Le compte de résultat

la finance pour tous

Le compte de résultat est le baromètre de l’activité d’une entreprise sur un exercice comptable, c’est-à-dire sur une année.

Voici de manière très simplifiée, la structure du compte de résultat d’une entreprise :

Compte de resultat

Un résultat peut en cacher un autre !

Le compte de résultat regroupe sur un exercice comptable l’ensemble des enrichissements et des appauvrissements. Si les revenus sont supérieurs aux charges, l’entreprise est bénéficiaire. Il se décompose selon une triple distinction au niveau des opérations : celles relatives à l’activité économique courante, c’est le résultat d’exploitation ; celles relatives aux incidences de la gestion financière, c’est le résultat financier ; celles relatives aux opérations exceptionnelles, c’est le résultat exceptionnel.

Le résultat d’exploitation retrace l’activité courante de l’entreprise. C’est la différence entre les produits et les charges d’exploitation.

La valeur ajoutée (VA) = A – B

C’est une expression de la valeur qu’ajoute l’entreprise aux consommations qu’elle se procure auprès d’agents économiques qui lui sont extérieurs.

L’excédent brut d’exploitation (EBE)= VA + subventions d’exploitation – impôts et taxes  – Charges de personne

Il correspond au flux de trésorerie que pourra générer l’exploitation courante de l’entreprise lorsque tous les produits correspondants auront été encaissés et lorsque toutes les charges correspondantes auront été payées. L’excédent brut d’exploitation est une mesure de la rentabilité de l’entreprise.

Le résultat financier est la différence entre les produits et les charges financières. Dans le cas d’une entreprise endettée, les charges financières d’intérêts sont lourdes et le résultat financier sera très souvent négatif. Une entreprise qui a des excédents de trésorerie qui rapportent dégage des revenus qui apparaîtront dans ses produits financiers.

Le résultat exceptionnel retrace, le cas échéant, les opérations qui ne relèvent ni de l’exploitation, ni du financier comme par exemple la cession d’une immobilisation corporelle (immeuble, machine…). Une entreprise qui cède un bel immeuble pour devenir locataire peut dégager une importante plus-value qui va rendre bien meilleur non seulement le résultat exceptionnel mais aussi le résultat de l’exercice. Cependant cela ne signifie pas obligatoirement que l’exploitation soit rentable ou que la cession de l’immeuble soit une bonne opération à long terme.

Le bénéfice (ou la perte) du compte de résultat, qui est le (ou la) même que celui (ou celle) figurant dans le « Résultat de l’exercice » au bilan, est appelé le résultat net en analyse financière.
Il reprend la totalité des produits de l’année à laquelle est soustraite la totalité des charges de l’année. Sa répartition entre ce qui provient de l’exploitation, de la politique financière ou d’éléments exceptionnels est riche d’enseignements sur ce qui se passe dans l’entreprise.

Dessine-moi l’éco : combien une entreprise gagne-t-elle réellement ?

    14 commentaires sur “Le compte de résultat”
    1. Bonjour, Merci pour cette vidéo explicative.
      Je suis en fin d’étude comptabilité et mon mémoire porte sur le reporting mensuel ( dans une PME).
      Je n’arrive à mettre en place mon reporting car j’ai du mal à trouver un cas sur lequel je pourrais me baser. par ex, mes charges à reporter, imputer doivent-ils apparaitre dans mon tableau ou pas… au niveau de l’impot est que je dois appliquer le taux de l’impot annuel?!
      D’avance, merci pour votre réponse.

      1. Bonjour,
        Sur ce thème, nous vous conseillons de vous reporter aux ouvrages « Développer sa PME grâce au contrôle de gestion » de Guillaume Ducret et « Bien gérer sa PME » de Georges Kalousis. Ils fournissent tous deux des exemples précis qui vont aideront certainement dans votre travail.
        Meilleures salutations,
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    2. Bonjour,

      Merci pour cette presentation claire, neamoins il peut y avoir des impôts sur le stock restant qui peuvent avoir un impact important sur le benefice, n’est ce pas?
      je pense que c;est important de le souligner, l’ayant decouvert à mes depends.

      1. Bonjour,

        Il ne s’agit pas d’impôt sur les stocks proprement dit, mais la valeur des stocks doit, selon le régime d’imposition, être comprise dans le résultat imposable. C’est le cas notamment pour certaines entreprises individuelles. En effet, ces stocks ont été constitués au cours de l’exercice et ont donc générer des charges, ce qui réduit le résultat.

        Meilleures salutations,

        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    3. Bonjour,
      SVP, pourriez-vous me déterminer les composants des flux de trésorerie d’exploitation et de financement et comment ils se calculent?
      Merci d’avance

      1. Bonjour,

        Pour distinguer les flux de trésorerie liés à l’exploitation et ceux liés au financement, il convient de se pencher plus en détails sur leur nature. Les premiers concernent l’activité propre de la société, tandis que les seconds renseignent sur la manière dont la production est financée. Vous trouverez ces informations dans le tableau de flux de trésorerie d’une entreprise.

        Meilleures salutations,

        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    4. Bonjour,
      SVP j’ai une questions à propos le paiement d’impôt sur la société: Est ce qu’il se fait à la date de clôture de l’exercice de l’année N ou au début de l’année de l’année N+1.

      Et merci d’avance.

14 commentaires

Commenter