Votre rémunération

la finance pour tous

Pour ne pas avoir de mauvaise surprise, ne confondez pas salaire brut et salaire net ! Quelques précisions sur les composantes de la rémunération…

La vision de votre bulletin de salaire peut vous laisser perplexe. Son aspect est celui d’une longue succession de rubriques aux intitulés plus ou moins explicites, qui correspondent à l’ensemble des prélèvements (et parfois, dans une moindre mesure, des ajouts) effectués sur votre salaire.

Les charges applicables

En effet, une partie du salaire est prélevée pour contribuer à financer les systèmes de solidarité dont vous bénéficierez vous-même et qui sont essentiellement : les retraites, l’assurance chômage et l’assurance maladie.De façon plus détaillée, il existe aussi des cotisations maternité, veuvage, prévoyance (maladies longues), accidents du travail ; bref toutes sortes de cotisations destinées à alimenter des caisses (privées ou publiques) gérant ces régimes.

Salaire brut et salaire net

Le salaire brut est le salaire avant prélèvement des cotisations sociales salariales. Le salaire net est le salaire après prélèvement. On appelle aussi salaire différé l’ensemble de ces retenues dites cotisations « sociales ». Il faut déduire environ 23 % à 25 % (salarié non cadre ou cadre) du montant du salaire brut. Le salaire brut fiscal est celui que l’on trouve en premier dans le déroulé de la feuille de paie. Il s’agit du salaire brut, augmenté des indemnités de congés payés, des heures supplémentaires, des primes et des avantages.

Il faut également distinguer le net à déclarer (ou imposable) et le net versé, le premier étant supérieur au second. Vous payez de la CSG/CRDS sur de l’argent que vous n’avez pas touché !

Les cotisations sociales sont en fait réparties entre le salarié et l’employeur, puisque celui-ci paye lui-aussi des cotisations sur le salaire qu’il vous verse. Elles sont la base du système de solidarité nationale.

Les cotisations sociales habituelles

– Assurance chômage

– Allocations familiales

– Assurances maladie, maternité, invalidité, décès

– Accidents du travail

– Assurance vieillesse

– Assurance veuvage

– APEC (pour les cadres)

– CSG (Contribution Sociale Généralisée)

– CRDS (Contribution pour le Remboursement de la Dette Sociale)

– Retraite complémentaire…

Le bulletin de paie

Le bulletin (ou fiche) de paie (ou de salaire) est un document qui vous est remis chaque mois. Il indique le montant du salaire (brut, net à déclarer, net versé »…) ainsi que toutes les cotisations sociales, à la charge du salarié et à la charge de l’employeur.

Depuis le 1er janvier 2018, une version simplifiée du bulletin de paie doit obligatoirement être remise à chaque salarié. Ce bulletin simplifié a été institué par la loi de mars 2012 relative à la simplification du droit et à l’allègement des démarches administratives. Facultatif depuis le 1er mars 2016, il était devenu obligatoire dans les entreprises de 300 salariés et plus au 1er janvier 2017.

Pour faciliter la lisibilité du bulletin de paie, les cotisations sociales sont regroupées au sein de cinq branches de risques : santé, accidents du travail et maladie professionnelles, retraite, famille, chômage. Les contributions uniquement à la charge de l’employeur sont regroupées sous la ligne « Autres contributions dues par l’employeur ».

Les fiches de paie doivent être conservées sans limitation de durée.

    3 commentaires sur “Votre rémunération”
    1. Bonjour,

      En principe, le salaire doit être égal ou supérieur au contrat de travail. Mais attention si le nombre d’heure effectué est inférieur à celui indiqué sur le contrat de travail du fait du salarié (exemple début de contrat en cours de mois), cela devrait correspondre à un prorata. Il est aussi possible que le montant indiqué sur le contrat de travail soit un salaire brut annuel qui peut être versé avec des primes en cours d’année.

      Dans tous les cas, nous vous invitions à faire expertiser votre situation par l’inspection du travail de votre département.

      Meilleures salutations.
      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    2. Bonjour,
      est-il possible que le montant du salaire brut mentionné sur le contrat de travail, diffère de celui inscrit sur le bulletin de salaire ? Le montant du salaire brut sur le bulletin de travail étant inférieur à celui du contrat.

      Merci pour toutes vos explications précieuses et toujours très bien expliquées !

3 commentaires

Commenter