L’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI)

la finance pour tous

L’allocation supplémentaire d’invalidité est versée aux personnes invalides qui n’ont pas encore atteint l’âge pour bénéficier de l’ASPA. Cette aide financière a pour objet de garantir un revenu minimum.

Cette allocation remplace depuis 2006 l’allocation supplémentaire du minimum vieillesse.

Les conditions pour en bénéficier

L’ASI est versée aux personnes atteintes d’une invalidité générale réduisant leur capacité de travail ou de gain d’au moins deux tiers.

  • Le bénéficiaire doit percevoir une pension d’invalidité, une pension de veuf ou de veuve invalide ou une pension de retraite anticipée pour handicap ou pour carrière longue ;

  • Il doit résider en France de manière stable et régulière ;

  • Les ressources du demandeur, et éventuellement de la personne avec laquelle il vit en couple, ne dépassent pas un certain plafond. Depuis le 1er avril 2016, il est de 702,70 €/mois (8 432,47 €/an) pour une personne seule et de 1 230,83 €/mois (14 770,07 €/an) pour un couple.

La demande d’allocation doit être adressée à l’organisme qui verse la pension de retraite ou d’invalidité.

L’ASI est accordée sans condition d’âge minimal. Elle est versée au bénéficiaire jusqu’à ce qu’il puisse prétendre à l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) : entre 60 et 62 ans au titre d’une retraite anticipée pour handicap.

Les montants de l’ASI

Le montant de l’ASI dépend du montant des ressources annuelles du bénéficiaire.

Au 1er avril 2016, son montant maximum est de 404,17 €/mois (4 850,01 €/an) pour une personne seule. Son montant s’élève à 666,93 €/mois (8 003,27 €/an) pour un couple marié, les deux époux bénéficiant de l’allocation.

Récupération sur succession

Au décès du bénéficiaire de cette allocation, les sommes versées au titre de l’ASI sont récupérées sur sa succession, si l’actif net de la succession (après déduction des dettes du défunt) dépasse 39 000 euros.

Les sommes récupérables sont plafonnées, le plafond étant fixé par année, en fonction de la composition du foyer. A partir du 1er avril 2016, il est de 6 226,27 € pour une personne seule et de 8 152,24 € pour un couple de bénéficiaires.

 

    8 commentaires sur “L’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI)”
      1. Bonjour,

        Pour le savoir, il convient de contacter votre CPAM ou votre MSA selon le cas.

        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    1. Bonjour,

      Peut-être conviendrait-il de contacter une assistance sociale pour faire le tour de vos droits et de solliciter une aide financière ponctuelle ?

      Meilleures salutations

      L’équipe de lafinancepourtous.com

    2. bjr mon mari a eu un at permanent il touche une rente de 676 et l’ahh de 134 moi je ne travail pas . trouver vous sa normal de laisser un couple vivre comme ça, on a tout essayé et toujours des refus cordialement

    3. bonjour
      je voudrais savoir s il serais possible d avoirs une aide financière pour une machine a laver avec une allocation hadicap

    4. L’asi, dans la mesure où l’on est propriétaire et que cette allocation en complément de la pension d’invalidité, est une avance avant décès, est-elle imposable ou pas ? Merci de votre réponse

8 commentaires

Commenter