Les autres personnes à charge

la finance pour tous

Il est possible de rattacher une personne à charge au foyer fiscal si elle est déclarée invalide à plus de 80 % ou de déduire de votre impôt les frais d’accueil d’une personne âgée de plus de 75 ans. Le fisc n’impose aucun lien de parenté spécifique.

La personne invalide vivant sous votre toit

Cette personne sera considérée comme étant à votre charge, pour l’impôt sur le revenu, à condition qu’elle vive au sein du foyer fiscal de rattachement, gratuitement et de manière permanente. Il n’existe pas de condition de parenté, mais la personne invalide ne doit pas être votre conjoint ou vos enfants à charge. Il n’y a pas de condition d’âge ou de revenu.

Vous pouvez alors bénéficier d’une part supplémentaire par personne invalide recueillie (en plus du nombre de parts auxquelles vous avez droit selon votre situation familiale). 

Vous devrez déclarer les revenus de la personne invalide à votre charge avec les vôtres.

Attention : vous ne pourrez pas bénéficier de la déduction des frais d’accueil pour cette même personne (voir ci-dessous).

Une personne âgée de plus de 75 ans vivant sous votre toit

Quelques conditions sont à respecter :

  • La personne âgée de plus de 75 ans ne doit pas être un des parents du contribuable (mère, père ou beaux-parents). Mais elle peut être une sœur, un frère ou n’avoir aucun lien de parenté.

  • Elle doit vivre en permanence sous votre toit.

  • Elle ne doit pas bénéficier d’une pension alimentaire et ne doit pas être comptée à charge fiscalement.

  • Son revenu imposable ne doit pas dépasser le plafond de ressources prévu pour l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA).

Dans une telle situation, vous pouvez déduire de votre impôt sur le revenu les frais d’accueil ou autres avantages en nature, pour leur montant réel, dans la limite annuelle de 3 499 € par personne recueillie. La personne âgée accueillie n’a pas à les déclarer avec ses revenus.

Vos parents ou grands-parents dans le besoin

Si vous versez une pension alimentaire à vos ascendants dans le besoin, vous pouvez déduire de votre impôt sur le revenu le montant de cette pension.

Il n’est pas nécessaire que vos ascendants vivent sous votre toit. En revanche, il faut apporter la preuve du versement de la pension. Et le montant de la pension doit correspondre à la fois aux besoins des parents concernés et aussi à vos ressources.

Le parent bénéficiaire de la pension doit déclarer le montant reçu dans ses revenus.

Si vous avez accueilli votre parent sans ressources sous votre toit, vous pouvez déduire, sans justification, une somme forfaitaire de 3 444 € par ascendant recueilli.

    184 commentaires sur “Les autres personnes à charge”
    1. Bonjour,

      Non, cela n’est pas possible, a priori. Vous pouvez le vérifier auprès d’un avocat ou de votre centre des finances publiques.

      Meilleures salutations
      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    2. Réponse à Luca
      Bonjour,

      A priori, vous ne pouvez pas. Mais, il conviendrait de le vérifier auprès de votre centre des finances publiques.
      Meilleures salutations
      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    3. Bonjour,

      mon épouse (comorienne) et moi (Français) avons accueilli sa nièce début 2016, elle est entrée sur le territoire illégalement avec un papier du tribunal de son pays (les Comores) qui accepté que mon épouse ait l’autorité sur la petite.
      Puis-je la déclarer à charge sur mes impots ? et si oui, comment procéder ?

      Cordialement,

    4. bonjour
      J’ai une sœur qui a eu ses 18 ans en nov 2016 et qui est étudiante a la Rochelle. Je la prend exclusivement en charge. est ce que je peut l’inclure dans ma déclaration d’impôt et sous quel volet.

    5. Bonjour,

      A priori, votre sœur n’est pas à la charge de vos parents mais il conviendrait de le vérifier en contactant votre centre des finances publiques.

      Meilleures salutations.
      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    6. Bonjour ,

      J’ai une sœur handicapée de 30 ans qui est depuis de nombreuses années sous tutelle de L’État.
      Elle reste en contact avec sa famille de manière hebdomadaire.
      J’ai remarqué que sur les déclarations d’impôts elle a toujours été à la charge des parents.
      Cette année, en faisant la déclaration de mes parents, je remarque que je dois compléter la case « enfants de moins de 18 ans à charge ou handicapé… » alors que cela se faisait automatiquement auparavant.

      J’ai maintenant un doute, ma sœur est elle réellement à la charge de mes parents sachant que’elle est sous tutelle de l’Etat (dont financière), et qu’elle ne vient à la maison que le weekend?

      Merci d’avance de vos éclairements.

    7. Bonjour,

      A priori, non. Mais, il conviendrait de le vérifier auprès de votre centre des finances publiques.
      Sur ce second point, votre interlocuteur est votre centre des impôts.

      Meilleures salutations.
      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    8. Bonjour,
      Il s’agit de ma première déclaration d’impôt personnelle.
      Depuis 2 ans, je verse une aide financière à ma mère tous les mois, qui n’est pas invalide et a moins de 75 ans mais qui est au RSA. Est-il possible d’inscrire ces sommes dans ma déclaration d’impôt ? Si oui, où ?
      On me demande un justificatif, le montant retiré mensuellement sur mon compte vaut-il preuve ? Et si oui, comment faut-il l’adresser lorsqu’on fait une déclaration par internet ?
      Merci beaucoup,

    9. Bonjour,

      1. Vous trouverez des éléments de réponse ici : https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/les-autres-personnes-charge
      2.Non, cela n’est pas possible.
      3.Non, également.
      4.Il est difficile de vous éclairer sur ce point car nous ne connaissons pas votre situation patrimoniale et personnelle.
      5. L’éventuelle souscription d’un crédit immobilier dépend avant tout de vos revenus, de votre capacité de remboursement et de la qualité de votre projet d’achat.

      Meilleures salutations.
      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    10. Bonjour,

      mon mari et moi sommes mariés depuis juin 2016.
      1. Mn beau père est malade en France et chez nous depuis Juin 2016 ( avec l’aide médicale d’état). Peut on le déclarer ? et si oui, quel est le montant à déduire ?

      2. J’ai ma petite sœur (20 ans, majeur et élève) qui habite en France mais pas avec nous ( qu’on aide également financièrement . Peut on la déclarer enfant majeure à charge ? quel montant déduire ? doit on justifier au niveau de la banque ? comment ? J’ai une autorisation de tutelle signée par ma mère.

      3. mon mari a également sa petite sœur (17 ans, élève).Pareil, on l’aide également financièrement. Peut on la déclarer enfant majeure à charge ? quel montant déduire ? doit on justifier au niveau de la banque ? comment ?

      4. On effectué une simulation, en incluant les cas cités en haut. on est à 0€ d’impôts. et si on déclare rien , on est à 5000 €, somme énorme vu nos dépenses en rapport avec la famille.

      5. On aimerait faire un prêt immo, pensez vous que c’est une bonne idée de déclarer tous ce monde et avoir 0€ d’impôts?

      Merci d’avance pour vos conseils et réponses.

184 commentaires

Commenter

Répondre à umuntu

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.