PRATIQUE

Droits et obligations de l'emprunteur

Le droit de rétractation

L’emprunteur dispose de 14 jours, après avoir signé le contrat, pour renoncer au crédit.

Le droit de rétractation

Une fois l’offre acceptée, c'est-à-dire signée, vous disposez d’un délai supplémentaire pendant lequel vous pouvez revenir sur votre décision, sans avoir à vous justifier, ni à verser d’indemnité. Ce délai est désormais de 14 jours calendaires, samedi, dimanche et jours fériés compris, à compter du jour de l’acceptation de l’offre de crédit.
Le déblocage des fonds peut être effectué à compter du 8e jour suivant l’acceptation de l’offre. Si vous vous rétractez après la délivrance des fonds, vous devrez rembourser le capital versé et payer les intérêts dus pour la période allant jusqu’à la date de remboursement du prêt, au plus tard dans les 30 jours qui suivent la notification de votre rétractation.

Si le crédit contracté est affecté, c'est-à-dire qu’il finance exclusivement l’achat d’un bien ou la fourniture d’un service, vous disposez aussi de 14 jours calendaires pour vous rétracter éventuellement. La rétractation sur le contrat de crédit met fin automatiquement au contrat de vente ou de fourniture de service. Pour les offres de crédit affecté signées avant le 26 juillet 2014, la rétractation sur le contrat de crédit entre le 8ème et le 14ème jour n'entraînait pas l'annulation du contrat de vente ou de fourniture de service. Ce contrat était maintenu, obligeant à payer le bien ou la prestation de services acquis en choisissant un autre mode de paiement pour régler le commerçant.

Si vous demandez la livraison du bien ou la fourniture de la prestation immédiate, le droit de rétractation est ramené à trois jours, ou prend fin au jour de la livraison ou de l’exécution de la prestation si cette date est comprise entre 4 et 14 jours.

Dans le cadre d’une vente ou d’un démarchage à domicile, le délai de rétractation reste de 14 jours, quelle que soit la date de livraison ou de fourniture de la prestation.

Si le crédit que vous avez souscrit n’est pas un crédit affecté, vous pourrez renoncer au crédit mais pas forcément à l’achat pour lequel vous vous êtes endetté ! Cela dépendra de la politique commerciale de l’enseigne. Certaines grandes enseignes de distribution prévoient ainsi un retour possible dans un délai limité, à certaines conditions (emballage soigneusement conservé ou bien non utilisé…)

L’acceptation par l’établissement prêteur

L'agrément de l'emprunteur par le prêteur est désormais obligatoire quel que soit le type de crédit à la consommation. L'organisme de crédit peut refuser ou accepter votre demande. Pour cela, il dispose d’un délai de 7 jours à compter de votre signature pour vous faire connaître sa décision. Le contrat ne devient donc définitif que si vous n’avez pas utilisé votre droit de rétraction et si l’organisme de crédit vous a fait savoir qu’il vous accordait le crédit dans le délai de 7 jours.

S'il ne s'est pas manifesté, on considère que votre offre a été refusée, mais la mise à votre disposition des fonds au-delà de ces 7 jours vaut agrément par le prêteur.

En savoir plus : Code de la consommation
Formation du contrat de crédit ( Articles L311-11 à L311-17-1 et Articles R311-4 à D311-4-2)

Créé le 19 mars 2012 - Dernière mise à jour le 08 décembre 2015
© IEFP – la finance pour tous
 
118 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
L’équipe de l’IEFP, publié le 18/09/2017 12:28

Bonjour,

Il conviendrait de vous rapprocher d'un avocat afin d'éclaircir ce point. Des consultations gratuites sont délivrées dans chaque barreau et dans certaines communes.

Meilleures salutations

L’Equipe de Lafinancepourtous.com

Adamophelie , publié le 15/09/2017 19:22

Bonjour, j'ai fait un crédit chez un particulier qui m'a fait payer des frais et qui maintenant refusé de faire le virement du prêt sous prétexte qu'il y a un autre emprunteur à la meme adresse que moi alors que non. Est ce qu'il y a une loi La dessus ?

Anilia , publié le 31/08/2017 18:41

Bonjour. J'ai signé une offre de prêt le vendredi 11/08, est envoyé mon bordereau de rétractation le 22/08. Les fonds ont été versé le 18/08. J'ai bien remboursé la somme merci sur mon compte bancaire. Mais la banque m'indique être redevable des intérêts . Est ce légal ?

L’équipe de l’IEFP, publié le 21/08/2017 12:55

Bonjour,

La banque n’ayant pas reçu le bordereau de rétractation, vous êtes effectivement engagé par votre achat à crédit. Vous pouvez recontacter votre banque pour faire valoir l’envoi d’un courrier de rétractation au garage et tenter de négocier à l’amiable l’annulation de la vente. Mais ni la banque ni le garage ne sont obligés d’accepter d’annuler la vente.

Meilleures salutations

L’Equipe de Lafinancepourtous.com

Deb , publié le 19/08/2017 16:41

Bonjour , j'ai signé un bon de commande pour un véhicule dans un garage , avec financement sur place , le financement a été accepté , et j'ai décidé de me rétracter j'ai envoyer un recommandé au garage , mais j'ai oublier d'envoyer le bordereaux de rétractation à la banque et mon délais de 14 jours est expiré, le garage me dit que l'organisme de financement lui à régler le véhicule et qu'il est dans l'obligation de me livrer le véhicule et qu'il fallait que je fasse le nécessaire auprès du financeur , suis-je obligé de prendre le véhicule ?

L’équipe de l’IEFP, publié le 10/08/2017 14:30

Bonjour,

En droit français, vous disposez d’un délai de 14 jours pour annuler le contrat de crédit à la consommation, en renvoyant le bordereau de rétraction à l’établissement financier avant l’expiration de ces 14 jours.
Mais ces dispositions ne concernent pas les crédits souscrits hors de France. Dans ce cas, il est préférable de vous adresser à un organisme de représentation des consommateurs dans votre pays.

Meilleures salutations.

L’Equipe de Lafinancepourtous.com

Ingrid 59 , publié le 09/08/2017 18:53

Bonjour, pleut on annule une demande de crédit voiture après l'avoir signé ?

L’équipe de l’IEFP, publié le 23/06/2017 12:15

Bonjour,
Une inscription au fichier des incidents de remboursement de crédit (FICP) constitue pour une banque ou un établissement de crédit un motif de refus de délivrance d’un prêt personnel (ou tout autre type de crédit). En cas de difficultés financières, vous pouvez contacter votre centre communal d'action sociale (CCAS) auprès de votre mairie. Il pourra faire un point sur votre situation, vos éventuels droits à des aides...
Meilleures salutations.
L’Equipe de Lafinancepourtous.com

Sandrine , publié le 22/06/2017 18:59

Bonjour,
J'ai signé mon contrat de pret personnel aupres de la banque mais j'ai reçu 3 jours apres une lettre pour une ficp est ce que cela peux engendré le deblocage de fonds s'il vous plait?
Merci, cordialement.

L’équipe de l’IEFP, publié le 01/06/2017 11:54

Bonjour,
Oui, la banque peut refuser de vous accorder le crédit. La banque dispose d’un délai de 7 jours à compter de la signature du contrat de crédit pour vous faire connaître sa décision de vous accorder le crédit. En principe, si la banque ne vous donne pas de réponse dans ce délai, votre demande de crédit est considérée comme refusée. Mais si la banque débloque le montant du prêt au-delà du délai de 7 jours, votre demande de crédit est considérée comme acceptée par la banque.
Meilleures salutations
L’Equipe de Lafinancepourtous.com

Noter cet article
  • Actuellement 4 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Moy : 4

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

       
ARTICLES LIÉS
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !