Payer sans contact avec une carte ou un téléphone

la finance pour tous

De nouvelles technologies de paiement vous permettent de régler vos achats en utilisant votre téléphone portable ou en approchant votre carte bancaire d’une borne spécifique pour enregistrer votre paiement chez un commerçant.

Le principe du paiement « sans contact » est déjà utilisé sur les autoroutes avec le télépéage ou les transports en commun (Pass Navigo en Ile de France par exemple). Et il se développe progressivement chez les commerçants.

La technologie du paiement sans contact

Le paiement sans contact utilise des ondes radio à courte distance entre le capteur et le récepteur. Il s’agit de la technologie « NFC » (Near Field Communication).

Logo NFC Ces deux appareils échangent des données par simple rapprochement d’une carte ou d’un téléphone près de la borne d’un terminal de paiement et ce sans contact physique.

Paiement sans contact Logo affiché à l’entrée du magasin et sur le terminal de paiement.

Le commerçant doit être équipé d’un terminal de paiement utilisant la technologie NFC. Le client doit être équipé :

  • soit d’une carte bancaire dotée de la technologie NFC. De plus en plus de banques intègrent cette technologie dans leurs nouvelles cartes bancaires. Lorsque la carte est compatible, un logo NFC est présent sur la carte ; 

  • soit d’un téléphone mobile NFC équipé d’une carte SIM dotée de la technologie NFC et avoir souscrit et téléchargé une application « paiement sans contact ».

Le plafond du paiement sans contact est passé de 20 à 30 € au 1er octobre 2017. Cependant, seules les nouvelles cartes émises après cette date bénéficient de cette hausse du plafond. Si vous souhaitez en bénéficier immédiatement, vous devez demander un échange anticipé de votre carte (opération payante dans la majorité des banques). 

Pour des paiements inférieurs à 30 euros

Payer sans contact avec une carte ou un telephone Pour les petits montants, le passage de sa carte bancaire ou de son téléphone mobile près de la borne sans contact suffit. Il n’y a pas de code confidentiel à saisir. Après quelques secondes, le paiement est signalé comme accepté par des signaux lumineux et sonores et un ticket de paiement est édité.

Pour des paiements supérieurs à 30 euros

Paiement sans contact  1

Avec une carte bancaire, il est nécessaire de l’insérer dans le lecteur de carte du commerçant et de saisir son code confidentiel sur le clavier, comme un paiement carte bancaire classique. 

Avec un téléphone portable, il faut saisir un code confidentiel (spécifique au service de paiement mobile) sur le téléphone mobile, puis de repasser le téléphone mobile devant la borne pour valider le paiement. Un signal lumineux et sonore indique la validation du paiement et un ticket de paiement est édité.

Paiement sans contact

Le paiement sans contact avec le téléphone mobile est plafonné à 300 €.

En parallèle du système NFC, deux enseignes commerciales ont lancé des applications gratuites pour payer avec un smartphone. Lors du paiement, un ticket sur lequel figure un QR Code (sorte de code barre permettant de stocker des informations numériques) est émis. L’application scanne le code et propose le paiement depuis le smartphone. Un code est demandé pour activer effectivement le paiement.

Le téléphone mobile du commerçant devient le terminal de paiement

Autre nouveau système de paiement sans contact en cours de développement : le téléphone mobile ou la tablette du commerçant est doté d’une application de caisse et d’un mini terminal de paiement.

Plusieurs projets sont développés, tant par les banques que par des start-up dans le domaine des nouvelles technologies.

Le paiement sans contact en pratique

Un montant de paiement plafonné

Pour limiter les risques de fraude en cas de perte ou de vol de la carte bancaire, le paiement sans contact, et donc sans saisie du code confidentiel, est limité à 30 € maximum.

Pour limiter les utilisations abusives du paiement sans contact, notamment en cas de vol de la carte et de fraude, les banques ont défini différents plafonds ;

–  soit un nombre maximum de paiement sans contact consécutifs,

– soit un montant maximum de paiements sans contacts consécutifs,

– soit un montant maximum de paiements sans contacts sur une période donnée.

Les montants de ces plafonds varient donc selon les banques. Le porteur doit donc au moment de la réception de sa carte, se renseigner auprès de sa banque sur le plafond et les conditions de remboursement s’il a été victime d’une utilisation frauduleuse.

Il faut aussi savoir que si ces plafonds sont franchis, le porteur devra utiliser sa carte de façon classique, en entrant la carte dans le terminal de paiement et en tapant le code secret.

Lors du paiement sans contact, le commerçant vous remet un ticket d’opération portant la mention « Carte bancaire sans contact ». Le montant de la transaction est débité de votre compte bancaire dans les mêmes conditions que les autres paiements par carte bancaire.

Détenir une carte bancaire de paiement sans contact… sans le savoir

Paiement sans contact  2A fin 2017, 71 % des cartes bancaires émises en France (soit 47 millions) étaient équipées de la technologie permettant le paiement sans contact (données du Groupement Cartes Bancaires). Vous l’identifiez au logo « sans contact » apposé sur le dessus de la carte. 

Et 41 % des commerçants sont équipés de terminaux de paiement acceptant le paiement sans contact (soit près de 600 000 commerçants).

Est-il possible de faire désactiver la fonction NFC permettant le paiement sans contact ?

Vous pouvez adresser à votre banque une demande pour désactiver la fonction paiement à distance de votre carte bancaire. La procédure peut varier d’un établissement à l’autre. Le plus souvent cette désactivation sera faite à distance. A l’inverse, certaines banques fournissent des cartes équipées d’une puce NFC désactivée par défaut. Le porteur doit demander à sa banque d’activer cette fonction de paiement sans contact. Dans le premier cas, vous pouvez demander à votre banque qu’elle refabrique une autre carte sans cette puce NFC. Selon les établissements bancaires, cette réédition de carte vous sera ou non facturée. Quelques banques ont choisi de ne pas équiper leurs cartes bancaires d’une puce NFC par défaut. Cette technologie est proposée en option. 

La Cnil propose des améliorations sur la sécurité des cartes bancaires sans contact

Pour réduire les risques liés au piratage éventuel des données contenues dans la puce NFC, la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés) a émis des propositions pour améliorer la sécurité des données personnelles contenues dans les cartes. Depuis fin 2012, les banques ont équipé les cartes de nouvelles puces qui ne permettent plus de divulguer le nom et le prénom. Et l’accès à l’historique des transactions a été supprimé à partir de fin 2013. Toutefois, le numéro de la carte et sa date d’expiration pourraient toujours être interceptés frauduleusement, en l’absence de chiffrement des échanges de données.

 

0 commentaire

Commenter