Epargner ou percevoir, quelle fiscalité ?

la finance pour tous

Lors du versement de la participation et de l’intéressement, deux possibilités s’offrent à vous : la perception immédiate de ces sommes ou leur affectation dans vos plans d’épargne salariale. Posez-vous les bonnes questions car la fiscalité n’est pas la même !

La fiscalité de l'épargne salariale

Les questions à se poser avant de faire son choix

Les primes d’intéressement et de participation sont immédiatement déblocables. Mais avant de faire votre choix, il convient de vous poser quelques questions :

  • Avez-vous besoin de cet argent dans l’immédiat (difficultés financières, projet à court terme…) ?

  • Pouvez-vous le bloquer au moins 5 ans, dans le cadre du PEE ? (ou moins si vous projetez d’acheter votre résidence principale)

  • Préférez-vous vous constituer sur le long terme une épargne retraite, dans le cadre du PERCO ?

Cette première étape est essentielle, car le traitement fiscal est bien différent selon l’option prise.

Percevoir immédiatement, en payant l’impôt

Si vous choisissez de toucher cet argent sans attendre, les sommes versées seront imposables à l’impôt sur le revenu, dans la catégorie « Traitements et salaires ».

Investir sa prime dans un plan d’épargne salariale

Si vous choisissez d’investir ces sommes dans un PEE ou un PERCO, l’argent est bloqué une certaine durée. Mais en contrepartie, il n’est pas soumis à l’impôt sur le revenu. Les gains éventuels, lors de la sortie, seront soumis aux seuls prélèvements sociaux. Et si vous optez pour une rente viagère dans le cadre du PERCO, une fraction seulement de la rente est imposée (en fonction de votre âge).

Par ailleurs, cette option peut vous permettre de bénéficier d’un abondement de votre entreprise, ce qui est impossible lors de l’encaissement immédiat des sommes.

15 jours pour réfléchir

Qu’il s’agisse de l’intéressement ou de la participation aux bénéfices, vous disposez d’un délai de 15 jours, à compter du moment où vous recevez l’information, pour demander le versement immédiat de la prime. Dans ce cas de figure, les sommes doivent vous être versées au plus tard le dernier jour du 5e mois suivant la clôture de l’exercice. 

Exemple : Si votre entreprise clôture ses comptes au 31 décembre (cas le plus fréquent), les sommes doivent vous être versées au 31 mai au plus tard.

A défaut de réponse, votre intéressement sera automatiquement versé sur votre PEE, et votre participation sera versée pour moitié sur votre PEE et pour moitié sur votre Perco, s’il existe. N’oubliez pas qu’alors, sauf cas de déblocage anticipé, votre épargne est bloquée jusqu’à la retraite!

    2 commentaires sur “Epargner ou percevoir, quelle fiscalité ?”
      1. Bonjour,

        C’est ce que nous précisions sur notre infographie et sur notre article ci-dessus. Les prélèvements sociaux sont de 17,2 %.

        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

2 commentaires

Commenter