Le prêt étudiant, comment ça marche ?

la finance pour tous

Le budget d’un étudiant est souvent élevé en fonction du coût des études dans certaines écoles. Ainsi, malgré le concours des parents et les éventuelles aides publiques (allocation logement, bourses d’études…), il est parfois nécessaire de recourir à un emprunt pour pouvoir joindre les deux bouts. La plupart des banques proposent des prêts spécifiques réservés aux étudiants.

Comment être éligible à un prêt étudiant ?

Les prêts étudiants proposés par les banques s’adressent aux jeunes majeurs, jusqu’à 25 ou 27 ans, voire sans limite d’âge, selon les établissements bancaires. Pour pouvoir en bénéficier, l’étudiant doit être inscrit dans un établissement d’études supérieures. Peu importe la nature et la durée des études poursuivies : BTS, université, grandes écoles… L’étudiant devra également fournir une caution parentale ou d’un tiers et éventuellement souscrire une assurance-décès-invalidité pour pouvoir obtenir son prêt (la plupart des banques l’exige).

Comment bien choisir son prêt étudiant ?

Les prêts étudiants sont accordés à un taux d’intérêt particulièrement attractif, en moyenne de 2 à 3 points inférieur à celui des crédits à la consommation  classiques. Le montant dépend des besoins de l’étudiant, de la durée de ses études et de ses possibilités de remboursement une fois qu’il sera entré dans la vie active. Demandez à votre banque une simulation pour connaitre les conditions et le coût de ce crédit ! Vous pouvez faire vos calculs sur notre simulateur de crédit.

Quel montant pour un prêt étudiant ? 

Il n’y a pas de règle. Ce montant peut varier de 800 € à 30 000 €, en moyenne. Tout dépend avant tout de la durée et du coût des études.

Quelles sont les conditions pour obtenir un prêt étudiant ?

La banque est libre d’accepter ou de refuser de vous octroyer ce prêt. Cela dépend bien souvent du diplôme passé et également des revenus de la personne qui va se porter caution. Pour les étudiants qui n’ont pas de proches pouvant être caution du prêt, il existe le prêt étudiant garanti par l’Etat.

Le prêt étudiant garanti par l’Etat

Il existe également un prêt qui permet de pouvoir emprunter sans caution parentale : c’est le prêt garanti par l’Etat. Mais il est plafonné à 20000 €. 

À lire aussi sur notre site

En vidéo

Le prêt étudiant garanti par l’ÉtatEn vidéoLancé en septembre 2008, le prêt étudiant garanti par l’État, à hauteur de 70 %...

Un crédit pour financer ses études ou à utiliser librement

L’emprunteur n’est pas tenu de justifier son utilisation des sommes empruntées. Elles peuvent aussi bien servir à financer ses études, à couvrir les dépenses de la vie courante (loyer, caution, transports…) qu’à financer l’acquisition de biens d’équipement.

Certaines banques proposent également un déblocage progressif, c’est-à-dire que les fonds peuvent être débloqués un peu chaque année, au lieu d’être mis à disposition en une seule fois. Cette formule est intéressante car les fonds sont versés au rythme des besoins réels de l’étudiant. Le coût total du crédit est alors moins élevé, car les intérêts ne courent qu’à compter de chaque déblocage des fonds.

Un prêt étudiant se rembourse après les études

Le mode de remboursement des prêts étudiants est particulier. Le remboursement ne commencera qu’au terme d’une période appelée « différé de remboursement » ou « période de franchise ». Ce différé permet à l’étudiant de ne rembourser son prêt qu’une fois ses études terminées et un emploi stable trouvé. La durée de cette période correspond donc à celle de ses études avec une petite marge pour plus de souplesse. Deux formules de différé existent : le différé partiel et le différé total.

  • Avec un différé partiel, l’emprunteur ne paye que les intérêts et la cotisation d’assurance.
  • Avec un différé total, il ne paye que l’assurance. A la fin de ses études, l’emprunteur rembourse l’intégralité du crédit. Cette seconde solution parait plus séduisante mais elle est aussi plus coûteuse car pendant la période de différé, les intérêts dus chaque année viennent s’ajouter au montant du capital emprunté et produisent à leur tour des intérêts. Les banques limitent généralement la durée totale du prêt à neuf ans donc plus la durée du différé est longue, plus celle du remboursement sera courte.

Le prêt étudiant

Le remboursement anticipé du prêt étudiant

Il est possible de rembourser à tout moment par anticipation, sans donner de raison ou de justificatif.

Cependant, à compter du 1er mai 2011 : une indemnité de remboursement anticipé peut être prévue si le montant remboursé est supérieur à 10 000 euros sur une période de 12 mois, et cette indemnité ne pourra dépasser :

  • 1 % du montant du crédit si la durée restante du crédit est supérieure à 1 an,

  • 0,5 % si cette durée ne dépasse pas un an.

 En aucun cas l’indemnité éventuelle ne peut dépasser le montant des intérêts que vous auriez payés entre la date du remboursement anticipé et la date de fin du contrat.

    243 commentaires sur “Le prêt étudiant, comment ça marche ?”
    1. Bonjour Madame, Monsieur,

      Je me permets de vous contacter afin d’obtenir des informations et des éclaircissements concernant mon prêt étudiant et l’assurance emprunteur associée.

      J’ai récemment contracté un prêt étudiant avec son assurance facultative auprès d’un établissement financier. Cependant, après mûre réflexion et conformément à ce que prévoyait la notice d’information, j’ai décidé de renoncer à cette assurance facultative dans le délai de 30 jours calendaires.

      J’ai été contacté par les services de l’établissement financier pour m’informer que ma demande de renonciation à l’assurance ne pouvait pas être acceptée, en raison du fait que j’avais signé l’offre de prêt étudiant avec des conditions de garanties d’assurance emprunteur et de cautionnement personne physique. Cette situation m’a laissé perplexe quant à mes obligations envers l’assurance.

      J’aimerais obtenir votre éclaircissement :

      Étant donné que j’ai fait jouer mon droit de renonciation dans le délai prescrit et que l’assurance était présentée comme facultative, suis-je effectivement dans l’obligation de maintenir ou de souscrire à l’assurance emprunteur ?

      Je vous remercie d’avance pour votre attention et votre éclaircissement.

      Cordialement

      Je joins un extrait de la partie assurance de l’offre de prêt qui stipule les conditions de l’assurance :

       » L’emprunteur peut adhérer à la convention d’Assurance Collective des Emprunteurs, conclue avec la socité XXX, et être couvert pendant toute la durée du crédit pour les risques de décès, de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA), d’incapacité temporaire totale de travail (ITT), d’invalidité permanente (IP) et de perte d’emploi, selon l’option choisie.

      Les risques, les limites de garantie et les exclusions sont définis dans la notice d’information valant informations contractuelles et précontractuelles qui a été remise à l’emprunteur et le cas échéant à la caution. L’emprunteur devra veiller à la conclusion de cette assurance. Dans le cas où une déclaration ou un questionnaire de santé aura été requis, celle-ci n’interviendra qu’après confirmation écrite de l’assureur, la responsabilité du prêteur ne pouvant être recherchée dans le cas où la demande d’admission n’aurait pas été acceptée, comme dans le cas où il ne serait pas donné suite à l’adhésion pour quelque cause que ce soit.

      L’emprunteur charge le prêteur de régler pour son compte le montant des primes à la compagnie d’assurance ; les primes seront comprises dans les montants des remboursements par échéance précisés dans l’encadré en début d’offre. L’assurance est souscrite pour la durée du crédit. »

      1. Bonjour,
        A notre connaissance, la réglementation ne stipule pas de droit de rétractation pour renoncer au contrat d’assurance emprunteur souscrit pour garantir le remboursement du prêt étudiant, ou de tout autre crédit à la consommation.
        Lorsque l’assurance emprunteur lié à un crédit à la consommation est facultative, vous avez le choix de vous assurer ou non. Lorsque vous souhaitez souscrire l’assurance emprunteur, vous pouvez choisir le contrat d’assurance proposé par le prêteur ou choisir un autre contrat proposé par un autre assureur de votre choix.
        Après la signature du prêt étudiant (ou du crédit à la consommation), vous ne pouvez plus changer d’assurance emprunteur. Sauf accord de votre établissement de crédit lorsque l’assurance est obligatoire. Si la souscription de l’assurance emprunteur était facultative, vous pouvez demander la résiliation de l’assurance à la date anniversaire du contrat.
        Meilleures salutations
        L’équipe de lafinancepourtous.com

    2. Bonjour,
      Mon fils de bientôt 20 ans est étudiant en France metropolotaine, depuis cette rentrée scolaire. Je souhaiterais qu’il fasse un prêt étudiant auprès d’un des partenaires de son école de commerce. je me porterai caution toutefois je ne pourrai pas me rendre en Métropole vu que je travaille (Tahiti). Est ce que mon fils cadet de 30 ans, qui partira sous peu rejoindre son petit frere peut me représenter auprès de la banque muni d’une procuration en mon nom. Merci.

      1. Bonjour,
        C’est l’établissement financier prêteur qui doit vous indiquer s’il accepte ou non un engagement de caution par procuration. Et dans l’affirmative, les modalités d’établissement de la procuration.
        Meilleures salutations.
        L’équipe de lafinancepourtous.com

    3. Bonjour, que risque t’on si on investie notre argent d’un prêt étudiant, sur un placement avec haut rendement et capital garantie. Puis je avoir une amende ou autre ?

      1. Bonjour,
        En cas de non-respect des obligations prescrites aux conditions générales de votre prêt étudiant, la banque sera en droit de faire jouer la déchéance du terme et de demander le remboursement de l’intégralité du prêt en une fois. Et n’oubliez pas qu’ « un crédit vous engage et doit être remboursé » (article L312-5 du Code de la consommation).
        Meilleures salutations.
        L’équipe de lafinancepourtous.com

    4. Bonjour, mon enfant bénéficie d’un prêt étudiant et a commencé (avec le soutien de ses parents 😉 à le rembourser dès son premier mois d’obtention. Des dépenses non prévues sont arrivées depuis et nous aurions souhaité différer la suite des remboursements d’un an ou deux. Notre banque nous dit que ce n’est plus possible et c’est vrai que cette possibilité n’est évoquée dans le contrat que pour un différé… d’un mois ! Que prévoient les textes en la matière ? Est-ce néanmoins « demandable » même si non inscrit dans le contrat ? En vous remerciant.

      1. Bonjour,
        Vous pouvez adresser une demande de délai de paiement, de préférence par courrier recommandé avec avis de réception, à la banque. Mais elle n’est pas obligée d’accepter votre demande. En cas de difficultés financières, vous pouvez saisir le tribunal judiciaire pour demander un délai de grâce, de 2 ans maximum.
        Meilleures salutations.
        L’équipe de lafinancepourtous.com

    5. Bonjour j’ai fait un pret etudiant de 100 000€ pour une ecole d’aviation, mais par soucis personel j’ai du arretermes etudes et je me suis reorienté dans un autre corps de metier. Je me dis que vus que j’ai 100 000€ sur un compte je voulais investir cette argent dans l’immobilier, ma question est simple si il decouvre que j’ai arreté les études d’aviation et que j’utilise l’argent pour investir dans l’immobilier, peuvent il me retirer le pret et l’annuler ? merci

      1. Bonjour,
        Vous devez vous référer aux conditions générales de votre prêt étudiant. Vérifiez si votre banque vous demande ou non de fournir régulièrement des justificatifs de suivis de vos études. La banque peut aussi avoir stipulé l’interdiction de l’achat immobilier avec ce prêt. Dans ce cas, la banque est en droit de faire jouer la déchéance du terme et de demander le remboursement de l’intégralité du prêt en une fois. Et n’oubliez pas qu’au terme de la période de différé de remboursement, vous devrez rembourser le capital emprunté sur une courte période.
        Meilleures salutations.
        L’équipe de lafinancepourtous.com

    6. bonjour mon fils a 27 ans, il a terminé ses etudes et il reste 6000€ a rembourser sur 23500€ de son bachelor. Depuis sa sortie de son master 2 l’annee passee il ne fait que voyager au lieu de trouver du travail et se comporte mal avec moi. j’ai decidé de ne plus payer afin qu’il assume lui meme le reste de son credit. ai je un recours s’il ne paye pas vu que je suis cautionnaire svp ?
      merci bcp pour votre reponse

      1. Bonjour,
        Si vous êtes caution du prêt étudiant de votre fils, en cas d’impayés, l’établissement prêteur peut se retourner contre vous pour obtenir le règlement des sommes dues.
        Meilleures salutations.
        L’équipe de lafinancepourtous.com

    7. bonjour, ma fille a fait un pret de 16000€.
      elle a demandé un remboursement différé mais en fin de compte la banque prélève les mensualités.
      on peut renégocier les termes du contrat ?

      1. Bonjour

        Il y a manifestement un problème ! Contactez son conseiller pour savoir pourquoi les mensualités sont prélevées.

        Meilleures salutations.
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    8. Bonjour,

      J’ai effectué un prêt étudiant il y a deux ans, je suis à présent en mesure de rembourser la totalité du restant dû, j’ai deux questions:

      – Les intérêts que j’aurai du payer pendant la durée restante du prêt sont -il dû ? Ou n’aurais-je à payer que le capital restant (sans les intérêts ) ?

      – L’indeminité de remboursement éventuelle est-elle renseignée dans le contrat de prêt ? Et est ce un pourcentage du capital total emprunté ou du capital restant dû ?

      1. Bonjour,
        Vous n’avez pas à régler les intérêts dus sur la durée restante du prêt, après remboursement anticipé. L’indemnité de remboursement doit être prévue au contrat de prêt. Lisez notre article en ligne : https://www.lafinancepourtous.com/pratique/credit/credit-a-la-consommation/droits-et-obligations-de-l-emprunteur/remboursement-anticipe-du-credit-consommation/ pour connaître me mode de calcul du montant de l’indemnité.
        Meilleures salutations.
        L’équipe de lafinancepourtous.com

    9. Bonjour, j’ai effectué un prêt étudiant de 15000 en 2018, et les échéances commencent ce mois-ci, alors que je suis toujours en étude et ma banque ne veut rien savoir je leur ai dit que je ne pourrais pas payer car je suis encore étudiante mais ils ne veulent pas décaler mes échéances ou les réduire. Comment puis-je faire ?

      1. Bonjour,
        Vous pouvez tenter de négocier à l’amiable un délai de paiement des échéances, en envoyant une demande par lettre recommandée avec avis de réception à votre banque. Si vous ne pouvez pas obtenir une renégociation à l’amiable, vous pouvez saisir le juge judiciaire pour demander l’application d’un « délai de grâce » de deux ans au maximum. Ou vous pouvez envisager de souscrire un nouveau prêt, pour racheter le prêt étudiant actuel.
        Meilleures salutations.
        L’équipe de lafinancepourtous.com

    10. Bonjour,
      Je souhaiterais obtenir une précision concernant le remboursement anticipé du prêt étudiant.
      « Une indemnité de remboursement pourra vous être demandée si le montant remboursé est supérieur à 10 000 € sur une période de 12 mois. »

      Les 10 000€ correspondent au versement du capital amorti cumulé sur 12 mois OU le versement du capital armorti + les intérêts (+l’assurance) ?

      La non fourniture d’un certificat de scolarité annule t-il le prêt étudiant ? si oui avec ou sans pénalitées

      La signature d’un prêt étudiant 3 mois avant ma rentrée entraine-elle le règlement de l’assurance avant le déblocage des fonds (3 mois après) ?

      Disposez-vous d’un barême des taux d’assurance des prêts étudiants ?

      Enfin, puis-je négocier avec ma banque l’inclusion d’une clause pour annuler le prêt si je n’ai pas obtenu un certificat précis ?

      En vous remerciant par avance

      1. Bonjour,
        Pour l’indemnité de remboursement anticipé, le montant de 10 000 euros correspond au montant du capital remboursé par anticipation, en une ou plusieurs fois au cours des 12 derniers mois.
        L’assurance de prêt peut être souscrite auprès de votre banque ou d’un autre assureur de votre choix. Nous ne disposons pas de barèmes de taux d’assurance, chaque assureur déterminant librement ses conditions tarifaires. La cotisation d’assurance sera à régler dès la souscription du prêt étudiant, avant le déblocage des fonds si celui-ci est décalé. Concernant l’exigence du certificat de scolarité, vous devez négocier ce point avec votre banquier.
        Meilleures salutations.
        L’équipe de lafinancepourtous.com

        1. Merci pour cette réponse un peu plus précise mais j’ai toujours une question en suspens :
          le montant de 10 000 euros remboursé en aticipation s’ajoute-t-il aux mensualité déjà prévues au cours de l’année ? Par exemple si mes mensualités sont de 840 € par mois (ammortissement + assurance + interêts) soit 840*12 = 10 080 € par an, puis-je rembourser en anticipation 10 000 € de plus sans frais (soit 20 080 € sur l’année) ?

          1. Bonjour,
            Oui, pour l’exigence du paiement d’un indemnité, c’est le montant du remboursement anticipé qui est pris en compte, supérieur à 10 000 euros. Il n’est pas tenu compte des mensualités réglées en cours d’année.
            Meilleures salutations.
            L’équipe de lafinancepourtous.com

        2. Bonjour,
          ma fille entre en ecole de commerce. Elle emprunte la somme de 42000 euros pour financer ses 5 annees d’etudes. Nous avons decide d’emprunter sans differe et de commencer à rembourser ses mensualités pendant ses etudes jusqu’à ce qu’elle se trouve un emploi Notre conseiller bancaire nous conseille de débloquer la totalite de la somme empruntee et de la placer sur des comptes epargne type livret A, jeune, développement durable plutôt que de débloquer au fur et a mesure des besoins. Qu’en pensez vous ? Merci pour vos conseils.

          1. Bonjour,
            Si le taux du crédit étudiant est plus élevé que celui des produits d’épargne, il ne semble pas intéressant de demander le déblocage de l’intégralité du prêt étudiant pour placer le montant du prêt. Le déblocage progressif des fonds permet de diminuer le coût total du prêt étudiant : les intérêts ne courent qu’à compter de chaque déblocage.
            Meilleures salutations.
            L’équipe de lafinancepourtous.com

            1. Merci pour votre reponse. Le taux d’interet est inferieur au livret d’Epargne. Dans ce cas, est ce intéressant de debloquer la totalite de la somme empruntee et de la placer ? Je ne sais pas si les taux des livrets d’epargne peuvent beaucoup baisser en 5 ans.
              Merci

            1. Bonjour,
              Oui, pendant la période de différé partiel du prêt étudiant, les intérêts sont dus sur le montant débloqué.
              Meilleures salutations.
              L’équipe de lafinancepourtous.com

243 commentaires

Commenter