Cartes de fidélité / cartes de crédit

la finance pour tous

Les cartes de fidélité de certaines enseignes sont couplées avec une carte de crédit, offrant des réductions sur certains produits et la possibilité de régler vos dépenses. 

Le crédit renouvelable est le plus souvent associé à une carte que vous remet un personnel commercial de l’enseigne. Elle vous sera présentée comme la carte du magasin, parce que son utilisation dans le magasin ouvre droit à des réductions de prix sur certains achats.

Cette carte est en même temps une carte de crédit, délivrée conjointement par un établissement de crédit et l’enseigne avec laquelle il a des accords de distribution. La mention « carte de crédit » doit alors figurer lisiblement sur le dessus de la carte.

 

Vous êtes tenté par un téléviseur à écran plat qui coûte 900 €. Le vendeur auquel vous vous adressez vous demande si vous avez déjà une carte du magasin. Si vous répondez par la négative, il vous propose cette carte et vous présente ses avantages (dont, par exemple, des invitations à des soldes privées, des réductions sur certains services, etc.) et vous indique que, grâce à elle, vous pourrez utiliser une réserve de crédit, correspondant à l’ouverture d’un crédit renouvelable, souvent supérieure au prix du bien qui vous tente.

Dans notre exemple, il se peut que la réserve soit de 1 500 €. Cela revient à dire que vous avez une autorisation de crédit de 1 500 €. Si vous touchez à cette somme, par exemple pour payer le téléviseur de 900 €, vous vous endettez, et ce crédit a un coût élevé (souvent de l’ordre de 17 à 20 %, voisin du taux de l’usure – et bien supérieur au taux pratiqué par les banques et organismes spécialisés en crédit à la consommation). Vous restez endetté tant que vous n’avez pas reconstitué votre réserve. Les charges d’intérêt sont calculées mensuellement sur le montant restant dû.

Suite à l’application de la loi du 1er juillet 2010 réformant le crédit à la consommation, ces cartes de fidélité associées à un crédit renouvelable sont, moins qu’avant, incitatives au crédit. En effet, l’option « paiement au comptant » sera activée par défaut. La fonction crédit devra être activée explicitement par vos soins, soit lors du paiement avec la carte, soit à réception du relevé d’utilisation du crédit.

Ces cartes permettent souvent aussi des retraits d’espèces dans les distributeurs automatiques de billets de l’établissement financier qui vous a octroyé le crédit.

Puis-je disposer de l’argent tout de suite ?

Depuis l’entrée en vigueur de la loi de juillet 2010  le vendeur est tenu de vérifier votre solvabilité. C’est vous qui déclarez et si vous mentez sur vos revenus, vous pourrez difficilement invoquer le défaut de conseil de la banque. Et, normalement, comme tout crédit à la consommation, le crédit renouvelable est soumis aux règles des délais de réflexion et de rétractation. A priori, vous avez 14 jours pour renoncer à ce crédit qui vous est proposé !

Cette possibilité de repartir le jour même avec un bien payé à crédit, c’est une facilité que les établissements de crédit vous accordent mais attention de ne pas en abuser. Sachez que si, rentré chez vous, vous ne souhaitez pas donner suite à votre emprunt, vous pouvez vous rétracter. Mais votre achat, qui n’est pas conditionné à l’obtention du prêt, sera, lui, définitif, sauf clauses de retour propres à chaque enseigne.

0 commentaire

Commenter