Le prélèvement forfaitaire libératoire

la finance pour tous

Le prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) est un prélèvement fiscal qui est utilisé pour la taxation de certains produits de placement.

Mais pour la grande majorité des supports, c’est désormais le PFU (Prélèvement Forfaitaire Unique) qui s’applique.

Qu’est-ce le prélèvement forfaitaire libératoire?

Il est dit « libératoire » en ce qu’il libère le contribuable de tout impôt sur le revenu de ses placements : il est versé directement à l’administration fiscale par l’établissement ou l’organisme financier détenteur des placements. Et il est « forfaitaire » car son taux est le même pour une catégorie de produit considérée. Le prélèvement libératoire permet à un contribuable de ne pas soumettre ses revenus au barème progressif de l’impôt et de les taxer à un taux fixe. 

Des prélèvements spécifiques pour le PEA et l’assurance vie

Certains revenus de placements financiers disposent de PFL spécifiques :

  • Les gains provenant de la clôture d’un Plan épargne en actions (PEA) avant l’expiration de la cinquième année sont désormais soumis au PFU. Ils sont exonérés au-delà de cinq ans. Mais les prélèvements sociaux restent dus dans tous les cas.

  • les gains réalisés sur les contrats d’assurance vie en cas de rachat connaissant également des taux spécifiques selon la date du rachat ! le PFL est de 35 % (contrats de moins de quatre ans), de 15 % (entre quatre et huit ans), ou de 7,5 % (après un abattement annuel de 4 600 euros ou 9 200 euros pour un couple) au-delà de huit ans. Vous pouvez prendre l’option d’une imposition au barème.

    Le PFU s’applique sur les versements réalisés à partir du 26 septembre 2018 sur les contrats d’assurance vie.

    34 commentaires sur “Le prélèvement forfaitaire libératoire”
    1. Je suis en retraite depuis 2019 et j’ai un PERP dont le montant ne me permet pas de toucher une rente mensuelle. Je dois débloquer ce PERP par un versement total sous forme de capital. Suis je imposable sur la totalité des sommes versées sur le PERP ?

      1. Bonjour
        Vous pouvez opter pour un prélèvement libératoire de 7,5 %, si les 2 conditions suivantes sont réunies : le capital est versé en une fois et ce PERP a été alimenté uniquement avec des versements déductibles du revenu imposable.
        Meilleures salutations.
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

34 commentaires

Commenter