L’assurance-vie

la finance pour tous

Gilles de Veyrinas, directeur du développement et de la communication de La France Mutualiste, présente les divers atouts de l’assurance-vie et délivre quelques conseils pour bien choisir son contrat.

 

L’assurance-vie : le placement phare des Français

Aujourd’hui, l’assurance-vie reste le placement privilégié des Français : 36 % des ménages en possèdent au moins une. Cela représente 1 580 milliards d’euros d’encours gérés. C’est le premier actif financier avec 39 % des encours de placement des ménages.

En 2014, la collecte a représenté plus de 110 milliards d’euros dont 20 milliards en unités de compte.

Les encours en assurance-vie contribuent au développement de l’activité économique de la France :

  • Soutien de long terme à la dette publique ;

  • Financement des entreprises françaises à hauteur de  1 220 milliards d’euros investis dont 50 milliards dans les ETI et PME.

L’assurance-vie : un outil patrimonial complet

L’assurance-vie permet d’accompagner le souscripteur tout au long de sa vie en répondant à tous ses besoins patrimoniaux :

  • Rémunérer son épargne ;

  • Se constituer une épargne de précaution ;

  • Préparer sa retraite, protéger et valoriser son capital ;

  • Percevoir des revenus réguliers et organiser sa transmission.

L’assurance-vie : des atouts indéniables

Ce placement dispose d’atouts :

  • Une sécurité certaine : les sociétés d’assurances sont solvables et encadrées par une réglementation protectrice. Les fonds euros garantissent le capital investi ;

  • Un cadre juridique stable : le principe de la transmission hors succession du capital aux bénéficiaires librement choisis est durablement inscrit dans la loi ;

  • Une souplesse de fonctionnement : le contrat évolue en fonction des besoins du souscripteur grâce aux facultés de retrait et d’arbitrage ;

  • Des avantages fiscaux attractifs ;

  • Un rendement réel : on peut choisir sa classe d’actifs et le bon niveau de ratio rendement/risque : fonds euros au capital garanti, fonds obligataires, fonds immobilier, fonds actions géographiquement diversifiés, investissement socialement responsable.

Quelques conseils pour faire le bon choix

Il faut d’abord s’intéresser à la société d’assurances selon les critères suivants :

  • Le niveau de sécurité qu’offre la société, qui conditionne la conservation de votre épargne ;

  • La qualité et la disponibilité du professionnel dans le conseil ;

  • Les services associés au contrat ;

  • La politique d’entreprise (accord avec les valeurs portées…) ;

Il faut ensuite examiner les qualités propres au contrat telles que :

  • Le seuil d’accessibilité ;

  • Les supports financiers et leurs performances sur le long terme ;

  • Le niveau des frais prélevés à la souscription et pendant la durée du contrat ;

  • La proposition d’assurance doit être claire et bien comprise par le souscripteur.

Quelle que soit votre situation personnelle, l’assurance-vie reste un pilier de votre patrimoine.

 

0 commentaire

Commenter