Donations : transmettre de son vivant

la finance pour tous

La principale technique qui permet de transmettre une partie de ses biens de son vivant est la donation.

Don manuel, donation simple, donation-partage… ces solutions présentent l’avantage non négligeable de transmettre une partie de son patrimoine sans payer de droit (donc d’impôt) ou de réduire la note fiscale, grâce au mécanisme des abattements.

Donation, retraite, fiscalité

Donation, retraite, fiscalité...

1 / 10

Le taux du Prélèvement Forfaitaire Unique est de

2 / 10

Vous pouvez donner à votre conjoint tous les 15 ans la somme de :

3 / 10

Vous voulez ouvrir un contrat d’assurance vie au nom de votre petit fils âgé de 6 ans…

4 / 10

Vous pouvez donner à chacun de vos enfants tous les 15 ans sans payer de droits :

5 / 10

Vous avez souscrit un contrat d’assurance vie en 2002, et désigné votre conjoint comme bénéficiaire. A votre décès, la taxation sera égale :

6 / 10

Pour pouvoir donner jusqu’à 31 865 euros à vos petits-enfants majeurs sans payer d’impôt, il faut que :

7 / 10

Pour obtenir une rente viagère de 1 000 euros à 65 ans :

8 / 10

Pour bénéficier d’une retraite à taux plein vous pouvez racheter jusqu’à :

9 / 10

Lors d’une vente d’un bien immobilier en viager, la rente servie est :

10 / 10

Dans le secteur privé, l’âge de mise à la « retraite d’office » est actuellement fixé à :

Votre score est

Le score moyen est de 55%

    9 commentaires sur “Donations : transmettre de son vivant”
    1. Bonjour, je me trouve face à un problème épineux : ma mère est usufruitiere d’ un bien qu’ elle a acheté en 2017 et a souscrit une donation un an plus tard.
      Je n ‘ai ni enfants ni conjoint.
      Cependant ma mère veut se retracter et pour acheter un autre bien pour lequels elle n’ a pas les fonds suffisant. Elle est âgée de 78 ans.
      elle a des soucis de santé » toutes de l’ humeur depuis 4 ans et pour lesquels je n arrive pas à me faire épauler pour qu’ elle soit traitée !
      Pour la protéger et aussi me protéger que dois je faire, car une commerciale d une agence aurait passe un contrat avec une acheteuse, ma mère et cette négociatrice sans mon accord et sans ma présence.
      Je vous remercie de bien vouloir me contacter au mieux.

      1. Bonjour
        Il vaudrait peut-être mieux que votre maman bénéficie d’un système de protection juridique (Tutelle, curatelle…). Etes-vous le nue-propriétaire du bien ? Vous pouvez contacter une association familiale (Unaf;;;) Pour expliquer cette situation bien spécifique https://www.service-public.fr/associations/vosdroits/F13091
        Meilleures salutations.

        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

      1. Bonjour,

        Pour en savoir plus sur la donation-partage : https://www.lafinancepourtous.com/pratique/vie-perso/transmission-donation/donations-transmettre-de-son-vivant/donation-partage/
        S’agissant du démembrement, vous pouvez lire notre article : https://www.lafinancepourtous.com/pratique/vie-perso/transmission-donation/demembrement-de-propriete-un-outil-doptimisation-fiscale/

        Meilleures salutations.

        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    2. Bonjour,

      Pour que nous puissions vous répondre, il conviendrait de nous préciser votre question. Merci. Vous pouvez aussi si celle-ci est complexe prendre l’attache d’un notaire.

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    3. vous ne traitez pas des donations simples en l’absence d’héritiers réservataires…comment optimiser la transmission/donation vers un enfant de 12 ans d’un appartement propriété d’un tiers âgé ?

    4. Bonjour,

      Vous trouverez dans notre dossier différents articles sur ce sujet. En fonction de votre situation, vous pourrez identifier ce qui convient le mieux pour vous.

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

9 commentaires

Commenter