A l’approche de la retraite

la finance pour tous

Le départ à la retraite n’est pas automatique et immédiat. Prendre sa retraite se prépare, quelques mois avant le jour J.

Première étape : la reconstitution de votre carrière

Deux ans environ avant la date à laquelle vous envisagez de prendre votre retraite, commencez à préparer votre dossier. Il vous faut d’abord faire un point complet sur l’ensemble de vos droits.

Vous pouvez vous appuyer sur les relevés de situation individuelle, l’estimation indicative globale, les relevés de carrières et les relevés de points de retraites complémentaires reçus ou consultables sur Internet.

Vérifiez ces documents avec soin. Si vous avez des remarques ou des questions, adressez-les aux institutions gestionnaires compétentes (régimes de base et/ou complémentaires selon les cas) si possible accompagnés d’un double des documents justificatifs de votre démarche. Les caisses concernées examineront vos observations avec soin. N’hésitez pas à passer par les centres d’informations téléphoniques pour faire part de vos interrogations et demander la marche à suivre.

Deuxième étape : évaluez le montant de votre retraite

Une fois établis et vérifiés votre relevé de carrière (pour votre retraite de base) et votre relevé de situation individuelle établissant vos droits en matière de retraites complémentaires ou vis-à-vis d’autres caisses, vous pourrez obtenir une évaluation de vos futures retraites.

Vous n’avez pas besoin dans un premier temps de vous adresser à toutes les caisses auxquelles vous avez cotisé pendant votre vie. Les caisses de base et complémentaires auxquelles vous êtes en train de cotiser seront « chefs de file » pour établir ces documents.

Si vous êtes salarié du secteur privé, vous vous adresserez donc à votre caisse de retraite du régime général d’une part et à votre caisse de régime complémentaire Arrco (et éventuellement Agirc) d’autre part. Pour celles-ci, le centre d’appel 0 820 200 189 (0,09 €/min + prix appel) vous indiquera la marche à suivre et vous proposera un rendez-vous dans un Cicas (Centre d’information, conseil et accueil des salariés AgircArrco).

Il faut aussi vous adresser spécifiquement à l’Ircantec (agents de l’Etat et des collectivités publiques non titulaire), à la MSA (Mutuelle Sociale Agricole), au RSI (régime social des indépendants)… si vous avez cotisé durant une période de votre carrière à l’une de ces caisses.

Vérifiez soigneusement que toute votre carrière a été prise en compte et n’hésitez pas à contacter les caisses si vous estimez que certains éléments ont été omis.

Troisième étape : Choisissez la date de votre départ et demandez votre retraite

C’est à vous de choisir la date de votre départ en retraite. Mais n’oubliez pas qu’il vous faudra compter 4 à 6 mois avant cette date pour « liquider » votre retraite, c’est-à-dire demander aux différentes caisses de procéder au calcul exact de vos droits à retraite et engager leur mise en paiement.

Renseignez-vous auprès de votre ou vos caisses de retraite pour connaître la marche à suivre.

La demande unique de retraite de base

Si vous êtes affilié au régime général des salariés, au régime agricole ou au régime des commerçants et artisans, s’agissant de la retraite de base, vous devrez adresser une seule demande dite « demande unique de retraite » au dernier régime auquel vous êtes rattaché. Celui-ci se chargera de la transmettre à l’ensemble des régimes participant à ce dispositif. Chaque régime calculera et payera alors la part de retraite qui lui revient.

Pour les retraites complémentaires, vous devez déposer une demande spécifique auprès des organismes de retraite complémentaire auxquels vous avez affilié (caisse Arrco et/ou Agirc pour les salariés du secteur privé, Ircantec pour les salariés du secteur public). Vous pouvez également vous adresser au Cicas (centre d’information sur la retraite complémentaire Arrco, Agirc et Ircantec) de votre département.

La demande de retraite pour les autres régimes

Si vous avez été affilié à un ou plusieurs autres régimes que ceux indiqués ci-dessus, vous devez écrire à chacune des caisses dont vous relevez ou avez relevé.

Si vous êtes fonctionnaire, vous devez vous adresser à votre direction du personnel.

0 commentaire

Commenter