Prêt familial ou amical

la finance pour tous

Le prêt d’argent entre membres d’une même famille ou entre amis est fréquent. Par rapport à un prêt bancaire, cette solution offre l’avantage de la souplesse, et de la facilité. Il suffit juste de prendre quelques précautions pour que le petit service familial ou amical ne se transforme pas en gros malentendu qui finit dans le bureau du juge ou…par un redressement fiscal.

Pour des prêts entre proches sans histoires.

Il est naturel de se tourner vers sa famille ou ses amis en cas de difficultés.

Des précautions s’imposent toutefois pour éviter les litiges… et les foudres du fisc.

Obligatoirement par écrit.

La rédaction d’un écrit est une garantie pour celui qui prête l’argent.

D’ailleurs, lorsque le prêt excède 1500 euros, la preuve qu’il s’agit d’un prêt ne peut en principe se faire que par écrit, même si les sommes ont été versées par chèque ou virement.

On peut rédiger un contrat de prêt signé par les deux parties, ou une reconnaissance de dette signée de la seule main de l’emprunteur.

Quel que soit l’écrit choisi, il doit préciser qu’il s’agit d’un prêt remboursable, et indiquer son montant, sa durée, ses modalités de remboursement (en une ou plusieurs fois), la date de remboursement, le taux d’intérêt s’il y en a… Si le prêteur encaisse des intérêts, il doit les déclarer comme revenu imposable.

La reconnaissance de dettes doit toujours comporter le montant en chiffres et en lettres écrit de la main de l’emprunteur. Si le prêt est important, il est judicieux de faire enregistrer l’acte de prêt afin d’établir sans contestation la date à laquelle il a été rédigé – rendre la « date certaine » dans le jargon des juristes – auprès du bureau de l’enregistrement (un service du fisc) moyennant paiement d’une taxe, dite droit fixe de 125 euros.

L’enregistrement permet de prouver en cas de contrôle fiscal qu’il s’agit d’un véritable prêt. Car lorsque l’on ne peut pas prouver de manière incontestable l’origine d’une somme, le fisc peut la taxer comme donation non déclarée ou comme revenu d’origine indéterminée. Lorsque le prêt excède 760 euros, l’emprunteur est obligé de le déclarer au fisc au moyen d’un imprimé n° 2062 à fournir en même temps que sa déclaration des revenus.

Il est fortement conseillé de conserver les preuves des remboursements.

Lorsque le prêt porte sur un montant élevé (pour financer l’achat d’un logement, créer une affaire…), mieux vaut demander à un notaire de rédiger l’acte de prêt.

Privilégier la paix familiale

Le fait de rédiger un contrat ou une reconnaissance de dette permet également d’éviter les querelles en famille, notamment si le prêt a été consenti à un seul enfant, et que les autres n’ont rien reçu. Sachez ici qu’il est toujours possible de réaliser ultérieurement une donation partage en faveur de tous les enfants en transformant ce prêt en donation, afin de rétablir l’égalité entre héritiers.

    221 commentaires sur “Prêt familial ou amical”
    1. Bonjour, mon conjoint s’est installé à mon domicile. Chaque mois, j’avance l’ensemble des frais et il me rembourse ce qu’il me doit le mois suivant. De plus, je lui avais prêté 1000 euros afin de financer l’achat de son véhicule. Chaque mois, la somme qu’il me rembourse varie donc entre 850 et 1300 euros. Quelles démarches dois-je effectuer afin que ma banque et les impôts ne considèrent pas cela comme des revenus non déclarés ? Je précise qu’aucun intérêt n’est récupéré. Merci pour votre retour; Cordialement.

      1. Bonjour,

        Vous pourriez éventuellement régulariser ce prêt sous la forme d’un prêt familial mais sachant qu’il s’agit de votre conjoint cet échange d’argent relève de votre communauté de vie. Vous pouvez le vérifiez auprès d’un notaire, par exemple.

        Meilleures salutations.
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    2. bonjour,
      mes parents qui sont p1s français donc qui résident a l étranger veulent me preter 5000 euros dans le cadre de la création de mon entreprise. ai je le droit de prendre cet argent et le mettre dans mon compte en France ou pas?

      1. Bonjour,

        Le droit de recevoir une donation de la part de ses parents ne dépend pas du lieu où ils résident. Le montant donné doit vous permettre sauf information complémentaire d’être exonéré de droits de donation. La somme reçue doit être toutefois déclarée auprès de l’administration fiscale via un imprimé spécifique ou par l’entremise de son notaire.

        Meilleures salutations
        L’équipe de lafinancepourtous.com

    3. bonsoir,
      je souhaite emprunter 90 000€ a mon ex conjoint qui est le pere de mes enfants, nous avons convenu de faire la déclaration d’emprunt aux impôts mais souhaite savoir si je vais être imposé sur cette somme ? sachant que je ne suis pas imposable . merci

      1. Bonjour,

        Si le prêt est assorti d’intérêts, l’emprunteur (le débiteur) doit déclarer les intérêts qu’il a versé et le prêteur (le créancier) doit les déclarer dans ses revenus, à la rubrique des revenus de capitaux mobiliers.
        En tant qu’emprunteur, vous ne serez pas redevable d’un impôt sur ce prêt.

        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    4. Bonjour, j’aurais besoin d’un conseil concernant un prêt de 1000 euros fait à une ancienne amie. Ce prêt a été fait au mois de novembre par le biais de Paypal, avec la mention « prêt d’argent » en intitulé. Entre temps, cette « amie » est partie vivre en Nouvelle Zélande, et a cessé de répondre à mes prises de contact. Récemment, en réponse à un mail de ma part lui signalant que je prendrais des mesures légales si elle ne me remboursait pas, cette femme m’a répondu en m’accusant de harclèment (alors que je ne l’ai contacté que 3 fois en 7 mois), et me dit qu’elle ne me remboursera pas.
      Elle essaye de monter une société Australienne de thérapeutes/coach addictologues, et j’ai son adresse mail, son numéro de téléphone et ses comptes de réseaux sociaux, mais je ne connais pas son adresse de domicile. Quelles mesures légales existe-il pour faire rembourser un prêt lorsque l’endetté n’est pas soumis à la loi française? Pouvez-vous m’aider à trouver une solution? Merci infiniment d’avance.

      1. Bonjour,

        Il convient de vous rapprocher d’un avocat pour connaître les solutions juridiques qui s’offrent à vous, afin de contraindre éventuellement cette personne.

        Meilleures salutations.
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    5. Bonjour,

      dans le cadre de l’achat d’un bien immobilier, nous allons réalisé un prêt famillial. Nous parlons donc d’une somme importante (supérieure à 400 000 €). J’aurais plusieurs questions à ce sujet pour votre équipe :

      – Est-il possible de se passer des frais de notaires ? Est-ce recommandé ? Nous sommes dans une situation de totale confiance entre une mère et son fils unique.
      – La capacité d’endettement est-elle prise en compte ? Peut-elle être prise en compte par les agences immobilères ?
      – Est-il possible, dans le calendrier des rembourssements, des montants variants au fil du temps.
      par exemple commencer à un remborusement mensuel de 800 € et décider qu’a partir de la 5ème année le montant serrait de 1000 € ? Ou tout autre forme ?

      En vous remerciant.

      1. Bonjour,

        Sachant que c’est un prêt en famille, c’est assez libre, notamment en terme d’échéancier. Mais ce qui est important, c’est que le fisc ne considère pas cela comme une donation déguisée. Vous pouvez simplement enregistrer l’acte de prêt auprès du bureau de l’enregistrement (un service du fisc) moyennant paiement d’une taxe, dite droit fixe de 125 euros. Attention ! il faudra que le débiteur déclare les intérêts versés. Ensuite, pour la capacité d’endettement, elle doit intégrer ce que vous allez verser chaque mois pour rembourser le prêt.

        Meilleures salutations
        L’équipe de lafinancepourtous.com

      1. Bonjour,

        Non, nous n’en disposons pas. Mais, vous pourriez en trouver en effectuant une recherche sur Internet ou en vous rapprochant d’un notaire, par exemple.

        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    6. j ai prêté de l argent à une personne et je doit racheter un bien immobilier à cette personne peut on déduire ce prêt du rachat

      1. Bonjour,

        A priori, légalement ce n’est pas possible. Mais, vous pouvez effectuer une transaction amiable. Si vous souhaitez de plus amples informations, adressez-vous à un notaire, par exemple.

        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

      1. Bonjour,

        En lisant notre article ci-dessus, vous pourrez en savoir plus sur ce point.

        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

221 commentaires

Commenter