PRATIQUE

La carte bancaire

Avantages et inconvénients des cartes

La carte est l’instrument de paiement le plus utilisé (hors espèces) pour régler les achats. Elle représente plus de 50% des moyens de paiement scripturaux   Définition Les moyens de paiement scripturaux se distinguent de la monnaie fiduciaire (c’est-à-dire des pièces et billets). Ils permettent des transferts de fonds par le biais de la remise d’un ordre de paiement : il s’agit donc du chèque, de la carte bancaire, des virements, des prélèvements, du paiement par internet…
(en 2014). on dénombre près de 81 millions de cartes  en France.

Avantages

Inconvénients

Rapidité d’utilisation lors des paiements et des retraits d’espèces

Cotisation annuelle

Évite de devoir circuler avec des espèces sur soi

Frais possibles sur les retraits d'espèces

Très large acceptation par les commerçants

Acceptation limitée chez certains commerçants (montant minimum exigé)

Facilite les paiements en ligne

Plafonds de paiement et de retrait (en France et à l’étranger)

Réduit l’obligation de changer de la monnaie lors des déplacements hors de la zone euro

Ne permet pas les paiements entre particuliers

Inclusion d’assurances et d’assistances dans l’offre

Difficulté pour tenir à jour les paiements effectués

A utiliser de préférence

Pour des achats courants, en remplacement des espèces et du chèque

Pour des paiements à l’étranger

Créé le 19 mars 2012 - Dernière mise à jour le 19 septembre 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !