne depuis 12ans et fichier a BDF pour surendettement depuis juillet 2019..son conjoint ayant procuration sur son compte a recu un appel de leur conseiller fin octobre 2019 et a proposer l’offre ocf a mon frere qui lui a prefere souscrire pour ma soeur a cette offre la..resultat elle a recu une carte bancaire mais jamais de code secret..un jour elle depose un cheque de remboursement de notre frere de 600€ que la banque a bloquer et pas encaisser au bout de 18jours..ca lui couter de re etre a decouvert alors qu’elle etait bien financierement..du coup bah elle s’est ouvert un compte nickel et a tout transferer dessus : salaire, facture, etc…elle gardais son compte caisse d’epargne pour les depots de cheque uniquement mais avait un compte nickel ou se faisait faire tous les prelevement de charges courante. La elle a demissione pour travailler ailleurs elle veut resilier cette offre ocf mais le conseiller lui a dit qu’il etait dans l’impossibilite de le faire et si elle le fait bah il lui cloture son compte. Donc si j’ai bien compris , le fait qu’il n’y aie plus eu aucun mouvement sur son compte il a le droit de refuser la resiliation de ce contrat ? elle a le droit d’ouvrir un compte cheque dans une autre banque ??

      1. Bonjour,
        Il est toujours possible de mettre fin à l’offre spécifique (OCF), en clôturant ou non le compte bancaire. Si votre sœur veut conserver son compte bancaire auprès de la Caisse d’Epargne, elle doit demander à sa banque, par courrier écrit, de mettre fin à l’OCF et d’opter pour une autre offre. Si elle préfère quitter cette banque, elle doit demander la clôture du compte bancaire, toujours par écrit. Avant d’effectuer cette démarche, elle doit disposer d’un autre compte bancaire pour domicilier les prélèvements prévus dans son plan conventionnel de redressement.
        Faisant l’objet d’une mesure de traitement du surendettement, votre sœur risque de rencontrer quelques difficultés pour ouvrir un compte bancaire auprès d’un nouvel établissement bancaire.
        Meilleures salutations
        L’équipe de lafinancepourtous.com

    3. Bonjour,

      J’ai reçu le 11 juin 2021 pour la 1ere fois sur mon compte perso le courrier me proposant un OFC. Est ce nouveau ? Si pas nouveau pourquoi l’on me le propose que maintenant ? J’ai des difficultés qui ne datent pas d’aujourd’hui. En en possession d’autres comptes également.

      J’avais un accord de découvert depuis longtemps de 400 E que j’ai toujours respecté mais un jour à cause d’un prélement sur mon compte sans provision car était souffrante en ALD et le temps de faire un virement afin d’alimenter ce compte l’on m’a supprimé cet accord de découvert. J’ai envoyé des mails et je n’ai jamais eu gain de cause. Est ce normal ? Pouvez vous m’aider svp ?

      Cordialement,

      1. Bonjour,
        L’offre spécifique clients fragiles existe depuis plusieurs années et se généralise progressivement. Nous vous conseillons de rencontrer votre conseiller bancaire, pour négocier des conditions d’utilisation de votre compte bancaire adaptées à votre situation financière actuelle : OFC, autorisation de découvert, carte bancaire…
        Meilleures salutations
        L’équipe de lafinancepourtous.com

      1. Bonjour,
        A priori, un client fragile peut ouvrir un compte d’épargne. Mais il n’existe pas de droit au compte d’épargne. C’est à dire que la banque est libre d’accepter ou de refuser l’ouverture d’un livret, en fonction de votre situation financière.

        Meilleures salutations.
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    4. Bonjour,
      Est ce que l’OCF est limitée dans le temps ? Quel est le délai pour demander une offre autre que OCF ?
      Merci pour votre retour.
      Cordialement

      1. Bonjour,

        L’OCF (offre spécifique) n’est pas limitée dans le temps. Elle est conclue pour une durée indéterminée. Vous avez le droit de résilier l’OCF à tout moment, quand vous le souhaitez, par courrier postal adressé à votre banque. Autre possibilité : en cas d’amélioration de votre situation financière, votre banque peut vous proposer de souscrire de nouveaux services bancaires et vous inciter à renoncer à l’OCF pour souscrire une autre offre. Votre renonciation écrite à l’OCF est toujours nécessaire avant toute souscription d’une nouvelle offre bancaire.

        Meilleures salutations.
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    5. N’ayant pas souscrit l’offre « client fragile » peut-on se faire rembourser les frais de commission ? À compter de quelle année ? Comment procéder ?

      1. Bonjour,

        Si vous n’avez pas souscrit à l’offre spécifique « client fragile », votre banque peut vous refuser de vous appliquer le plafonnement global des frais pour incidents bancaires. Vous devez rencontrer votre conseiller bancaire pour mettre en place cette offre « client fragile » et tenter de négocier à l’amiable la réduction ou la suppression des frais précédemment prélevés.
        Meilleures salutations.
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    6. Bonjour,
      Je suis FICP dans une autre banque (Macif), depuis 2016 je suis a la caisse d’épargne 👎🏽👎🏽.
      ils m’ont proposé l’offre le 07/01/2021, sept jours après j’ai téléphoné pour refuser leur offre OCF.
      Le 2 Mars 2021 je reçois un courrier m’annoncant que par magie sans accord par écrit et sans signature électronique qu’ils avaient l’honneur de me transférer mes comptes ????
      Ma question, est-ce qu’une proposition peut se transformer par magie en obligation ?
      Merci d’avance de votre réponse .

      1. Bonjour,

        La loi prévoit que la banque doit formuler par écrit sa proposition de souscription à l’offre spécifique (OCF). Et le titulaire du compte qui veut résilier la souscription à l’offre OCF doit le faire également par écrit auprès de sa banque. Nous vous conseillons donc d’adresser à votre banque par courrier votre demander de résiliation de l’offre OCF, si vous ne souhaitez pas en bénéficier.

        Meilleures salutations.
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    7. Bonjour et merci pour votre aide.
      Je suis a la Caisse d’epargne qui depuis 10 ans et d’apres mes relevées de frais , mon prix plus de 10 000 €uros .Je ne suis client OCF que depuis 1 mois. J’ ai envoyé 2 courriers avec AR en contestant une partie de ces frais .Ils m’ont repondu que j’aurai une reponse dans 1 mois.
      Ma question est : Depuis combien de temps les banques doivent elles proposés cette offre aux clients dit fragiles 2013 ? Quelqu’un aurait il eu le meme probleme ? Dix ans c’est long. Merci a vous . Cordialement

      1. Bonjour,
        Les banques ont l’obligation d’identifier leurs clients en situation de fragilité financière, et de leur proposer l’offre spécifique clients fragiles (OCF) depuis le 23 juin 2017. A titre informatif pour les internautes, vous pourrez nous faire part de la réponse de votre banque.
        Meilleures salutations.
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    8. Bonjour
      Je suis cliente au CA champagne-bourgogne depuis mars 2020, à l ouverture de mon compte courant,je précise qu actuellement je ne perçois que l ASS, soit 510 euros mensuels, je vais avoir 60 ans, je vie seule, mon conseillé m accorde une autorisation de découvert de 500 euros, voyant que chaque mois je me retrouve avec des frais bancaires allant de 30 à 60 euros je lui fais part ce mois ci que je ne comprenais pas ces frais car, rarement je dépasse cette autorisation, qui va de 10 à 25euros maximum et recouvert dans les 10 à 12 heures maximum, j évoque avec mon conseillé le texte de loi indiquant que les frais bancaires chez des personnes fragiles financièrement ne doivent pas excéder 25 euros mensuels, là, il se fâche en précisant  » ok, dans ce cas, je vous retiré votre autorisation de découvert ! » Sachant comme je lui ai précisé que s il enlève maintenant celle ci, une fois mon ASS versé (510euros ) il me restera zéro..donc..je dois accepter ces énorme frais, sans poser de questions..car aucun chèque rejetés, n y cartes, que puis je faire s il vous plait ? Est ce normal ?
      Cordialement.

      1. Bonjour,

        Si vous optez pour l’offre spécifique, les services et les moyens de paiement seront différents de ce que vous disposez actuellement. Vous pouvez lire notre article ci-dessus pour en savoir plus.

        Meilleures salutations.
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    9. Bonjour dès que j’ai commencé les cours en octobre-novembre j’ai prévenu mon banquier que j’allais avoir des difficultés bancaire. Puisque mes revenus passaient à 860e par mois. Depuis octobre novembre ils ont dû me prélever plus de 700 € de frais. Je leur ai parlé des février de l’offre spécifique mais ils m’ont dit que je n’y avait pas le droit sans explications complémentaires est ce vrai? quelles conditions pourraient faire que je n’ai pas le droit ? merci

      1. Bonjour,

        Il conviendrait de leur demander par écrit le pourquoi de ce refus et agir en conséquence si celui-ci n’est pas motivé car la banque est obligée de vous propser cette offre. Saisissez le service clientèle ou le médiateur de la banque en cas de refus.

        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

114 commentaires

Commenter