Un impôt familial et progressif

Les autres personnes à charge

Il est possible de rattacher une personne à charge au foyer fiscal si elle est déclarée invalide à plus de 80 % ou de déduire de votre impôt les frais d’accueil d’une personne âgée de plus de 75 ans. Le fisc n’impose aucun lien de parenté spécifique.

La personne invalide vivant sous votre toit

Cette personne sera considérée comme étant à votre charge, pour l’impôt sur le revenu, à condition qu’elle vive au sein du foyer fiscal de rattachement, gratuitement et de manière permanente.
 Il n’existe pas de condition de parenté, mais la personne invalide ne doit pas être votre conjoint ou vos enfants à charge. Il n’y a pas de condition d’âge ou de revenu.

Vous pouvez alors bénéficier d’une part supplémentaire par personne invalide recueillie ((en plus du nombre de parts auxquelles vous avez droit selon votre situation familiale). La réduction d’impôt en résultant est limitée à 2 336 euros par demi-part avec, majorée dans certains cas d’une réduction d’impôt complémentaire, de 661 euros maximum.

Vous devrez déclarer les revenus de la personne invalide à votre charge avec les vôtres.

Attention : vous ne pourrez pas bénéficier de la déduction des frais d’accueil pour cette même personne (voir ci-dessous).

Une personne âgée de plus de 75 ans vivant sous votre toit

Quelques conditions sont à respecter :

  • La personne âgée de plus de 75 ans ne doit pas être un des parents du contribuable (mère, père ou beaux-parents). Mais elle peut être une sœur, un frère ou n’avoir aucun lien de parenté.
  • Elle doit vivre en permanence sous votre toit.
  • Elle ne doit pas bénéficier d’une pension alimentaire et ne doit pas être comptée à charge fiscalement.
  • Son revenu imposable ne doit pas dépasser le plafond de ressources prévu pour l’ allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA).

Dans une telle situation, vous pouvez déduire de votre impôt sur le revenu les frais d’accueil ou autres avantages en nature, pour leur montant réel, dans la limite annuelle de 3 359 euros par personne recueillie. La personne âgée accueillie n’a pas à les déclarer avec ses revenus.

Vos parents ou grands-parents dans le besoin

Si vous versez une pension alimentaire à vos ascendants dans le besoin, vous pouvez déduire de votre impôt sur le revenu le montant de cette pension.

Il n’est pas nécessaire que vos ascendants vivent sous votre toit. En revanche, il faut apporter la preuve du versement de la pension. Et le montant de la pension doit correspondre à la fois aux besoins des parents concernés et aussi à vos ressources.

Le parent bénéficiaire de la pension doit déclarer le montant reçu dans ses revenus.

Si vous avez accueilli votre parent sans ressources sous votre toit, vous pouvez déduire, sans justification, une somme forfaitaire de 3 407 € par ascendant recueilli.

Créé le 18 avril 2012 - Dernière mise à jour le 07 septembre 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
52 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
L’équipe de l’IEFP, publié le 09/12/2016 10:10

Bonjour,

A priori, non. Ce cas n'entre pas dans les personnes fiscalement à charge. Votre fille peut s'en assurer auprès de son centre des finances publiques.

Meilleures salutations

L’Equipe de Lafinancepourtous.com

Yan , publié le 07/12/2016 11:09

Ma fille handicapée vit avec son ami, sans être marié ou pascé. Peut-il la déclarer à sa charge sur sa déclaration d'impôt.

L’équipe de l’IEFP, publié le 16/11/2016 11:56

Bonjour,

A priori, vous ne pouvez pas le faire fiscalement. Vous pouvez vous en assurer auprès de votre centre des finances publiques.

Meilleures salutations

L’Equipe de Lafinancepourtous.com

jii , publié le 15/11/2016 10:38

bonjour
J'ai 21ans je suis employé avec un cdi. Ai-je le droit de mette à ma charge ma sœur de18ans étudiante qui habite avec moi vu que c'est moi qui m'en occupe et qui la nourrit.MERCI

L’équipe de l’IEFP, publié le 17/08/2016 14:37

Bonjour,

Non. Les personnes à charge peuvent être les enfants, les parents ainsi que les personnes handicapées.

Meilleures salutations.

L’Equipe de Lafinancepourtous.com

Danielle , publié le 16/08/2016 10:57

Bonjour, je vais prochainement accueillir à titre gratuit mon neveu adulte qui travaille mais qui est surendetté. Puis-je prétendre à une réduction d impôt ?

L’équipe de l’IEFP, publié le 12/05/2016 11:59

Bonjour,

Pour en savoir plus sur l'attribution de cette prestation sociale et les conditions d'éligibilité, vous disposez de ce lien : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F16871

Meilleures salutations.
L’Equipe de Lafinancepourtous.com

L’équipe de l’IEFP, publié le 11/05/2016 15:43

Bonjour,

A priori, non en ce qui concerne l'aspect fiscal. Vous pouvez le vérifier auprès de votre centre des finances publiques.
Pour en savoir plus sur les personnes à charge : http://www.impots.gouv.fr/portal/dgi/public/popup?espId=1&typePage=cpr02&docOid=documentstandard_1537&temNvlPopUp=true

Meilleures salutations.
L’Equipe de Lafinancepourtous.com

Marye , publié le 11/05/2016 13:22

Bonjour, je suis hébergée à titre gracieux dans la maison de mon frère, je voulais savoir si je peux prétendre à l'ASPA étant donné que ma retraite est de 700 euros par mois ??

Danièle , publié le 10/05/2016 14:47

J'héberge une jeune fille sud américaine, scolarisée au lycée. Elle a un visa étudiant et j'en assume la charge complète. Elle est rattachée à mon foyer pour l'assurance maladie et la responsabilité civile. Puis-je prétendre à une 1/2 part supplémentaire? J'ai actuellement 2 enfants à charge et suis veuve. Merci pour votre éclairage!

Noter cet article
  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Moy : 5

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

       
ARTICLES LIÉS
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !